Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lorient retrouve son trône, Orléans rit jaune

Bourreau de Niort (4-1), Lorient récupère provisoirement la première place de Ligue 2, quand Sochaux s'invite sur le podium grâce à son succès contre Le Havre, victime d'une blessure de Tino Kadewere (2-0). Dans le bas de tableau, la nouvelle lanterne rouge Orléans fait la grimace à la suite de sa défaite à domicile contre le Paris FC (0-1), tandis que Châteauroux sort vainqueur du combat contre Valenciennes (0-1).

Modififié

Valenciennes 0-1 Châteauroux

But : Diarra (86e)

Entre les deux équipes les moins prolifiques de Ligue 2 avec respectivement sept et cinq buts marqués depuis le début de championnat, il n'y avait pas de quoi s'attendre à un match épique. La pratique est venue donner raison aux statistiques, puisque la première période offre surtout un énorme manqué de Teddy Chevalier seul face au but de la Berri malgré le bon centre de Baptiste Guillaume. Réduit à dix avant la pause, Valenciennes ne parvient pas à faire de différence et se met seul dans la difficulté. Heureusement qu'en face, Châteauroux n'est pas hyper inspiré en matière offensive malgré une tentative de Christopher Operi. Mais à force de reculer, Valenciennes va finir par craquer sur un cafouillage ponctué de près par Sinamary Diarra. Voilà une victoire à l'arrachée pour les Berrichons qui s'installent à la seizième place de Ligue 2, pendant que Guillaume et Vanbaleghem quittent la pelouse à la suite d'une embrouille collective. Ouf.

Note du match : 13/20, comme le numéro dans le dos de Julien Masson, expulsé en première période pour un tacle à pleine vitesse au niveau du genou.


Orléans 0-1 Paris FC

But : Bamba (2e)

C'est un fait : Jérémy Ménez aime distiller des caviars sur corner depuis son arrivée au Paris FC. Auteur de sa deuxième passe décisive de la saison dès le début de rencontre pour permettre à Axel Bamba d'ajuster Thomas Renault d'une jolie tête croisée, l'ancien Romain donne un peu d'air à Paris. En guise de réaction, Orléans réagit aussi par coup de pied arrêté, mais la tête de Cédric Cambon trouve la barre transversale d'Anthony Maisonnial avant de ressortir. Visiblement, la chance a choisi son camp et ce ne sont pas les Orléanais qui s'en réjouissent, d'autant que Maisonnial réalise une deuxième période exemplaire avec deux arrêts déterminants pour permettre à Paris de prendre les trois points et sortir de la zone de relégation. En fin de match, Ménez manque son face-à-face avec Renault, mais cela reste sans conséquence. Comme le disait si bien Jacques Dutronc, Paris s'éveille.

Note du match : 12/20, comme le nombre de points du Paris FC, dix-neuvième au classement.


Chambly 0-1 Clermont

But : Augier (55e)

Un match fantôme. Voilà ce que Chambly et Clermont ont proposé ce soir au stade Charléty. Délocalisés à Paris en attendant la mise en conformité de leur stade des Marais, les Camblysiens s'offrent une immense arène pour y accueillir... environ 150 spectateurs. Glauque, cette rencontre n'engendre pas beaucoup d'occasions en première période, et Chambly semble avant tout se contenter de garder sa cage inviolée après avoir encaissé cinq buts lors de la précédente journée. Ce sera moins le cas en deuxième période, puisque Sébastien Flochon trouve le poteau de Maxime Dupé sur une frappe issue d'un centre en retrait. Quelques minutes plus tard, c'est Florent Augier qui reprend un corner auvergnat pour mettre les siens devant et enfoncer un peu plus Chambly dans les profondeurs de la Ligue 2.

Note du match : 1/20, comme le nombre d'hélicoptère passé au-dessus du stade durant la partie.


Auxerre 1-1 Caen

Buts : Oniangué (47e) pour Caen / Dugimont (73e) pour l'AJA

À Auxerre, il y avait la nécessité de se remettre en confiance après avoir concédé une défaite douloureuse lors de la précédente journée. Mais à l'Abbé-Deschamps, les Auxerrois vont se confronter à une équipe de Caen en plein regain de confiance depuis l'arrivée de Pascal Dupraz sur le banc normand avec deux victoires et deux matchs nuls. Résultat : Caen attend son heure, puis pique d'entrée de deuxième période sur un corner frappé par Jessy Pi et une tête smashée de Prince Oniangué pour tromper Mathieu Michel. Grâce à son capitaine, le Stade Malherbe de Caen prend les devants, mais ne parvient pas à tenir le score. La faute à qui ? À Rémy Dugimont, parfaitement servi pour dévier le ballon de la tête au premier poteau sur un corner de Michaël Barreto. Un partout balle au centre, et chacun chez soi.

Note du match : 5/20, comme la température à Auxerre pour accueillir son hôte du soir.


Lorient 4-1 Niort

Buts : CSC (5e), Hamel (8e sp, 25e) et Wissa (34e) // Sissoko (29e) pour Niort

Voilà un match qui n'a pas tardé à rendre son verdict. Dès le démarrage, le gardien Quentin Braat, remplaçant Saturnin Allagbé au pied levé, inscrit un but contre son camp sur un centre venu de la droite de Laurent Abergel. Un coup dur qui en appelle un autre, puisque le tacle de Da Costa sur Yoane Wissa occasionne un penalty pour les Merlus, transformé par Pierre-Yves Hamel sans trembler. Dans les cordes, les Chamois sont tout près de couler définitivement sur deux nouvelles actions claires manquées par Hamel et Sylvain Marveaux. Trop faible, Niort encaisse un troisième but signé Hamel sur un nouveau centre venu de la droite. Avec trois buts de retard, les visiteurs parviennent tout de même à revenir dans la partie grâce à leur buteur Ibrahim Sissoko. Mais le sursaut d'orgueil sera de courte durée : Yoane Wissa parvient à planter une quatrième banderille dans l'échine niortaise à la suite d'un... centre venu de la droite. Cinq buts en trente-quatre minutes, puis le silence pour amener Lorient en tête de Ligue 2. Dans le Morbihan, la tempête était courte, mais intense.

Note du match : 25/20, comme la minute à laquelle le suspense s'est arrêté dans ce match.


Nancy 0-0 Troyes



Si Troyes avait la possibilité de s'emparer de la place de leader en cas de victoire à Nancy, l'ESTAC s'est fait rembarrer par un seul homme : Baptiste Valette, auteur de superbes parades durant toute la partie comme en témoigne son face-à-face remporté devant Lenny Pintor. Et quand le portier nancéien n'est pas sur la balle, il peut compter sur le léger retard de Yoan Touzghar pour aller reprendre le centre de Florian Tardieu juste devant le but de l'ASNL. Progressivement, Nancy refait surface et tente d'attraper les trois points dans la fin de match. Verdict ? Rien ne change, et les deux équipes se séparent sur un score nul et vierge, malgré le but troyen refusé à Rayan Raveloson à la toute dernière minute du match pour un hors-jeu très litigieux.

Note du match : 15/20, comme le numéro du quasi-héros de la rencontre.


Sochaux 2-0 Le Havre

Buts : Touré (7e) et Rocchia (83e)

Il fallait retrouver la victoire pour Sochaux dans l'optique de rester en haut du tableau et assurer un maintien rapide, à l'inverse de la saison passée. Un message reçu à la perfection par les hommes d'Omar Daf, puisque leur début de match agressif leur permet d'ouvrir le score par Thomas Touré, au taquet pour profiter d'une grossière erreur défensive havraise. Par la suite, Le Havre va tenter de revenir au score : Jamal Thiaré pense égaliser pour le HAC, mais son but est refusé pour une très légère position de hors-jeu. En deuxième période, la tête de Tino Kadewere effleure le poteau de Maxence Prévost. Au courage, les Lionceaux parviennent à sauver les meubles à l'image d'un sauvetage sur leur ligne. En fin de match, Christopher Rocchia clôt le suspense et permet aux siens de se placer temporairement à la troisième place du classement. Solide.

Note du match : 71/10, comme la minute à laquelle Tino Kadewere s'est blessé à l'arrière de la cuisse. Gros coup dur à venir pour le meilleur buteur de Ligue 2...


Le Mans 0-0 Grenoble



Au stade de la MMArena, Grenoble est parvenu à enchaîner une neuvième rencontre sans défaite avec quatre victoires et cinq matchs nuls. En revanche, il n'y a pas eu beaucoup de choses à se mettre sous la dent en matière de spectacle. En première période, Jérôme Mombris essaie de passer le ballon dans un trou de souris, mais Pierre Patron veille à bien boucher l'angle de tir. Inspiré, le portier prêté par Clermont en cours de saison réalise une nouvelle parade devant Jessy Benet, auteur d'une belle reprise flottante. De son côté, Le Mans aura la balle de match par Moussiti-Oko, mais son tir trouve la barre transversale de Brice Maubleu. Le Mans flirte avec la zone de relégation à la dix-septième place, tandis que Grenoble occupe le septième rang.

Note du match : 38/20, comme le numéro du département où la majeure partie des joueurs du GF38 vont aller passer le reste de leur week-end.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi 2
Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 5
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE