Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lorient-ASSE (6-2)

Lorient humilie Saint-Étienne

Modififié

Lorient 6-2 Saint-Étienne

Buts : Moffi (42e SP, 87e), Koné (45e+1, 65e), Le Fée (61e) et Boisgard (89e) pour les Merlus // Bouanga (4e) et Nordin (22e) pour les Verts

Les Verts en plein cauchemar.

Malgré un avantage de deux buts, Saint-Étienne a sombré sur la pelouse de Lorient (6-2), ce vendredi soir, et reste bloqué à sa place de barragiste. Ceux qui s'attendaient à une partie cadenassée entre deux concurrents pour le maintien dans l'élite n'ont pas été servis. Les deux équipes ont livré une partie endiablée et très intense, lancée dès les premières minutes par Denis Bouanga, refroidissant son ancien club de tête à bout portant au second poteau après un centre de Timothée Kolodziejczak (0-1, 4e). Une leçon d'efficacité stéphanoise, puis un cruel ascenseur émotionnel pour les Merlus, qui ont vu Arnaud Nordin, titulaire surprise à la suite de la blessure d'Enzo Crivelli à l'échauffement, faire le break d'une frappe puissante (0-2, 22e) quelques secondes après un but refusé à Ibrahima Koné pour un hors-jeu mesuré à l'équerre et au rapporteur. De quoi refroidir le Moustoir, mais pas les hommes de Christophe Pélissier. Armand Laurienté et Enzo Le Fée ont donné du boulot à Paul Bernardoni, remportant aussi un face-à-face avec Terem Moffi.

Le festival interceltique


Une soirée sans pour Lorient jusqu'aux dernières minutes d'une première période enflammée (10 tirs cadrés) relançant la partie et redonnant vie au public lorientais. Comme le week-end dernier face à l'OM, les Verts ont décidé de se saborder, le capitaine Kolodziejczak, encore lui, provoquant un penalty en déséquilibrant Houboulang Mendes dans la surface. Une aubaine pour remettre Moffi et les Morbihannais sur de bons rails (1-2, 42e). Surtout que dans la foulée, le latéral droit a délivré une galette dévorée par Koné au second poteau pour égaliser du bout du pied (2-2, 45e+1). Le début du cauchemar pour la bande à Pascal Dupraz, qui a définitivement sombré à l'heure de jeu, encaissant un nouveau pion de Le Fée, parfaitement lancé par Laurienté d'un amour d'extérieur du pied (3-2, 61e), et se faisant crucifier par Koné, auteur d'un doublé avec une bonne dose de sang-froid (4-2, 65e).

Puisqu'il n'était pas question de respirer dans cette rencontre haletante, le festival breton ne s'est pas arrêté, les Stéphanois baissant les bras et se retrouvant à dix après l'expulsion express d'Yvan Neyou, qui a écopé de deux biscottes coup sur coup cinq minutes après son entrée en jeu (67e). La punition aurait pu arriver plus rapidement, mais Lorient s'est montré patient pour offrir deux nouveaux pions en fin de match à ses supporters comblés. Comme son copain Koné, Moffi a signé un doublé d'un tir du gauche (5-2, 86e), avant que Quentin Boisgard ne se charge de déposer la cerise sur le gâteau d'un pétard dans la lucarne (6-2, 89e). Un réveil spectaculaire pour le FCL, plus mauvaise attaque de Ligue 1 avant le coup d'envoi et qui compte désormais quatre points d'avance sur Saint-Étienne au classement.


« On a été nuls à chier, c'est tout. » Ce sont les mots de Bouanga, et sans doute ceux de nombreux supporters stéphanois désespérés.


Lorient (4-4-2) : Dreyer - Mendes, Laporte, Pétrot, Le Goff - Le Fée (Boisgard, 73e), Abergel (Lemoine, 88e), Monconduit, Laurienté (Ouattara, 78e) - Moffi, Koné (Soumano, 88e). Entraîneur : Christophe Pélissier.

Saint-Étienne (3-4-3) : Bernardoni - Mangala (Sako, 70e), Nadé, Moukoudi - Thioub (Silva, 70e), Aouchiche (Neyou, 63e), Gourna-Douath (Youssouf, 70e), Kolodziejczak (Trauco, 62e) - Boudebouz, Nordin, Bouanga. Entraîneur : Pascal Dupraz.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2021-2022

    Le Paris Saint-Germain colle un set à Clermont


    CG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom