Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Lorient et Le Havre enchaînent, Ajaccio et Sochaux se placent

Dans une soirée riche en buts, Lorient, vainqueur au Mans (1-2), a conforté sa première place, qu'il occupe désormais seul après le nul de Clermont face à Auxerre (1-1). Les Clermontois rétrogradent même au troisième rang derrière Le Havre, qui s'est imposé face à Grenoble (3-1) avec un nouveau doublé de l'inarrêtable Tino Kadewere.

Modififié

Clermont 1-1 Auxerre

Buts : Grbić (21e sp) pour Clermont // Merdji (75e) pour l'AJA

C'est un statut pas spécialement simple à assumer, mais dont le Clermont Foot semble s'accommoder sans trop de soucis. Proclamé "plus belle équipe de Ligue 2" en ce début de championnat, le coleader confirme son goût pour le beau jeu dès les premières minutes. Si Grbić croque un duel dans le premier quart d'heure, Mathieu Michel lui offre sur un plateau une occasion de se rattraper, en descendant Mario González dans la surface. L'attaquant autrichien ne se fait prier pour inscrire son cinquième but de la saison, et transforme la sentence d'un plat du pied bien assuré. Barreto tente de lui répondre sur coup franc, mais le cadre se dérobe capricieusement sur le superbe enroulé du milieu icaunais. Vainqueurs de seulement deux de leurs dix-sept derniers matchs, les Auxerrois recollent en deuxième période par l'intermédiaire de Yanis Merdji, qui fusille un Dupé livré à lui-même et inscrit son quatrième but de la saison. Pas mal pour un mec qui a débuté le championnat comme remplaçant.

La note du match : 3/10, comme le nombre de pénos déjà transformés par Adrian Grbić cette saison.


Le Mans 1-2 Lorient

Buts : Confais (90e+2) pour le MUC // Wissa (16e et 38e) pour les Merlus

Le type chargé de tracer les lignes s'est planté sur les dimensions du demi-cercle des surfaces de la MMA Arena ? Cela ne perturbe pas les Merlus, qui trouvent la faille sur leur première occase par Yoane Wissa. Pas de quoi décourager le MUC, qui tente comme d'habitude de faire le jeu et met la pression sur le but de Nardi en première période. Mais qui, comme d'habitude, est aux abonnés absents derrière. Ce dont profite Wissa pour tromper Thuram, pourtant auteur d'un double arrêt, au cœur d'une défense mancelle complètement apathique. Pas abattus, les Sarthois continuent de tenter et se découvrent, ce qui laisse automatiquement des espaces aux Lorientais, qui se procurent les plus belles situations après le repos. Les efforts manceaux seront récompensés dans le temps additionnel par un but tardif de Confais. Une réduction du score méritée, mais qui ne rapporte rien aux hommes de Richard Déziré, dont le compteur de points reste désespérément bloqué à zéro.

La note du match : 10/10, comme le nombre de pions encaissés par le MUC 72 cette saison.


Le Havre 3-1 Grenoble

Buts : Kadewere (16e, 36e) et Ben Mohamed (90e+4) pour le HAC // M'Changama (44e) pour le GF38

Paul Le Guen a beau exhorter le public havrais à venir garnir les gradins du stade Océane, ils ne sont que 7000 à avoir répondu à l'appel du coach normand. Les absents ayant toujours tort, ceux-ci ont loupé une nouvelle représentation de Tino Kadewere, qui crucifie Camara d'un plat du pied puissant sur une déviation subtile de l'éternel Alexandre Bonnet. Derrière, Tinhan a une énorme balle de 1-1, mais Gorgelin sort un double arrêt décisif. À défaut de convertir ses occasions, le GF 38 en offre aux Havrais, à l'image de cette passe plein axe dans la course de Tino Kadewere qui, lui, ne se fait pas prier pour gonfler ses stats et égaler le record du nombre de buts inscrits en cinq journées, jusqu'ici détenu par Abraham Guié Guié. De quoi rendre furax Philippe Hinschberger, qui voit jaune. Voyant venir la soufflante dans les vestiaires, ce petit malin de Mohamed M'Changama se charge de le faire redescendre un peu avant la pause, en reprenant de près un bon centre de la gauche de Willy Semedo. Chaude avant la mi-temps, la partie retombe un peu après les citrons, et il faut attendre le temps additionnel et un ultime contre emmené par Ben Mohamed pour voir les filets trembler de nouveau. Voilà donc le HAC à la deuxième place.

La note du match : 8/10, comme le nombre de buts inscrits par Tino Kadewere en cinq journées de Ligue 2.


Chambly 0-0 Châteauroux


La meilleure défense (Chambly, aucun but concédé) contre la plus mauvaise attaque (Châteauroux, aucun but inscrit). Sur le papier, l'opposition n'augure rien de très spectaculaire. Manque de bol pour le public du stade Pierre-Brisson, les prédictions se confirment sur le terrain, où il ne s'est pas passé grand-chose, pour ne pas dire rien. Jung tente bien de gruger l'arbitre en première période, mais sa simulation est aussi peu maîtrisée que les tentatives de son équipe. Châteauroux est donc la seule équipe à n'avoir toujours pas marqué cette saison. Chambly est elle la première formation à garder sa cage inviolée lors des cinq premières journées depuis Troyes en 2014-2015. Cette année-là, l'ESTAC avait fini champion de L2. Vous voilà prévenus.

La note du match : 0/10. Forcément.


Niort 1-1 Caen

Buts : Sissoko (53e, sp) pour les Chamois // Sankoh (6e) pour Malherbe

En attendant que Santy Ngom prenne ses marques au sein de l'attaque caennaise, Baïssama Sankoh se charge de faire le taf en ouvrant le score . Derrière, Malherbe fait le jeu et maîtrise, avec sa défense à cinq, et on voit mal comment les Chamois, inoffensifs en première période, pourraient recoller. Alors, Ibrahim Sissoko tente le tout pour le tout, se fait un croche-pied dans la surface et obtient un penalty aux dépens du malheureux Hugo Vandermersch. Penalty qu'il transforme en force, pour offrir aux Chamois, acculés en fin de match, un nul qui leur permet de rester au contact des équipes de tête. Et de maintenir Caen et Sankoh, tout proche du doublé dans le money time, à deux points.

La note du match : 3/10, comme le nombre de nuls concédés par Caen en cinq journées. Ce qui ne fait évidemment pas avancer au classement, où Malherbe pointe ce soir à la onzième place.


Rodez 3-3 Orléans

Buts : Chougrani (10e), Ruffaut (60e) et Bonnet (90e+3) pour Rodez // Perrin (16e), Benkaïd (78e) et Scheidler (83e) pour l'USO

Un corner, un but. Habitué des entames réussies, Rodez profite de sa première incursion dans le camp des Orléanais pour faire mouche grâce à Chougrani, buteur au terme d'une partie de billard. L'avantage ruthénois est de courte durée : incapable de planter lors des quatre premières journées, Orléans débloque enfin son compteur sur un tir croisé de Perrin. Le hic, c'est que l'arrière-garde de l'USO est toujours aussi perméable, et laisse Pierre Ruffaut s'offrir un numéro dans sa surface avant de tromper en pivot Jérémy Vachoux. Puisqu'il ne peut pas trop compter sur sa défense, le portier orléanais tient la baraque tout seul en deuxième période, et maintient son équipe en vie. Celle-ci le lui rend bien, en égalisant par Benkaïd, buteur d'un joli piqué du gauche, et en prenant même les devants par Scheidler. Devant au score et supériorité numérique à moins de dix minutes du terme, les hommes de Didier Ollé-Nicolle trouvent le moyen de lâcher une nouvelle fois leur portier. Buteur dès la première minute lors de la première journée contre Auxerre, Ugo Bonnet en profite pour remettre les deux équipes à égalité au bout du temps additionnel. Ce Rodez est définitivement coriace.

La note du match : 43/100, comme le nombre de tirs tentés par Orléans avant d'enfin faire ficelle cette saison. Il suffisait d'un déclic.


AC Ajaccio 1-0 Paris FC

But : Choplin (56e)

Une pelouse pourrie, un mauvais appui, le genou qui vrille, et c'en est fini, se dit-on, de la saison de Jonathan Pitroipa. Heureusement pour le Paris FC, le milieu offensif burkinabé se relève, et tente en première période de remuer le cocotier, sans pour autant que le club de la capitale ne se montre spécialement dangereux. Puisque l'ACA n'est guère plus menaçant, c'est sur un score vierge que les 22 acteurs regagnent les vestiaires. Comme souvent dans ce type de matchs, il faut un coup de pied arrêté pour débloquer la situation. Trouvé par Cavalli sur coup franc, Choplin place un coup de boule qui échappe à Demarconnay, battu pour la huitième fois déjà cette saison. La meilleure défense de Ligue 2 l'an passé est même toute proche d'encaisser un neuvième pion dans la foulée, mais le portier parisien se détend parfaitement sur une demi-volée de Bayala. Ce qui n'empêche pas les Corses d'empocher un troisième succès et de pointer au quatrième rang, à un point seulement du Havre, deuxième. Oui, il n'y a que ça qui les intéresse.

La note du match : 50/100, comme le pourcentage de buts inscrits de la tête par l'AC Ajaccio cette saison.


Sochaux 3-0 Nancy

Buts : Sané (2e), Weissbeck (75e) et Lasme (82e)

Sympa, l'accueil. Titularisé pour palier la suspension de Baptiste Valette, Martin Sourzac a à peine eu le temps de poser sa bouteille que déjà, Abdoulaye Sané l'envoie chercher le ballon dans ses filets. Douchés, les Lorrains, totalement inoffensifs, ne s'en remettront pas, à l'image de Muratori et El Kaoutari, qui se télescopent à l'entrée de leur surface. Ce dont profite Gaëtan Weissbeck pour envoyer un sac sous la barre de Sourzac et inscrire son premier but en Ligue 2. L'entrée tardive de Dona Ndoh n'y changera rien : visiblement encore perturbé par sa bourde, Muratori se troue et permet Lasme d'aller battre Sourzac une troisième fois. Il aura fallu attendre cinq journées pour voir l'ASNL tomber pour la première fois, mais les Lorrains n'auront pas fait les choses à moitié.

La note du match : 2/10, comme le nombre de minutes d'invincibilité de Martin Sourzac cette saison.


  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
    Hier à 15:06 Maxwel Cornet prolonge jusqu'en 2023 20 Hier à 12:30 Dani Alves : « Je suis là pour construire » 10 Hier à 11:55 Une employée du McDonald’s sort du bois après l'interview de CR7 70
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 10:56 David Silva première recrue de Beckham en MLS ? 16 Hier à 10:00 Un club anglais invite un jeune fan daltonien à l'entraînement 25