Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lloris : « Je ne sais pas faire le show. C’est mon côté pudique »

Modififié
Hugo Lloris est en passe de battre un record chez les Bleus.

Avec 51 sélections en tant que capitaine, le gardien de l'équipe de France n'est plus qu'à trois longueurs de Didier Deschamps. Mais pas de quoi faire vaciller le portier français. « Je ne compte pas les capitanats, mais les sélections, oui, confie-t-il à France Football. Le brassard n'a jamais été une obsession pour moi. Il reste un honneur, surtout chez les Bleus, mais je n'ai jamais rien revendiqué. »


Invité à expliquer son image lisse et tout en langue de bois, le gardien de Tottenham s'est défendu, façon Lloris : « Moi,je suis présent pour préserver l’intérêt du groupe, pas pour me mettre en avant. Je ne sais pas faire le show. C’est mon côté pudique. L’équipe a beaucoup plus d’importance que moi. Je ne suis pas capitaine pour donner des informations qui sortent du cadre du terrain. Mon souci est de protéger l’équipe, l’intérêt supérieur du collectif. C’est pour ça que je suis souvent sur la réserve. Je ressens déjà une certaine pudeur à parler de moi, alors des autres... »

Bref, Lloris n'a pas changé. GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures La Martinique participera à la Gold Cup 2019 7
il y a 5 heures Un Français crée des protèges-tibias connectés 17 il y a 5 heures C'est terminé entre Van der Wiel et Toronto 12