Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Leicester (2-1)

Liverpool se paie un tour de grand huit

Puni de ses trop nombreuses occasions vendangées par une équipe de Leicester ultra-réaliste, Liverpool a dû s'en remettre à un penalty tardif arraché par Mané dans le temps additionnel et transformé par Milner pour s'offrir un huitième succès en autant de journées. Le 17e de rang, en Premier League. Les Reds, qui sont à un match des records respectifs de Chelsea et Manchester City, repoussent de nouveau les Citizens à huit longueurs. Et c'est bien tout ce qui compte.

Modififié

Liverpool 2-1 Leicester

Buts : Mané (40e) et Milner (90e+5, sp) pour les Reds // Maddison (80e) pour les Foxes

Quelques pas d'élan, et un plat du pied assuré qui prend Kasper Schmeichel à contre-pied. On joue la 95e minute à Anfield, et James Milner vient d'offrir à Liverpool un huitième succès en huit journées. Le 17e de rang, en Premier League. Dans un cas comme dans l'autre, ces stats ne constituent pas encore un record, propriétés respectives de Chelsea et Manchester City pour encore au moins un match. Mais au-delà des records, c'est l'écart avec Manchester City que les Reds ont de nouveau creusé grâce au pied droit de leur capitaine. Et qu'importe si la manière laisse quelque peu à désirer.

Alexander-Arnold en agitateur, Mané en sauveur


Dans une partie abordée sans trop de complexes par Leicester, le premier homme à se signaler se nomme Mohamed Salah. Positionné en pointe au coup d'envoi, l'Égyptien teste d'entrée Schmeichel, mais sa tentative manque de conviction (4e). Pressés dans leur propre camp dans les premières minutes, les Reds répondent avec des projections rapides vers l'avant à la récupération du ballon. Mais les hommes de Jürgen Klopp manquent de justesse dans leurs ouvertures, et Söyüncü se roule les moustaches dans le premier quart d'heure. Progressivement maître du ballon, Liverpool revoit peu à peu ses plans en multipliant les centres sans davantage de précision. Excepté Alexander-Arnold : après avoir collé un vilain petit pont à Chilwell, l'Anglais trouve au second poteau Milner qui, pourtant seul, foire sa reprise (14e).


On croit alors les Scousers lancés, mais ce sont ensuite les Foxes qui pointent le bout de leur nez. Globalement sereines face à un pressing adverse plus désordonné qu'à l'accoutumée, les ouailles de Brendan Rodgers font remonter leur bloc, gênent considérablement les sorties de balle des Reds et grattent quelques corners ou coups de pied arrêtés. Sans toutefois prendre leur chance. Signe des temps, c'est par ses retours défensifs que s'illustre essentiellement Mané en première période. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour assister à la deuxième frappe cadrée des Reds, œuvre du Sénégalais. Sans danger pour Schmeichel, là encore. La troisième sera la bonne : lancé par Milner, l'ancien Messin profite d'une erreur d'appréciation d'Evans pour s'en aller battre le portier danois et inscrire son cinquième but en championnat (1-0, 40e). Heureux pour Liverpool, libéré après ce but. Mais cette euphorie passagère ne profite ni à Mané, ni à Milner avant la pause.

Maddison casse l'ambiance, Albrighton paie l'addition


Pas plus qu'à Salah, privé du 2-0 par un Schmeichel réflexe sur un nouveau caviar d'Alexander-Arnold (46e). À défaut de planter comme sur ce coup franc dangereux renvoyé par le mur, l'Égyptien est à deux doigts d'offrir le deuxième but à Mané qui loupe le cadre d'un cheveu (56e). Et Firmino, dans tout ça ? Moins en vue que ses deux comparses, le Brésilien finit par se mettre en évidence sans accrocher la cible (65e). À trop croquer, Liverpool s'expose à une punition. Celle-ci est toute proche quand Vardy s'échappe, mais Adrián, dont l'intérim dans les bois se termine, signe une sortie décisive (66e). De plus en plus décousue, la partie voit Robertson bouffer la feuille à son tour devant Schmeichel (67e), Praet envoyer une mine qui fait trembler Anfield (73e) et Rogers dégainer Ayoze Pérez, son attaquant à 33 bâtons et aucun but.


Mais c'est d'un titulaire, James Maddison, que vient la cruelle sentence pour les Reds, douchés sur la première frappe cadrée des Foxes. « De temps en temps, un match nul peut être vu comme acceptable » , théorisait Jürgen Klopp cette semaine, dans So Foot. Au vu des trop nombreuses occasions manquées par ses protégés, celui-ci ne l'est pas vraiment. Pas pour Sadio Mané en tout cas, qui profite d'une mésentente entre Schmeichel et Albrighton pour gratter le ballon dans la surface et pousser le second à la faute au bout du money time. En bon capitaine, Milner remet l'église au milieu du village (2-1, 90e+5) et offre à Liverpool son huitième succès consécutif. Un succès étriqué, une nouvelle fois. Un succès de futur champion ?




Liverpool (4-3-3) : Adrián - Alexander-Arnold, Lovren, Van Dijk, Robertson - Wijnaldum (Henderson, 78e), Fabinho, Milner - Mané, Salah, Firmino (Origi, 78e). Entraîneur : Jürgen Klopp.

Leicester (4-1-4-1) : Schmeichel - Pereira, Evans, Söyüncü, Chilwell - Ndidi - Barnes (Albrighton, 46e), Praet (Pérez, 73e), Tielemans, Maddison (Choudhury, 86e) - Vardy, . Entraîneur : Brendan Rodgers.


  • Résultats et classement de Premier League

    Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible

    Hier à 15:55 En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 21 Hier à 15:28 FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
    Hier à 12:21 Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 11:21 Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 74