Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Newcastle-Liverpool (2-3)

Liverpool s'en sort au terme d'un match fou

Malmenés par Newcastle qui a égalisé à deux reprises et abandonnés par un Salah sorti sur civière, les Reds ont attendu un but d'Origi à la 86e minute pour s'imposer. Malgré la détermination des Magpies, Liverpool reste donc dans le coup pour le titre et met la pression sur Manchester City après cette rencontre assez dingue.

Modififié

Newcastle 2-3 Liverpool

Buts : Atsu (20e) et Rondón (54e) pour Newcastle // Van Dijk (14e), Salah (28e) et Origi (86e) pour Liverpool

C'était un sprint final à ne pas rater, où le moindre point perdu serait certainement fatal. C'était un finish à ne pas gâcher, sous peine de transformer une saison réussie en année blanche. Et ce samedi, on a longtemps cru que Liverpool allait s'écrouler – en même temps que Salah, blessé – dans cette dernière ligne droite.


Au contraire. Contre vents et marées, contre la détermination de Newcastle et ses égalisations, contre leur prestation poussive et la sortie sur civière de leur meilleur buteur, les Reds se sont battus jusqu'au bout et ont arraché la victoire à la 86e minute pour se donner le droit de rêver encore un peu au titre au terme d'un match aussi dingue dans son scénario qu'irrespirable sur la fin. Il en faudra plus pour récupérer la couronne, à savoir un faux pas de Manchester City qui reste le favori, mais le parcours des Rouges demeurera comme un petit exploit. Comme cette folle victoire.

Alexander-Arnold, à fond la forme


Interdiction formelle de perdre des points, pour Liverpool. Sous peine de tout perdre, à savoir la Premier League et la Ligue des champions, en quelques jours. Du coup, pas d'équipe B ou de stars sur le banc : Klopp aligne sa meilleure formation possible, qui le lui rend bien en commençant fort (frappe à côté de Salah) et qui ouvre le score à l'heure de jeu par Van Dijk sur corner. Sur le coup, Alexander-Arnold signe sa dixième passe décisive en 2018-2019. Tout va bien pour les Reds.


Enfin, pas vraiment. Car Newcastle a du répondant, et le prouve en égalisant contre le cours du jeu par Atsu malgré le sauvetage d'Alexander-Arnold réalisé juste avant. Un simple coup de bol ? Pas vraiment non plus, puisque l'enchaînement de Pérez débouche sur un tremblement de la barre transversale d'Alisson. Malheureusement, les Magpies viennent de laisser passer leur chance : alors que les visiteurs galèrent énormément à se reconnecter, Salah leur redonne l'avantage sur un centre... d'Alexander-Arnold. Omniprésent, le latéral.

Origi, c'est oui !


La fin du premier acte est plus logique : même si Mané manque le break, Liverpool reprend possession de la sphère (jusqu'à 70%) en même temps que la tête de la Premier League. Sauf qu'à la reprise, les Reds craquent encore. Cette fois, c'est Rondón qui trompe Alisson d'une volée du droit alors que Sturridge vient d'avoir la balle du troisième but au pied. Pour ne rien arranger, la tronche de Salah percute le genou de Dubravka (ou plutôt l'inverse), et l'Égyptien doit sortir sur civière. Scénario cauchemardesque pour Klopp et sa troupe.


Mais tandis que les supporters rouges commencent à se cacher la tête dans les mains, c'est justement le remplaçant du blessé qui vient sauver le candidat au titre. À quelques minutes de la fin de la rencontre, Origi prend le dessus sur Lascelles sur un coup franc de Shaqiri – lui aussi entré en jeu – et offre les trois unités au concurrent de Manchester City. Qui, dans son canapé, doit certainement rager. Oui, il devra remporter ses deux derniers matchs pour être sacré. Car son « dauphin » (qui a disputé une partie de plus) est actuellement encore assis sur le trône.


Newcastle (3-4-3) : Dubravka - Schär (Muto, 90e), Lascelles, Dummett - Manquillo, Sung-Yueng, Hayden, Ritchie - Pérez, Rondón, Atsu. Entraîneur : Benítez.

Liverpool (4-3-3) : Alisson - Alexander-Arnold, Lovren (Milner, 83e), Van Dijk, Robertson - Henderson, Fabinho, Wijnaldum (Shaqiri, 66e)- Salah (Origi, 74e), Sturridge, Mané. Entraîneur : Klopp.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    Hier à 11:25 Griezmann fustige l'homophobie en une de Têtu 240
    À lire ensuite
    Le chemin de Travers