Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Porto-Liverpool (0-5)

Liverpool s'amuse avec le FC Porto

En terre portugaise, Liverpool et sa puissance offensive ont dégommé un Porto trop friable en défense. Il faudrait un miracle pour que les Reds ne voient pas les quarts de finale.

Modififié

Porto 0-5 Liverpool

Buts : Mané (25e, 53e et 85e), Salah (29e) et Firmino (69e)

Liverpool n'a pas de BBC. Ni de MCN. Non, seulement un trio offensif qu'on pourrait surnommer MSF. Car si la triplette Mané-Salah-Firmino ne répond pas au nom de Médecins sans frontières, elle sait en tout cas s'exporter loin de chez elle et soigner ses statistiques. Et si elle n'est pas (encore ?) aussi sexy ou médiatique qu'un triumvirat Messi-Suárez-Neymar, elle a au moins le mérite de contenter ses propres fans. En marquant à cinq reprises avant l'heure de jeu sur la pelouse de Porto (triplé de Sadio Mané, un pion de Mohamed Salah, un autre de Firmino), elle a même fait plus que ça : ses caramels ont permis aux Reds de disposer d'une avance ultra confortable avant de recevoir les Portugais lors du retour. Et donc de maximiser ses chances de passer au tour suivant, comme Manchester City mardi.

Un match de vingt minutes


Qui préfère se poser devant ce Porto-Liverpool pendant qu'un Real Madrid-Paris Saint-Germain fait rage en Espagne ? Bah les fans du club portugais et ceux de l'équipe anglaise, évidemment. Car dans ce huitième de finale, l'incertitude plane et des doutes subsistent. Le favori britannique ne part en effet pas si confiant que ça, vu que son adversaire, leader de son pays, n'a pas encore perdu de la saison en championnat. D'ailleurs, les locaux se montrent rapidement dangereux, Lovren déviant avec réussite la tentative d'Otávio. Reste que les Reds, qui monopolisent le cuir, sont persuadés d'une chose : leur pouvoir offensif est capable de faire mouche à tout moment. La preuve avec deux buts inscrits coup sur coup avant la demi-heure de jeu. Premier acte : Mané, servi par Wijnaldum, profite à la fois d'une erreur de relance lusitanienne et d'une faute de main de Sa pour inscrire sa quatrième réalisation dans l'épreuve en 2017-2018. Second acte : Salah, à l’affût d'un poteau de Milner, profite à la fois d'une perte de balle de Marega et de la couverture de Telles pour inscrire sa septième réalisation dans l'épreuve en 2017-2018. Ou comment plier une rencontre en quelques secondes et deux tirs cadrés, même si Soares fait passer un petit frisson dans le dos de Karius.

Un peu de partage pour Firmino


Il faut dire que le pressing rouge gêne considérablement Porto, incapable de sortir de son camp convenablement. Désormais rempli de sérénité, Liverpool se balade. Surtout, les visiteurs voient bien que l'outsider galère derrière. Et s'ils peuvent mettre neuf orteils et demi en quarts de C1 dès la première manche, les hommes de Klopp ne comptent pas s'en priver. Alors, Mané s'offre un doublé dès le retour des vestiaires. Firmino, qui aime lui aussi le bruit du tremblement de filets malgré son caractère généreux et à l'origine du troisième goal, lui emboîte le pas avec une reprise du droit sur un service de Milner. Et comme Van Dijk demeure intraitable derrière, cette partie ressemble en tout point à la rencontre parfaite. D'autant que Mané en rajoute une couche grâce à un missile des vingt mètres. Avec un 0-5 à l'aller, quelles peuvent être les interrogations de Klopp, si ce n'est l'identité des joueurs à faire souffler à Anfield ?


Porto (4-3-3) : Sa - Ricardo, Reyes, Marcano, Telles - Herrera, Oliveira, Otávio (Corona, 46e) - Brahimi (Waris, 62e), Marega, Soares (Paciência, 74e). Entraîneur : Conceição.


Liverpool (4-3-3) : Karius - Alexander-Arnold (Gómez, 79e), Van Dijk, Lovren, Robertson - Milner, Henderson (Matip, 75e), Wijnaldum - Salah, Firmino (Ings, 80e), Mané. Entraîneur : Klopp.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    Les notes du Real Madrid