Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Arsenal-Liverpool (0-2)

Liverpool remet Arsenal à sa place

Bousculé pendant presque une heure, Liverpool a finalement infligé une leçon de réalisme à Arsenal (0-2), ce mercredi en match en retard de la 27e journée de Premier League. Et si les Gunners sont encore en ballottage favorable pour la quatrième place de Premier League, les Reds réalisent quant à eux la bonne opération en recollant à un point de Manchester City. La lutte pour le titre en Premier League est définitivement lancée.

Modififié

Arsenal 0-2 Liverpool

Buts : Jota (54e) et Firmino (62e) pour les Reds

L'affiche faisait saliver l'Angleterre depuis plusieurs jours. Ce mercredi à l'Emirates Stadium, deux des trois équipes les plus en forme de Premier League sur les cinq dernières journées (100% de victoires, comme Chelsea) s'affrontaient avec des objectifs distincts : pour Arsenal, remporter enfin un match contre une équipe du top 5 cette saison et confirmer sa belle progression ; pour Liverpool, revenir à un point de Manchester City dans la course au titre. Au terme d'un match très intense durant lequel les Gunners auront regardé les Reds dans les yeux pendant une heure, ces derniers ont finalement assommé leurs adversaires avec sang-froid (0-2), leur rappelant l'écart qu'il restait à combler pour espérer s'inviter dans la cour des champions à l'avenir.

La furia des baby Gunners


Dès les premiers instants de la rencontre, les hommes de Jürgen Klopp mettent la pression sur les buts d'Aaron Ramsdale qui doit s'employer pour repousser une tête de Virgil van Dijk (2e). Un coup de chaud avant de se faire étouffer par le pressing et l'intensité des Gunners. Portés par un Thomas Partey costaud et un Gabriel Martinelli absolument injouable pour Trent Alexander-Arnold, les Londoniens dominent, mais pêchent dans le dernier geste, à l'image d'un centre fort à ras de terre du Brésilien dégagé en catastrophe par Andrew Robertson (15e). Les Reds parviennent finalement à sortir la tête de l'eau peu avant la pause, et Sadio Mané, sur un long ballon d'Alexander-Arnold, fait courir un frisson dans l'Emirates Stadium (45e), conquis par un premier acte de haut niveau et loin du bouillon qu'avaient pris les Canonniers au match aller.

Liverpool en mission


Sans Mohamed Salah au coup d'envoi, sur le banc après sa petite alerte à Brighton le week-end dernier, les Reds se montrent plus discrets qu'à l'accoutumée (neuf tirs, même total qu'Arsenal), mais toujours aussi dangereux à chaque opportunité. Mané, encore lui, pense même ouvrir le score au retour des vestiaires, mais le Sénégalais est rattrapé pour une position de hors-jeu (46e) et laisse une ouverture à Arsenal qui pousse très fort pendant dix minutes, mais ni Martinelli, auteur d'un festival sur son côté avant de voir son centre de nouveau dégagé (49e), ni Martin Ødegaard, frustré par Alisson Becker après une passe en retrait de Thiago Alcántara pour son gardien interceptée par Alexandre Lacazette (51e), ne mettent à profit ce moment fort. Un loupé fatal puisque les Reds vont porter un premier coup de massue dans la foulée. Servi par Thiago, Diogo Jota profite d'une erreur inhabituelle de Ramsdale, qui ne couvre pas son premier poteau, et délivre son équipe avant de laisser sa place dans la foulée à Roberto Firmino (0-1, 54e). Sept minutes plus tard, le Brésilien fait parler son instinct de buteur pour couper un centre de Robertson au premier poteau et tuer la rencontre (0-2, 62e). Deux pions en quelques minutes qui coupent les jambes des Gunners à qui il aura manqué de la réussite jusqu'au bout, notamment sur une belle frappe de Martinelli (88e), et surtout de l'expérience pour freiner ce Liverpool, en mission pour ravir le trophée de Premier League au nez et à la barbe de Manchester City.



Arsenal (4-2-3-1) : Ramsdale - Cédric, White, Gabriel, Tierney - Partey, Xhaka - Saka (Pépé, 74e), Ødegaard (Smith-Rowe, 67e), Martinelli - Lacazette (Nketiah, 80e). Entraîneur : Mikel Arteta.

Liverpool (4-2-3-1) : Alisson - Alexander-Arnold, Matip, Van Dijk, Robertson - Henderson, Fabinho, Thiago (Jones, 90e) - Mané, Jota (Firmino, 55e), Díaz (Salah, 55e). Entraîneur : Jürgen Klopp.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Fabien Gelinat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Les notes de Chelsea