Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Crystal Palace/Liverpool (3-3)

Liverpool laisse s'envoler le titre

Ils avaient le match en main, mais l'ont laissé échapper dans les dernières minutes du match. Alors qu'ils menaient 3-0, les joueurs de Liverpool se sont fait rejoindre au score, perdant ainsi deux points précieux et sûrement le titre.

Modififié
Crystal Palace-Liverpool : 3-3
Buts : Delaney (79e), Gayle (81e, 88e) pour Crystal Palace ; Allen (18e), Sturridge (53e), Suárez (56e) pour Liverpool

77 minutes de maîtrise et puis plus rien. Le black-out total. Alors qu'il menait largement au tableau d'affichage, Liverpool a craqué et abandonné ses derniers espoirs de titre, le 24e titre de champion de son histoire, le premier depuis plus de deux décennies, sur la pelouse du Selhurst Park de Crystal Palace. De 0-3, le score est passé à 3-3 en 9 minutes. De la joie, les coéquipiers de Luis Suárez sont passés aux pleurs en un rien de temps. C'est donc ça, l'ascenseur émotionnel.

97 pions pour Liverpool

Depuis la glissade de Steven Gerrard et la défaite face à Chelsea, Liverpool n'a plus son destin entre ses mains. Pour espérer remporter son premier titre de champion depuis 1990, les Reds n'ont pas pléthore de possibilités. Ils doivent gagner ce soir, puis gagner dimanche prochain et surtout espérer. Espérer un faux pas de Manchester City face à Aston Villa mercredi (match en retard de la 29e journée) et West Ham. En attendant, Liverpool met tout en œuvre pour remplir sa part du contrat. Sur un corner de Gerrard, Joe Allen, seul au monde et au deuxième poteau, envoie un coup de tête au fond des filets (18e), inscrivant au passage le 97e but de la saison des Reds. L'ouverture du score aurait même pu venir plus tôt sur la tête de Mamadou Sakho, ou celle de Glen Jonhson. En face, Crystal Palace a du répondant. Certes, les Londoniens, bien au chaud en milieu de tableau, n'ont plus rien à jouer, mais la bande à Chamakh aimerait avoir son mot à dire dans cette course au titre. Recroquevillés en défense, mais sans complexe en attaque, les hommes de Tony Pulis obligent, sur deux belles frappes de Puncheon et Jedinak, Simon Mignolet à la parade. Liverpool maîtrise, centre beaucoup, mais ne mène que d'un but à la pause.

Gayle envoie City vers le titre

Pas en réussite et souvent signalé en position de hors-jeu en première période, Luis Suárez, fraîchement élu joueur de l'année par la presse britannique, a l'occasion de faire le break au retour des vestiaires. Mais à la suite d'un amour de plat du pied de Sturridge repoussé sur le poteau par le portier londonien, l'Uruguayen se rate et envoie sa frappe dans les derniers rangs du Selhurst Park. Pas du genre à tergiverser, Suárez trouve la faille quelques minutes plus tard après un une-deux avec Raheem Sterling et une frappe entre les jambes du gardien (56e). 31e but de la saison marqué pour le numéro 7 et record de pions inscrits sur une saison de Premier League égalé au passage (avec Cristiano Ronaldo et Alan Shearer). Entre-temps, Daniel Sturridge avait doublé la mise sur un tir contré (53e). Avec six buts marqués de moins que Manchester City, Liverpool veut profiter de l'occasion pour réduire l'écart. Mais les joueurs de Tony Pulis ne cèderont plus. Mieux même, ils refont leur retard. D'abord sur une superbe frappe de Delaney (79e), puis un plat du pied de Gayle après un beau travail du remuant Bolasie (81e). Liverpool pense conserver la victoire, mais le même Gayle en a décidé autrement. Entré en jeu plus tôt, il profite du mauvais placement de Škrtel pour crucifier les Reds (88e) et envoyer Manchester City vers un nouveau titre de champion d'Angleterre.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24