Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Leeds

Liverpool a d'incroyables talents

Capable de sortir des talents tels que Jamie Carragher, Robbie Fowler, Steven Gerrard ou encore Michael Owen dans les nineties, l'Academy de Liverpool a connu une période beaucoup moins faste, avant de repartir de plus belle aujourd'hui. L'éclosion de Trent Alexander-Arnold est ainsi venue rappeler le savoir-faire du club de la Mersey en matière de formation et de post-formation. Avant d'entamer la défense du titre de champion d'Angleterre, coup de projecteur sur cinq pépites que Jürgen Klopp suit d’un œil très attentif.

Modififié

  • Rhian Brewster, ce tueur si mignon

  • Derrière ses airs innocents, Rhian Brewster a les crocs acérés. Considéré depuis déjà quelques années comme une future étoile outre-Manche, l'attaquant avait porté les Three Lions lors du Mondial U17 en 2017 : un triplé en quarts, un triplé en demies, et un nouveau but en finale. Merci. Brutalement stoppé en janvier 2018 par une blessure à la cheville et au genou, il reste éloigné des terrains pendant plus d’un an. Jürgen Klopp ne le lâche pas pour autant et l’encourage pendant sa rééducation. Le jeune loup doit toutefois passer un cap, alors il est envoyé s’aguerrir en prêt à Swansea en janvier 2020. Il y dispute 22 matchs de Championship pour 11 buts, une jolie moyenne pour un joueur de 20 ans.

    Vidéo

    De retour dans le Merseyside à l'été 2020, l’attaquant s’illustre durant la pré-saison en claquant un doublé contre Salzbourg (2-2). Klopp a apprécié : « Rhian peut apprendre beaucoup de choses, mais c'est un buteur naturel. Il doit être plus impliqué dans le jeu quand il est sur le terrain, mais je dois dire que dans les moments décisifs, il est à 100% présent. » Il ne l’a pas vraiment été lors du Community Shield en ratant sa tentative lors de la séance de tirs au but, mais difficile d’accabler un joueur de son âge qui n’avait pas touché le moindre ballon avant de se présenter face à Martínez. Liverpool n'ayant pas de numéro 9 pur dans son effectif, Brewster peut légitimement espérer grappiller du temps de jeu cette saison. S'il est amené à rester, évidemment.


  • Harvey Elliott, le wonderkid

  • Harvey Elliott a 17 ans. L’âge où l’on se cherche. Mais l’Anglais, lui, trace déjà sa route. En septembre 2018, il dispute déjà son premier match pro, à 15 ans et 174 jours, sous le maillot de Fulham. En mai 2019, il devient le plus jeune joueur à prendre part à un match de Premier League, à 16 ans et 30 jours. Et deux mois plus tard, il s’engage avec Liverpool (se payant au passage le luxe de refuser le Real Madrid) et fait ses débuts en équipe première en septembre 2019. Un rêve pour ce supporter des Reds depuis tout petit.


    Désormais partie intégrante de l’effectif professionnel, celui qui a paraphé un nouveau contrat cet été a brillé lors du dernier match de préparation des Reds, contre Blackpool (7-2), avec un but et une passe décisive. Vif et habile techniquement, le numéro 67 est d'autant plus dangereux qu'il n’a pas froid aux yeux. Slaviša Jokanović, qui l'a lancé à Fulham, garde le souvenir « d’un gamin qui a de la personnalité » . D'autres voient carrément les choses en grand. « J’ai eu le privilège de jouer avec Owen, le privilège de jouer avec Fowler. J’ai vu Rooney à un jeune âge dans le Merseyside. Je le place dans la même catégorie » , a affirmé Jason McAteer, milieu de terrain de Liverpool de 1995 à 1999, dans un entretien à Off The Ball le mois dernier. Demain lui appartient.


  • Curtis Jones, l’autre « Scouser in the team »

  • Né à Liverpool, Curtis Jones est un véritable Scouser. Comme Trent-Alexander Arnold. Cadre de la réserve, il s'est illustré en Youth League, compétition dans laquelle il a notamment inscrit 13 buts en 18 matchs depuis 2017. Auteur d'un triplé contre Naples l'automne dernier, il a aussi été désigné joueur de la saison de Premier League 2, avec 9 buts marqués en 14 rencontres. Impressionnant, mais pas étonnant pour un joueur qui aime se projeter vers l'avant et doté d'une belle frappe, dont il a déjà fait la démonstration à maintes reprises. La plus belle ? Un sublime coup de patte sous la barre, le 5 janvier dernier. Le seul but du derby contre Everton, qui avait qualifié les Reds pour le 4e tour de la FA Cup.

    Vidéo

    Jürgen Klopp lui a offert ses débuts avec les grands le 7 janvier 2019, alors qu'il n'avait même pas encore 18 ans. Utilisé à douze reprises en 2019-2020, il s’est surtout révélé à la hauteur dès que le Normal One a fait appel à lui, à l'image du penalty converti sans trembler face au Kop pour sceller la qualification contre Arsenal en Carabao Cup. Et son temps de jeu devrait encore augmenter en 2020-2021 avec le départ d'Adam Lallana vers Brighton. Là-bas, certains le comparent déjà à Steven Gerrard. Il vient d'ailleurs de récupérer le numéro 17, auparavant porté par... Stevie G. Aucun doute sur le fait qu’un brillant avenir attende le jeune Anglais du côté de Liverpool. Jones a peut-être le nom de monsieur et madame tout-le-monde, mais il n’est pas n’importe qui.



  • Billy Koumetio, comme un roc

  • Le Liverpool FC n’a plus vraiment accordé sa chance à un Frenchy depuis Mamadou Sakho, mais la relève commence à pointer le bout de son nez. Elle porte un nom : Billy Koumetio. Arrivé en 2018 en provenance d’Orléans, le natif de Lyon a signé son premier contrat pro au mois d’août. La saison passée, les U18 des Reds ont engrangé en moyenne 2,25 points par match de championnat avec lui, contre 1,86 point sans lui. « Un grand talent » selon les mots de Jürgen Klopp himself. Le défenseur se démarque immédiatement sur le terrain, et pour cause : il mesure 1,95 m à seulement 17 ans ! Intégré au groupe pro lors de la pré-saison, Koumetio a fait forte impression contre Stuttgart le 22 août dernier, par sa présence physique, mais aussi sa qualité de passe.


    En lui accordant 30 minutes supplémentaires contre Salzbourg et une titularisation contre Blackpool, Jürgen Klopp lui a clairement indiqué que la porte de l’équipe première n’était pas fermée. Le potentiel est bien là pour l'international U18, même si son manque d’agressivité sur l’ouverture du score de Blackpool est venu rappeler l’étendue des progrès à réaliser. Le jeune Billy n’a pas encore de page Wikipedia en français, c’est dire. Mais tout vient à point à qui sait attendre, et à qui travaille.

    Vidéo


  • Neco Williams, « the Welsh Trent »

  • Pourquoi Liverpool ne recrute donc pas de doublure pour Trent Alexander-Arnold ? Parce que Joe Gomez ou Fabinho peuvent sans problème occuper son poste, mais aussi parce que Jürgen Klopp pense tenir un vrai latéral droit capable de suppléer TAA en la personne de Neco Williams. Pur produit du centre de formation, le Gallois fut l’un des grands acteurs de la victoire du club en FA Youth Cup 2019. Et Neco a pris date dès son premier match avec l'équipe première, le 30 octobre 2019 contre Arsenal : passeur décisif pour l'égalisation de Divock Origi, il affichait ce soir-là le plus grand nombre de ballons touchés, de tacles et d'interceptions du côté des Reds. Rien que ça. Le jeune latéral a pris part à six des neuf matchs de Premier League disputés à partir du « restart » la saison dernière, totalisant onze apparitions dont huit titularisations toutes compétitions confondues.


    « Trent et Robbo (Robertson) me donnent des conseils sur ce qu'il faut faire en attaque et en défense. J'apprends énormément, expliquait-il en août. La plupart des sessions que je fais à Melwood, je suis contre Sadio (Mané). C'est difficile parce que je suis face à l'un des meilleurs ailiers du monde, mais cela m'a assurément fait progresser. » L'international gallois espère maintenant « donner un peu mal au crâne » à Jürgen Klopp et se rapprocher de l'actuel titulaire du poste. « Je sais que j'ai encore un long chemin à parcourir » , concède-t-il, mais les fidèles d'Anfield ne s'inquiètent pas : à Liverpool, les longs chemins n'ont jamais fait peur à personne.

    Par Quentin Ballue
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

    Hier à 23:28 Viens tester tes connaissances et ta culture foot (en ligne) 7
    Hier à 16:16 Le patron de Perth Glory pousse un coup de gueule sur les salaires 5 Hier à 16:00 Mathieu Ficot est le nouveau directeur général adjoint de la LFP 4
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 14:30 Un des pires penaltys de l'année tiré en Lettonie 21 Hier à 12:24 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur le temps de jeu des jeunes 58
    Hier à 08:45 Al-Hilal joue un match malgré quinze joueurs positifs au Covid-19 4