Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Multiplex

Revivez le multiplex de la 3e journée de Ligue 1

Toulouse fait tomber Nîmes, Nantes évite le zéro pointé, Amiens roule sur Reims et Montpellier et Saint-Étienne se neutralisent. La soirée de Ligue 1 s'est décantée tardivement, mais c'est Dijon qui a fait la grosse impression en détruisant Nice en fin de match. Boum.

Modififié

Toulouse FC 1-0 Nîmes Olympique

But : Gradel (80e, sp) pour Toulouse

OGC Nice 0-4 Dijon FCO

Buts : Aguerd (67e), Haddadi (83e) et Keita (86e et 90e+1) pour Dijon

Amiens SC 4-1 Stade de Reims

Buts : Gnahoré (22e), Ghoddos (62e) et Konaté (67e et 73e) pour Amiens // Cafaro (84e) pour Reims

Montpellier HSC 0-0 AS Saint-Étienne

FC Nantes 1-1 SM Caen

Buts : Sala (80e, sp) pour Nantes // Crivelli (37e) pour Caen




21h54 : C'est TER-MI-NÉ ! Quel coup de pétard de Dijon, qui reste la seule équipe à avoir fait le plein avec le PSG. Nice avait les occasions pour prendre la tête mais a vu un retour de flamme impressionnant des Dijonnais. Par ailleurs, Amiens a écrasé un Reims rapidement réduit à 10, Toulouse aurait pu gagner plus largement, mais a tenu bon pour contrarier des Nîmois qui concèdent leur première défaite de la saison. Pas de but entre Sainté et Montpellier, à cause de défenses bien en place, alors que Nantes a réussi à rattraper Caen par le col.

Merci d'avoir partagé cette soirée avec moi, ce fut finalement bien plaisant malgré l'ennui initial. Bonne soirée à tous et à très vite.


21h52 : C'est terminé partout sauf à Nantes, où Boschillia a été chercher un coup franc qui peut tout renverser. C'est Rongier qui le prend pour le balancer en tribune. Merci d'être passé !

21h50 : On n'arrête plus Dijon, ni Keita. 4-0. Au milieu de trois joueurs apathiques, le Guinéens se sort du piège en carton pour aller couler Nice. Ça frise l'insolence.

21h48 : Bernardoni/Gradel, round 3. L'Ivoirien se présente seul face à l'international espoir, mais le gardien nîmois s'interpose avec autorité. Les Crocodiles sont toujours en course.

21h45 : Le petit gars Jules Keita fait un festival : après avoir délivré la passe dé, l'entrant pousse au fond un ballon que Sliti s'était emmené avant d'être fauché par Cardinale.

21h43 : Comme d'hab, on me fait roupiller 80 minutes avant de me secouer les 10 dernières. Là c'est Reims et Cafaro qui réduisent la marque, pour la forme.

21h41 : Dijon c'est la Champion's League ! Keita vient fixer et décale Haddadi qui met Pat Vieira dans de beaux draps.

21h40 : Et voilà Sala qui reprend son masque de super héros. L'Argentin transforme un penalty pour remettre Nantes dans la course, d'autant plus que Paul Baysse s'est pris un deuxième carton jaune. Ciao bonsoir.

21h38 : Deuxième penalty de la soirée pour Toulouse, avec une faute d'Anthony Briançon. Et le petit bonhomme Gradel est costaud : il y retourne et trompe cette fois Bernardoni en tirant de l'autre côté. Fort fort fort.

21h36 : Y a du régal à Montpellier. Khazri tente un lobe de 25 mètres, avant que Delort ne voit sa tête plongeante détournée par Ruffier. Manque plus que des buts.

21h32 : Doublé pour Konaté, avec un tir détourné ! Avec un peu de réussite, Amiens roule sur la carcasse de Reims qui va trouver le temps long.

21h30 : C'est cruel pour Nice et Nantes, qui ne sont pas forcément les plus indigestes dans le jeu mais qui se font punir. Il ne fait pas bon être un club à plumes.

21h27 : Et 3-0 pour Amiens ! Kraft trouve Moussa Konaté pour plier le game. Merci c'était cool.

21h25 : Et voilà mon Dijon européen ! Superbe tête du défenseur Naif Aguerd, qui porte mal son prénom qui attrape de la tête un service de Naïm Sliti.

21h23 : En tout cas, Nantes a repris des couleurs. Lucas Evangelista, Lucas Lima, Diego Carlos, Valentin Rongião : c'est le Brésil à la Beaujoire.

21h21 : À ben non... VAR et hors-jeu. Décidément, y a quelqu'un là-haut qui a décidé qu'il n'y aurait pas plus de 5 buts ce soir ??

21h19 : Mais sérieux ! La Licorne est gâtée, même si cette fois ce sont les visiteurs qui s'illustrent. Deux minutes après l'ouverture du score, Reims réduit le score par Chavarria lancé vers un duel sur un amour de passe de Marvin Martin.

21h18 : Et Amiens qui double la mise ! L'Iranien Ghoddos est débarqué il y a deux jours en Picardie et c'est lui qui s'envole pour placer une tête lobée sur son premier tir en France.

21h15 : Pendant ce temps-là, c'est toujours verrouillé entre Montpellier et Sainté. Ces radins.

21h12 : Le réveil avorté de Nantes ! Coulibaly croit tromper Brice Samba mais son enthousiasme est vite douché par le drapeau de l'assistant. On peut donc aller se recoucher.

21h07 : Pour être totalement honnête, ça va un peu mieux pour les Aiglons, qui poussent sans trouver la mire. Comment vous dites ? Balotelli ?

21h05 : C'est encore laborieux le Nice version Vieira. Tu as envie d'être patient mais en même temps, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

21h01 : J'ai encore deux nuggets qui pèsent sur l'estomac mais les 10 équipes sont de retour sur les terrains.

20h48 : C'est la pause partout, après 45 premières minutes pauvres en but. Toulouse peut se mordre les doigts après avoir vu un but refusé par le VAR et un penalty manqué par Gradel. Sinon, Nantes galère toujours et se dirige vers une troisième défaite. Attention à Amiens qui présente un joli visage ce soir. Je reviens dans 10 minutes, ne faites pas de bêtises.

20h46 : Sur le corner qui suit, Briançon déménage et ça part en cafouillage. On reste là-dessus.

20h45 : On se dirige tranquillement vers la mi-temps. Denis Bouanga, le frisson de dimanche dernier, tente une frappe enroulé ou un centre pour Ripart. Tout ça reste flou.

20h43 : On est sur un débat sur : « la VAR, le VAR ou l'AVA ? » sur BeIN. Avec du craquage total du côté du commentateur à Toulouse. Vite, des buts ou ils vont devenir zinzins.

20h39 : Oïe aïe aïe ! Toulouse avait obtenu un penalty suite à une faute de Lois Landre, mais Max-Alain Gradel voit sa tentative détournée par Paul Bernadoni. Clairement le meilleur gardien de la ligue.

20h37 : Et but d'Enzo Crivelli !!! Sur un centre venant de la gauche, l'attaquant caennais coupe la trajectoire en fermant les yeux et bousculant les deux défenseurs nantais des épaules. Chamboule-tout gagnant !

20h36 : Mendoza se fait soigner sur le bord du terrain et après un suspense insoutenable, M. Batta dégaine son carton rouge. Quel western !

20h33 : C'est toujours à la Licorne que ça bouge et on a recours au VAR. Pas pour un penalty mais pour une faute dangereuse : Romain Métanire venant cisailler la chaussette de Mendoza.


20h29 : Et Baptiste Reynet qui réussit le crochet qu'Hugo Lloris n'avait pas su faire en finale de Coupe du monde. Sûr que c'est un homme qui ne conduit jamais avec un coup dans le nez.

20h25 : Ils sont déchaînés à Amiens ! Eddy Gnahoré retente une frappe depuis l'extérieur de la surface. C'est cadré, mais Édouard Mendy la bloque bien. Je ne pensais pas au début de la soirée que ce serait ce match qui m'emballerait le plus.

20h23 : OOOOOOUUUUUH QUEL JOLI BUT À LA LICORNE ! Moussa Konaté sert Gnahoré dans la surface, qui d'un râteau se met dans le sens de la marche et ouvre le score. Merci messieurs.

20h19 : Bon, bon. Qu'est qu'on fait ? Ne m'obligez pas à proposer un Time's Up !

20h14 : Oh Sliti qui est servi à 6 mètres et qui bute la défense niçoise ! Yallah Naïm !

20h13 : @abistodenas je mets mes pantoufles dans un sac et j'arrive.

20h12 : Et Florent Mollet qui chauffe les gants de Ruffier de loin... Il est gonflé !

20h09 : Ah, j'ai l'oeil ! Le VAR a été sollicité et le but annulé. Les Crocos sont vernis.

20h08 : Il suffisait de demande : décalé par Gradel, Leya Iseka crucifie Bernardoni en deux temps ! Il me semblait hors-jeu, mais le Belge plante son deuxième but en deux matchs.

20h06 : On n'a eu qu'un seul but dans le multiplex de la semaine dernière en première mi-temps. En espérant que Tavarès ne se retrouve pas une nouvelle fois tout seul. Les blagues les plus courtes sont les meilleures.

20h03 : Point tendance : on cherche donc les défenseurs à tête chevelue sur les coups de pied arrêtés, que ça soit Baysse à Caen ou Dante à Nice.

20h02 : Original ce maillot vert pour Reims. Couleur vigne quoi.

20h00 : C'est parti pour 90 minutes intensives !

19h58 : Allez, tout monde est à l'heure sur les pelouses. J'espère qu'il en est de même pour vous.

19h45 : Mesdames, messieurs, bonsoir. Il y a des indices qui ne trompent pas. Quand le short fait place à un pantalon plus adapté aux températures, c'est que la période estivale touche à sa fin. Mais il ne faut pas voir cela comme une fatalité, car cela annonce aussi que les choses sérieuses débutent en Ligue 1.


Dijon, Reims et Nîmes ont beau avoir marqué les esprits sur les deux premières journées, c'est ce soir que l'on verra si ces clubs peuvent être autre chose que des tubes de l'été. À l'inverse, c'est le moment pour Nantes et Amiens d'engranger leurs premiers points, ainsi qu'à Caen et Nice de passer la vitesse supérieure. Quoi qu'il en soit, cette soirée devrait être aussi torride que vos soirées du mois d'août. Histoire de prolonger encore un peu le plaisir.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:02 La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 24

Le Kiosque SO PRESS