Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Ikoné et Laporte, cape et déter

Pour affronter l'Albanie (7 septembre), puis Andorre (10 septembre), Didier Deschamps a décidé d'offrir à Jonathan Ikoné sa première convocation et de redonner sa chance à Aymeric Laporte, deux ans après son dernier séjour chez les Bleus. Résultat, Samuel Umtiti restera sur son canapé.

Modififié
Trois mois sont passés depuis le dernier rassemblement de l'équipe de France. Au mois de juin, les Bleus s'étaient notamment ramassés en Turquie (2-0), avant de respirer en Andorre (0-4). Mais le soleil de l'été a eu tendance à tanner ces résultats autant que la peau de Didier Deschamps, qui a révélé ce jeudi une liste dont la plupart des ajustements ont été dictés par les états de forme et de service. Ce sont ainsi quatre champions du monde en titre - Lucas Hernandez, Corentin Tolisso, Steven Nzonzi et Nabil Fekir - qui remplacent numériquement Ferland Mendy, Tanguy Ndombele, N'Golo Kanté et Florian Thauvin, tous indisponibles. Ainsi, les véritables surprises de cette conférence de presse viennent des deux derniers turn-over : blessé ce dimanche face à Toulouse, Kylian Mbappé laisse sa place à Jonathan Ikoné, alors que Samuel Umtiti cesse de faire de la résistance et cède la sienne à Aymeric Laporte. Tout ça avec deux adverbes bien différents : « déjà » pour Ikoné, « enfin » pour Laporte.

Ikoné à découvrir


Pour l'attaquant du LOSC, cette récompense arrive moins de 24 heures après une nouvelle démonstration de son club face à Saint-Étienne. Pour justifier sa première présence dans une liste A, Deschamps s'est d'abord appuyé sur « ce qu'il réalise avec son club » , où le chef des Bleus a pu apprécier « ses qualités spécifiques de vitesse, de provocation, de percussion, avec une efficacité en passes décisives ou en buts » (trois réalisations, dix passes décisives en Ligue 1 la saison dernière, N.D.L.R.).
« Les Espoirs, c'est la passerelle. Il y en a énormément qui sont passés par là, même si certains d'entre eux ont sauté la case. J'ai pris Jonathan aujourd'hui, je peux en prendre d'autres à l'avenir. » Didier Deschamps
Mais le sélectionneur a aussi suivi de près le championnat d'Europe espoirs, disputé au mois de juin dernier, lors duquel les Bleuets ont décroché leur qualification pour les JO de Tokyo. « J'y ai été attentif, je me suis déplacé pour le match contre l'Espagne. Comme ça a été souvent le cas, les Espoirs, c'est la passerelle. Il y en a énormément qui sont passés par là, même si certains d'entre eux ont sauté la case. J'ai pris Jonathan aujourd'hui, je peux en prendre d'autres à l'avenir. » Une invitation à la patience pour Moussa Dembélé et Houssem Aouar, accompagnée d'un clin d'œil à un absent.


Car la convocation de "Jorko" est également due aux nombreuses « absences sur le plan offensif » , notamment celle de Kylian Mbappé. Ironie de l'histoire : les deux joueurs sont de la même génération et se sont côtoyés à l'AS Bondy, avant d'emprunter chacun des chemins différents. À Ikoné de marquer suffisamment de points durant ce rassemblement, puis avec le LOSC, pour espérer un jour partager une semaine à Clairefontaine avec son copain d'enfance lorsque ce dernier sera retapé.


Umtiti prend Laporte sur les doigts


Aymeric Laporte fut aussi un temps l'un des piliers chez les Espoirs. Sauf que pour le défenseur de Manchester City, l'histoire ne fut pas aussi simple avec les A. Voyant régulièrement son nom oublié des listes de Deschamps, le garçon a même été courtisé un temps par la sélection espagnole.
« Je n'oublie pas évidemment ce que Sam a apporté à cette équipe. Il était déjà dans une situation au mois de mars qui n'était pas simple, au mois de juin encore moins. Là, la saison est repartie et il n'est pas titulaire. » Didier Deschamps
Bien que convoqué une première fois en septembre 2016 sans entrer en jeu, puis rappelé un an plus tard pour pallier une blessure d'Adil Rami, son compteur capes est toujours bloqué à zéro, à 25 ans. Miracle : après pas mal d'attentes, le champion d'Angleterre figure bien cette fois-ci aux côtés de Raphaël Varane, Kurt Zouma et Clément Lenglet. « Aymeric est dans un grand club où il est performant, justifie solennellement Deschamps. Il l'a été la saison dernière et continue de l'être. Il est là au détriment d'autres qui ne sont pas dans la même situation sportive. » Sans le citer, tout l'auditorium sait que ces autres sont d'abord Samuel Umtiti, absent pour la première fois d'une liste depuis le Mondial 2018, sans que cela ne soit justifié par un certificat médical.



Mais, après une saison laborieuse au Barça, minée par les blessures, la sentence devait tomber pour Big Sam. Et c'est non sans émotion que Didier Deschamps a dû rayer son nom des petits papiers : « Je n'oublie pas évidemment ce que Sam a apporté à cette équipe. Il était déjà dans une situation au mois de mars qui n'était pas simple, au mois de juin encore moins. Là, la saison est repartie et il n'est pas titulaire. » La logique de groupe de Deschamps est ainsi mise à mal. « L'équipe de France va de l'avant, poursuit-il. Entre ce qu'il se passe aujourd'hui et le mois de mars prochain, ce sera encore différent. La porte est toujours ouverte quand j'estime qu'il faut bouger un petit peu, mettre un peu d'oxygène, régénérer. Ça a toujours fonctionné comme ça. » Et, cette fois, la porte s'est donc ouverte pour Aymeric.



Par Mathieu Rollinger, au siège de la FFF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 18:30 Bagarre après le but de Nketiah face à Barnsley 12
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons