Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 83 Résultats Classements Options

Deschamps mélange les torchons et les serviettes

Pour les trois rencontres du mois de juin face à la Bolivie (dimanche 2 juin à Nantes) en amical, puis en Turquie (samedi 8 juin) et en Andorre (mardi 11 juin), Didier Deschamps a servi une liste de transition : apte à récompenser les bonnes saisons, encline à sévir pour ceux qui en ont bavé, tout en conservant son noyau dur de champions du monde.

Modififié

Mike Maignan dans le vent, Steve en fin de mandat

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Mike Maignan (Lille), Alphonse Areola (PSG), Benjamin Lecomte (Montpellier).

Le bonheur des uns peut faire le bonheur de quelques autres. Le capitaine Lloris est mobilisé sur un front prestigieux, à savoir une finale de Ligue des champions disputée la veille du match amical face à la Bolivie, mais il rejoindra le groupe le lundi 3 juin, en amont du match en Turquie. « Il a vécu quelque chose d'extraordinaire avec nous à la Coupe du monde et a la chance de vivre des moments forts émotionnellement avec Tottenham en quarts de finale (contre Manchester City, N.D.L.R.) et en demi-finales (face à l'Ajax, N.D.L.R.), a réagi Didier Deschamps. Tottenham lui doit beaucoup pour ce parcours en Ligue des champions et j'espère que lui et Moussa Sissoko auront l'occasion de gagner cette Coupe d'Europe. »


Pour combler le poste, le sélectionneur a donc fait appel à trois autres gardiens, tout en choisissant de se passer des services de l'habituel numéro 2 Steve Mandanda. C'est la première fois que le Marseillais n'est pas convoqué en Bleu, sans qu'il ne soit blessé. La faute à une baisse de régime qui a obligé Deschamps à sacrifier sa logique de groupe pour privilégier l'état de forme. « C'est un choix du moment, Steve a une saison compliquée en club un petit peu aussi, un rendement qui est en dessous de ce qu'il est capable de faire. Là, j'ai pris la décision de ne pas le prendre, je ne vais pas m'engager sur le futur. » Le futur pourrait certainement prendre le visage de trois autres portiers de Ligue 1 : Benjamin Lecomte, Mike Maignan et Alphonse Areola. La Dèche l'a assuré : en l'absence de Lloris, « il est prévu qu'Alphonse joue le match contre la Bolivie » . Areola vivra donc sa troisième titularisation avec l'équipe de France, après ses prestations plutôt réussies en septembre 2018 contre l'Allemagne et les Pays-Bas.


Benjamin Lecomte s'offre lui une nouvelle apparition dans le groupe, même s'il ne devrait pas avoir le loisir de jouer, alors que la réelle nouveauté est la première sélection de Mike Maignan. Derrière ce choix, Deschamps a voulu récompenser l'ensemble du LOSC, et son gardien qui a fait ses preuves dans le haut du tableau, mais aussi « l'année dernière, dans des situations difficiles » . Sacré dimanche meilleur gardien de Ligue 1 aux Trophées UNFP, Maignan a séduit le staff tricolore par ses « qualités athlétiques impressionnantes » .




Un grand oral pour Lenglet, Dubois au sec

Défenseurs : Benjamin Pavard (Stuttgart), Léo Dubois (Lyon), Raphaël Varane (Real Madrid), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Clément Lenglet (FC Barcelone), Kurt Zouma (Everton), Lucas Digne (Everton), Ferland Mendy (Lyon).

Voilà le secteur qui a subi le plus de modifications depuis la Coupe du monde, puisque seuls trois champions du monde sont présents dans cette liste (Pavard, Varane, Umtiti). Les blessures (Presnel Kimpembe) les convalescences (Lucas Hernandez), les retours délicats (Benjamin Mendy), les coups de mou (Adil Rami) et les saisons galères (Djibril Sidibé) ont obligé le sélectionneur à injecter du sang neuf à sa ligne défensive. Un ménage de printemps qui profite à l'arrière Léo Dubois, qui était en concurrence avec Kenny Lala (le Lyonnais de 24 ans ayant l'avantage de la jeunesse sur le Strasbourgeois de 27 ans), mais surtout à Clément Lenglet, attendu depuis quelques mois en sélection. « Clément, c'est la sérénité, il a une très bonne maîtrise technique, justifiait Deschamps. C'est un joueur de Barcelone. S'il est là-bas et qu'il joue, c'est qu'il a beaucoup de qualités et il mérite de découvrir le groupe France. » Une première qui ne se fait donc pas au détriment de son coéquipier Samuel Umtiti, pilier du groupe France malgré une saison plus terne. Enfin, Kurt Zouma est une nouvelle fois rescapé dans cette liste, alors qu'Aymeric Laporte pourra toujours s'asseoir sur son triplé domestique avec Manchester City.




L'équilibre du milieu

Milieux : N’Golo Kanté (Chelsea), Paul Pogba (Manchester United), Blaise Matuidi (Juventus), Moussa Sissoko (Tottenham), Tanguy Ndombele (Lyon).

Il y a fort à parier que la première ligne que complète Didier Deschamps au moment de faire sa liste reste son milieu de terrain. Quatre garçons aussi complémentaires que rodés à la sélection, collant plus que jamais au Basque, et un petit jeune (Tanguy Ndombele) qui peut aujourd'hui dire qu'il a fait son trou chez les Bleus. Et tant pis pour Steven Nzonzi, qui a disparu de la circulation à Rome.



La caresse Ben Yedder, Lacazette vissé à son canapé

Attaquants : Antoine Griezmann (Atlético), Olivier Giroud (Chelsea), Kingsley Coman (Bayern), Kylian Mbappé (PSG), Florian Thauvin (OM), Thomas Lemar (Atlético), Wissam Ben Yedder (Séville).

Oui, disputer une finale de Ligue Europa est un atout pour avoir les faveurs du sélectionneur Deschamps. Olivier Giroud en est la preuve. Mais il faut croire que ce critère est loin d'être suffisant, puisque a contrario, Alexandre Lacazette pourra rentrer lui directement après son match à Bakou. À nouveau ignoré, l'ancien Lyonnais verra Wissam Ben Yedder bénéficier d'une nouvelle chance en équipe de France, quinze mois après avoir fêté sa première cape contre la Colombie (2-3). « Par rapport à Alexandre Lacazette, il n'y a pas de raison qu'on ne le revoie pas (avec les Bleus), même s'il n'est pas rappelé là, s'expliquait DD. J'ai eu un choix difficile à faire par rapport à son concurrent direct, Wissam Ben Yedder, qui sort d'une saison où il a marqué énormément de buts. Alex fait une bonne saison aussi avec Arsenal même s'il a eu quelques soucis physiques. [...] Vous avez le droit à titre personnel d'avoir une préférence pour Alexandre, comme d'autres peuvent en avoir pour Wissam. Je ne vais pas vous dire que les deux ne méritent pas, mais je ne vais pas prendre cinq attaquants axiaux. J'ai un choix à faire et j'ai choisi Wissam. »


Cinq attaquants axiaux ? Oui, parce que Didier Deschamps semble avoir entendu le message de Kylian Mbappé pour lui conférer les responsabilités d'un attaquant de pointe. Le sélectionneur a pourtant botté en touche au moment de commenter la dernière sortie du Parisien. « Dans le monde d'aujourd'hui, il n'y a plus rien qui me surprend. Il y a des infos qui sortent sans arrêt. [...] Évidemment, quand c'est Kylian, ça prend beaucoup de place et d'importance. » À part ça, Florian Thauvin est quant à lui passé entre les gouttes après la saison maussade de l'OM, Thomas Lemar se voit toujours accorder du crédit alors qu'il continue de tâtonner à l'Atlético, à l'inverse de Nabil Fekir qui pourra anticiper son départ en vacances.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 14:01 EuroMillions : 114 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi 2
Hier à 18:19 La World Leagues Forum crée un comité pour lutter contre le racisme 7
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Dubois adoubé