Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Lippi mal vu

C'est bien connu, ce sont souvent ceux qui ont tout qui sont les plus exigeants et les plus capricieux. Et à quelques mois du mondial du côté de l'Inter, on se plaint. Mais de quoi ? De ne pas avoir les faveurs de Marcello Lippi. Ainsi Massimo Moratti pleurniche et reproche au sélectionneur national d'avoir supervisé plusieurs gros clubs italiens comme la Juventus, la Roma ou le Milan en vue de la compétition et pas le sien !

Une sortie à laquelle l'ancien coach nerazzurro aurait répondu sans trembler, en disant qu'il n'y avait pas assez de joueurs italiens dans les rangs de la formation lombarde... Argumentant qu'il n'avait pas de temps à perdre, Lippi s'est retranché derrière le fait qu'il lui fallait recenser les blessés et que c'était la Juve qui en comptait le plus.

Trouvant déjà « incroyable » que le président de l'Inter ne comprenne pas ça, le boss de la Squadra a dû dans un deuxième temps faire face à un type de réaction similaire de la part de Mauricio Zamparini, président de Palerme, lequel a carrément indiqué qu'il ne devait pas y avoir suffisamment de bons joueurs dans son club pour figurer dans la liste, et que ses meilleurs éléments ne devaient pas intéresser la Nazionale.


Sympa pour Santon, Balotelli (Inter) ou Cassani voire Miccoli (Palerme)...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS