Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Espanyol (2-0)

Messi remporte le derby de Barcelone

Au terme d'un match légèrement ennuyeux, c'est finalement le Barça qui remporte le derby face à l'Espanyol (2-0). Une victoire qui porte la marque de Lionel Messi, auteur d'un doublé et plus que jamais meilleur buteur de Liga avec 31 pions inscrits. En 29 journées.

Modififié

Barcelone 2-0 Espanyol

Buts : Messi (71e et 89e) pour le Barça

Devant leur écran de télévision, les supporters du Maroc devaient l’avoir mauvaise. Absent lors du match amical entre le Maroc et l’Argentine, qui s’est soldé ce mardi par une victoire 1-0 de l’Albiceleste, Lionel Messi avait fait état d’une pubalgie afin de justifier sa non-présence sur le territoire marocain alors même qu’un accord avait été passé entre les deux fédérations. Alors oui, la Pulga a le droit de ressentir des douleurs et de sécher un amical en carton.


Mais les Marocains ont aussi le droit d’être énervés lorsqu'ils aperçoivent le capitaine du Barça gambader au Camp Nou quatre jours plus tard pendant 90 minutes. Surtout quand il se permet d'humilier les adversaires un à un à coups de crochets, d’accélérations et de passes laser afin de donner la victoire aux Blaugrana lors du derby face à l’Espanyol (2-0). Auteur d'un doublé, Lionel Messi va donc visiblement mieux. Merci pour lui.

Zzzzzzzzzzzz


Bien décidé à assommer définitivement la Liga, le Barça se présente dans son habit de gala avec Clément Lenglet toujours préféré à Samuel Umtiti et Philippe Coutinho qui profite de la blessure d'Ousmane Dembélé pour continuer à errer sur son aile gauche. Et c’est donc assez logiquement que les hommes d'Ernesto Valverde prennent les choses en main, en mettant le pied sur le cuir. Avec à la baguette un Lionel Messi toujours aussi soyeux, mais qui se heurte au mur de cinq défenseurs dressé par l’Espanyol.


Un mur qui craque au moindre crochet, mais qui se reforme aussi vite qu’il s’est détruit pour repousser un tir de la Pulga (8e) ou pour souffler sur le ballon afin d’envoyer les frappes de Suárez (23e) et de Lionel Messi (41e) en tribunes. Dominés territorialement, les Pericos font le dos rond et se montrent même dangereux en contre. Mais la doublette Clément Lenglet-Gerard Piqué est là pour protéger les cages de Marc-André ter Stegen.

Malcom facteur X


La seconde période démarre sur les mêmes bases : Lionel Messi avec le ballon dans les pieds, et l’Espanyol regroupé derrière. Et alors que les supporters du Camp Nou commencent doucement à s’endormir, Ernesto Valverde fait entrer Malcom sur le pré. Une bonne idée, puisque l’ancien Bordelais est l’auteur de la première frappe cadrée de la rencontre sur un centre raté qui oblige Diego López à la parade (62e). La seconde sera pour Lionel Messi, qui délivre le Camp Nou en profitant d’une technique défensive étonnante et d’une déviation de Víctor Sánchez pour envoyer son coup franc au fond des filets (1-0, 71e).


Menés au score, les hommes de Rubi vont se rappeler qu’ils savent aussi attaquer. Sauf que lorsque ce n’est pas Gerard Piqué qui ressort le cuir après une série de jongles, c’est Clément Lenglet qui se jette devant Wu Lei pour éviter que Ter Stegen ne vienne salir ses gants. Avant que Lionel Messi ne mette l'Espanyol K-O en profitant d'une offrande de Malcom (2-0, 89e), afin d'enchaîner un septième match consécutif en Liga avec au moins un but marqué au Camp Nou. Avec ce succès, le Barça prend provisoirement treize points d'avance sur son dauphin de l'Atlético à neuf journées de la fin. Comment dit-on « C'est plié » en catalan ?



Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - Semedo (Roberto, 59e), Piqué, Lenglet, Jordi Alba - Rakitić, Busquets, Arthur (Malcom, 59e) - Messi, Suárez, Coutinho (Vidal, 82e). Entraîneur : Ernesto Valverde.

Espanyol (5-4-1) : Diego López - Rosales, Lluís López, Naldo, Hermoso, Pedrosa - Melendo (Garcia, 65e), Víctor Sánchez (Semedo, 78e), Marc Roca, Granero - Borja Iglesias (Wu Lei, 64e). Entraîneur : Rubi.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:15 Ménez serait devenu indésirable au Club America 37
    Hier à 16:29 Devenu SDF, un ancien joueur de Vasco de Gama est mort 3 Hier à 16:20 En Argentine, Jan Hurtado rend fou un défenseur 4
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:42 Bolsonaro se balade en moto avec un maillot de Neymar 31