Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Barcelone-Bayern (2-8)

Peut-on critiquer Lionel Messi après la déroute face au Bayern ?

Critiqué par certains après l'incroyable déculottée subie par Barcelone contre le Bayern Munich en quarts de finale de Ligue des champions, Lionel Messi n'en croit pas ses oreilles malgré sa mauvaise performance. Et pour cause : au sein du marasme alarmant des Catalans, il est l'un des seuls à faire bonne figure.

Modififié
Lorsqu'un 8-2 est inscrit sur un tableau d'affichage, d'innombrables autres chiffres (historiques ou analytiques) viennent s'ajouter après le coup de sifflet final. Surtout quand il s'agit d'une défaite d'un grand club. Surtout quand il s'agit d'une défaite d'un grand club en quarts de finale de Ligue des champions. Surtout quand il s'agit d'une défaite d'un grand club en quarts de finale de Ligue des champions qui concerne Lionel Messi.

Vidéo

Alors, après la déculottée subie par Barcelone face au Bayern Munich, les voyants et rappels numériques se sont tous éclairés en même temps : la C1 n'avait plus vu de demies sans équipe espagnole depuis 2007, la C1 n'avait plus vu de demies sans Cristiano Ronaldo ou son rival sud-américain depuis quatorze ans, et l'Argentin n'a plus remporté de trophée international depuis cinq années. Comme un goulot d'étranglement qui se resserrerait sur elle, la Pulga ne serait donc pas pour rien dans ce fiasco. Pire, elle en serait même une des responsables selon certains.

Jeter des cailloux à celui qui mérite des bisous


En août 2020, il est donc possible de critiquer un type qui pèse 31 buts et 25 passes décisives en 44 matchs toutes compétitions confondues (meilleur buteur/passeur de Liga) tout en lui faisant porter une partie des maux d'un Barça en plein déclin dont il est de loin le meilleur joueur (que ce soit sur le plan statistique, ou autre). Certes, Messi a habitué les amateurs de football à offrir bien davantage que ce qu'il a montré contre les Bavarois. N'empêche que, comme souvent et malgré un déchet plutôt conséquent, le Ballon d’or a représenté la plus grosse menace des siens en frappant trois fois (personne ne fait mieux, au Barça), en touchant une soixantaine de ballons (seuls Gerard Piqué et Jordi Alba ont manié plus longtemps le cuir) ou en provoquant (trois dribbles, plus gros total de sa team).


Les plus malhonnêtes osent également s'en prendre au bilan de Léo dans les matchs à élimination directe de ces dernières saisons, estimant que le bonhomme n'a pas été assez décisif lors de ces rencontres à fort enjeu (et utilisant l'horripilante comparaison répétitive avec CR7, en guise d'argumentation). Sauf que ça ne tient pas. Au tour précédent, le garçon a d'ailleurs marqué contre Naples. Autre exemple : en 2018-2019, il a sorti une énorme prestation face à Liverpool dans le dernier carré durant la confrontation aller (3-0, doublé dont un coup franc splendide) et désossé Manchester United en quarts (doublé, là aussi) ou l'Olympique lyonnais en huitièmes (deux pions, deux assists). Idem en 2017-2018, avec trois réalisations contre Chelsea en huitièmes.

Tout faire tout seul, avec des limites


Reprocher à Messi son manque de présence dans les grands rendez-vous de LDC, c'est en fait lui demander de planter un triplé à chaque fois que Barcelone est en difficulté. Car la réalité, tout le monde la connaît. Depuis de très nombreux mois, les Catalans se sont enfermés dans un style de jeu complètement dingue à la réflexion : attendre les exploits ou les appels offensifs de sa star, et lui filer le ballon pour qu'il invente quelque chose menant à un tremblement de filet.


Vidéo

Finalement, le Guardian résume parfaitement la situation à l'heure de commenter l'humiliation du Barça à Lisbonne qui suit celles infligées par la Roma et par les Reds lors des éditions précédentes : « Leur football est vicié, leur âme a disparu et trop de joueurs ont connu des jours meilleurs. L'histoire ne sera pas clémente avec les gens qui prennent les décisions au Camp Nou, ils ne méritent que du mépris pour avoir dilapidé le talent de Lionel Messi. » Et de conclure : « Cinq ans se sont écoulés depuis la dernière victoire de Messi en Ligue des champions et il a atteint le stade où il pourrait devoir faire l'impensable et quitter Barcelone, qui est sans gouvernail hors du terrain et léthargique. » Ce que n'a pas confirmé (et ne confirmera sans doute pas) le principal intéressé, mais que les traits de son visage au bout du 8-2 étaient loin d'infirmer.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 16:58 Privé de Coupe d'Allemagne, un dirigeant dénonce la décision « d'un tribunal Mickey Mouse » 8
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 15:23 Espagne : Le ministère de la Consommation ne veut plus des sites de paris comme sponsors 23
Hier à 10:20 Le VVV-Venlo se relève de sa claque en gagnant en coupe 5 Hier à 10:10 Reading marque après neuf secondes de jeu contre Blackburn 7 Hier à 09:01 Bruno Genesio : « Je me suis imprégné de la culture chinoise » 42