Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 14 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Barcelone

Messi, c'est vraiment fini ?

Tremblement de terre en Catalogne et sur la planète foot. Le FC Barcelone a annoncé ce jeudi en début de soirée que Lionel Messi ne poursuivra pas l’aventure avec les Blaugrana, les négociations pour un nouveau contrat avec le clan de l’Argentin n’ayant pas abouti. Un véritable coup de tonnerre à peine imaginable, vingt ans après son arrivée à la Masia, et qui ressemblerait presque à un ultime coup de bluff du Barça.

Modififié
La bombe est tombée en début de soirée, à 19h51 plus précisément. Alors qu'un bruit de couloir prenait de l'ampleur depuis un peu plus d'une heure, le Barça a écrit dans un communiqué des mots que personne ne pensait lire un jour : « Lionel Messi ne continuera pas avec le FC Barcelone (...) Le Barça tient à remercier le joueur pour ce qu'il a apporté à l'institution et lui souhaite le meilleur dans sa vie personnelle et professionnelle. » Impensable, historique. Selon les derniers échos, l'Argentin, son clan, et les dirigeants catalans s'étaient retrouvés autour d'une table pour finaliser les contours d'un nouveau contrat quelques heures après le retour de vacances de Messi, libre comme l'air depuis la fin de son bail avec le Barça le 30 juin dernier.


Mais alors, que s'est-il passé pour que le monde assiste à cet improbable retournement de situation ? Si la chaîne italienne Sportitalia TV ainsi que plusieurs médias ibériques expliquaient avant la sortie du Barça que Messi était celui qui avait annoncé sa décision de ne pas prolonger, notamment à cause d'un effectif pas à son goût, le club a donné un autre son de cloche au moment de livrer les premières explications à cette séparation. « Malgré un accord trouvé entre le club et le joueur et la nette intention de signer un nouveau contrat aujourd’hui, des obstacles financiers et structurels dus à la règlementation de la Liga ne le permettent pas, précise le FC Barcelone dans son communiqué. Les deux parties regrettent profondément que les souhaits du joueur et du club ne soient finalement pas exaucés. » Tiens, tiens.

La zizanie autour de la prolongation de Messi


Le feuilleton ne date pas d'aujourd'hui, ni de quelques semaines d'ailleurs. L'imbroglio autour de la prolongation de Messi dans son club de toujours (ou presque) est une vieille histoire, un spectre qui plane depuis un moment au-dessus des Catalans. À l’été 2020, déjà, la Pulga avait réclamé son départ du club à un an de la fin de son engagement pour fuir une direction et un président, Josep Maria Bartomeu, qui n’avait pas accédé à sa requête. Mais le départ de ce dernier et le retour aux affaires de Joan Laporta, proche de la star argentine, semblaient avoir changé la donne, Messi se rapprochant un peu chaque jour d'une prolongation avec le Barça, qui avait pour mission de trouver une parade financière afin d'offrir à son joyau un salaire mirobolant (estimé à 75 millions d'euros la saison dernière) tout en restant dans les clous du salary cap instauré par Javier Tebas et la Liga.



Face aux interminables négociations entre les deux parties, et devant l’incapacité des Blaugrana de trouver la solution miracle et dégraisser en quantité raisonnable mais suffisante l’effectif, Messi avait finalement accepté de réduire de moitié son pactole mensuel pour aider l’institution barcelonaise qui l’avait accueilli à 14 ans, selon plusieurs rumeurs. Un geste honorable, mais vain. L’équation est finalement insolvable et malgré les efforts de chaque clan, la partie semble cette fois-ci terminée. À moins que le président du Barça n'ait une dernière cartouche dans son barillet.

Tu bluffes, Laporta ?


Le coup serait gros, voire énorme, mais pas impossible. Embourbé dans une situation économique sans issue pour prolonger le récent vainqueur et meilleur joueur de la Copa América 2021 avec l’Argentine, le FC Barcelone pourrait, à travers cette annonce historique et rocambolesque, tenter un coup de pression dantesque pour faire plier la Liga et ainsi obtenir un coup de pouce. Car le départ de Messi n’affecterait pas seulement les Blaugrana, mais également le championnat et son attractivité ainsi que sa puissance sur la scène européenne et mondiale. Bien que le communiqué ainsi que la vidéo en hommage à Messi – complètement « abattu » ce jeudi soir, selon le quotidien catalan Sport, par l’échec des négociations - semblent contredire cette hypothèse, difficile de croire que Laporta abdiquera sans avoir usé de tous les stratagèmes à sa disposition afin de tenir sa promesse de conserver Messi à Barcelone s’il était de nouveau élu président.


Vrai tremblement de terre ou magistral coup de poker ? La question va se poser dans les prochaines heures, sans que l'on ne sache vraiment quelle sera la suite de l'histoire. Plus tard dans la soirée, comme si de rien n'était, le Barça a publié un nouveau communiqué (comme le Real Madrid un peu plus tôt) pour regretter et s'opposer à l'accord entre la ligue de football espagnole et son nouveau partenaire CVC Capital Partners, cette première ayant cédé 10% de son capital au fonds d'investissement en échange de 2,4 milliards d'euros en milieu de semaine. En attendant, pour en savoir plus sur la situation entre le Barça et Messi, le président Laporta a donné rendez-vous à la presse ce vendredi à 11 heures pour une conférence qui sera soit celle des adieux sincères, ou bien un moyen d'accentuer la pression sur la Liga et Tebas. Quoi qu’il advienne, et avant de penser à la suite de la carrière de Lionel Messi, qu’elle prenne la direction de Paris, Manchester, Barcelone ou ailleurs, le monde du ballon rond a peut-être vécu ce soir un sacré moment d'histoire.

Par Fabien Gelinat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 12:33 Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 1