Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // FC Barcelone

Messi au Barça, 17 saisons à la folie

Depuis ses premiers pas chez les pros le 16 octobre 2004 jusqu’au 22 mai 2021, date de son dernier match avec le FC Barcelone, Lionel Messi ne comptabilise pas moins de 672 pions en 778 matchs, soit une moyenne de 0,86 but par rencontre. On a classé les dix-sept saisons de la Pulga, qui reste sur treize exercices d'affilée à trente buts marqués minimum, de la moins prolifique à la plus dingue.

Modififié
  • 2004-2005 : 1 but (9 matchs)

    Pour sa première saison chez les professionnels, Léo Messi alterne entre l’équipe première et la réserve, profitant des blessures pour gratter du temps de jeu. S’il ne dispute que neuf matchs cette saison, il inscrit son premier but en Liga, le 1er mai 2005 face à l’Albacete Balompié, après une combinaison avec Ronaldinho. L'histoire est en marche.

    vidéo



  • 2005-2006 : 8 buts/3 passes dé (25 matchs)

    En concurrence avec Ludovic Giuly sur l’aile droite, le petit argentin se fait déjà remarquer en Ligue des champions face au Panathinaïkos (un but, une passe décisive), ainsi que lors du Clasico remporté par les Blaugranas au Bernabeu (3-0, une passe dé). À l’occasion d’un nouveau festival face au Racing Santander, un journaliste argentin décide de lui donner le surnom de la Pulga, désormais mondialement connu. Victime d’une blessure en fin de saison, il ne participe pas au sacre de son équipe en finale de C1 face à Arsenal. Patience, le meilleur reste à venir.



  • 2007-2008 : 16 buts/13 passes dé (40 matchs)

    Devenu l’arme offensive numéro une du club catalan à 20 piges, Leo Messi montre également son caractère de cochon en crachant sur Duda, l'attaquant de Malaga. Ce geste antisportif lui fait perdre du crédit quant à l’obtention d’un premier Ballon d’or (il termine finalement 3e derrière Kaka et CR7). Lors de cette saison, Messi atteint déjà les 100 matchs officiels, avant de se blesser une nouvelle fois. Il boucle sa première saison blanche avec le Barça.





  • 2006-2007 : 17 buts/2 passes dé (36 matchs)

    Régulièrement titularisé sous les ordres de Frank Rijkaard, l’international argentin forme un trio d’enfer avec Ronaldinho et Samuel Eto’o, avant de se péter le métatarse et d’éclater en sanglot sur la civière. Il revient en trombe trois mois plus tard en claquant un triplé face au Real (3-3), puis en inscrivant deux buts maradoniesques : le premier en parcourant la moitié du terrain balle au pied et en éliminant six joueurs face à Getafe, le second de la main contre l’Espanyol.

    vidéo



  • 2019-2020 : 31 buts/25 passes dé (44 matchs)

    Année de son sixième Ballon d'or et du coronavirus, il claque un 35e triplé en Liga et bat le record de CR7. Élu meilleur sportif de l’année (Prix Laureus), il termine sa saison la moins prolifique en championnat (25 buts), devant Karim Benzema, mais signe une troisième saison blanche.





  • 2020-2021 : 38 buts/12 passes dé (47 matchs)

    Il reçoit son premier carton rouge avec le Barça lors de sa 17e saison avec le club pour un geste d’humeur face à Bilbao. Vainqueur de la Coupe du Roi, il remporte un 35e et dernier trophée en Catalogne, avant de tirer définitivement le rideau sur son aventure barcelonaise, sans encore le savoir, dans un stade vide, face à Eibar.

    vidéo



  • 2008-2009 : 38 buts/17 passes dé (51 matchs)

    Champion olympique avec l’Albiceleste, Messi récupère le numéro 10 de Ronaldinho et participe grandement à la saison historique du club catalan, vainqueur de la Liga, de la Coupe d’Espagne et de la Ligue des champions. Le génie argentin est même ovationné par le public du Bernabeu après une masterclass lors du Clasico (victoire barcelonaise 6-2, doublé et une passe décisive). Il réalise sa première saison complète et se positionne en favori pour remporter son premier Ballon d’or.



  • 2013-2014 : 41 buts/14 passes dé (46 matchs)

    Chose rare dans cette saison : Messi est remplacé au cours d’un match pour la première fois depuis trois ans. Out deux mois à cause d’une déchirure au biceps fémoral, il ne marque "que" 41 fois (dont un triplé lors du Clasico, encore) et perd son Ballon d’or. Il termine la saison sans trophée, mais avec un gros chèque de 20 millions d’euros par an.





  • 2015-2016 : 41 buts/23 passes dé (49 matchs)

    Il subit sa troisième grosse blessure depuis son arrivée en Catalogne. Sur le carreau pendant deux mois, il remporte son cinquième Ballon d’or et devient le joueur le plus titré du Barça, à égalité avec Andrés Iniesta, en remportant le triplé Coupe du monde des clubs-championnat-coupe d’Espagne.

    vidéo



  • 2017-2018 : 45 buts/18 passes dé (54 matchs)

    Sous les ordres d’Ernesto Valverde, la Pulga devient le troisième joueur le plus capé de l’histoire du Barça et dépasse Gerd Müller comme meilleur buteur dans un seul club avec 525 pions. Après l’historique remontada de la saison passée, Lionel Messi et les Barcelonais se prennent un retour de bâton face à la Roma.

    vidéo



  • 2009-2010 : 47 buts/11 passes dé (53 matchs)

    Orphelin de Samuel Eto’o et obligé de collaborer avec Zlatan, Messi débute la cuvée 2009-2010 en boulet de canon, rafle trois nouveaux trophées et entre dans l’Histoire avec le Barça, qui devient le premier club à réaliser un sextuplé sur une année civile. Replacé en vrai numéro 10 derrière l’attaquant, la Pulga ridiculise un nombre incalculable de défenseurs et atteint la barre des 100 pions à 22 piges, avec notamment un quadruplé face à Arsenal en quart de finale retour de C1. Avec 34 buts en Liga, il remporte son premier Soulier d’or. Alors que la rivalité avec CR7 prend de l’ampleur, l’Argentin gifle le Portugais pour glaner son premier Ballon d’or (240 voix d’avance, un record). Le début d’un très long duel.

    vidéo



  • 2018-2019 : 51 buts/19 passes dé (50 matchs)

    Promu capitaine du Barça, il devient le joueur le plus titré du club à l’occasion de la Supercoupe d’Espagne (33 trophées) et promet de faire revenir la C1 à Barcelone. Mais ça, c’était avant le corner d’Alexander Arnold en demi-finale. Messi se contentera finalement du championnat.





  • 2010-2011 : 53 buts/22 passes dé (55 matchs)

    Devenu le cinquième meilleur buteur de l’histoire du club à seulement 23 ans, Messi colle la célèbre manita au Real, avant de remporter son deuxième Ballon d’or consécutif, devant ses potes Iniesta et Xavi, devenant le premier joueur à conserver son titre depuis Marco van Basten. Cette saison, l’Argentin passe un nouveau cap (comme si c’était encore possible), en battant le record de buts sur une saison, détenu par Ferenc Puskás depuis les années 1960, sur la pelouse du Bernabeu. Cerise sur le gâteau, il claque un un nouveau but en finale de Ligue des champions face à United et est élu homme du match.

    vidéo



  • 2016-2017 : 54 buts/16 passes dé (52 matchs)

    Son premier fait d’armes de la saison reste le triplé inscrit face à City, son 37e en club. S’il termine deuxième du Ballon d’or, il égale le record du nombre de coup franc inscrit avec les Blaugranas, record détenu par Ronald Koeman. L’action de cette saison restera sa célébration face au Real, en exhibant son maillot devant les supporters madrilènes, et la remontada face au PSG.





  • 2014-2015 : 58 buts/27 passes dé (57 matchs)

    Avec la MSN, Messi fait parler ses qualités de passeurs, tout en empilant les buts. Il devient le meilleur buteur de la C1 et de la Liga, ainsi que le meilleur passeur du championnat. Il met une nouvelle claque au PSG et remporte sa quatrième et dernière Ligue des champions en date avec les Blaugranas.





  • 2012-2013 : 60 buts/15 passes dé (50 matchs)

    Sur les bases d’une cuvée 2011-2012 hors norme, Messi devient le meilleur buteur sur une année civile (91 pions), devançant Pelé (75 en 1958) et Gerd Müller (85 en 1972). La boucle est bouclée, il fait son entrée dans le Guiness Book des records et rafle son quatrième Ballon d’or consécutif. Le 27 janvier, en inscrivant un quadruplé face à Osasuna, Messi s'approprie trois records de Liga : il est le premier à marquer au moins un but lors de onze matchs consécutifs, le premier à marquer plus de trente buts sur quatre saisons consécutives et le plus jeune joueur à dépasser la barre des 200 buts. Il marque aussi son premier but au Parc des Princes, en quarts de finale de C1.



  • 2011-2012 : 73 buts, 29 passes dé (60 matchs)

    La meilleure saison de la Pulga sous le maillot barcelonais. Malgré deux triplés consécutifs en championnat, Messi et les Barcelonais sont critiqués par les médias pour ne pas réussir à suivre le rythme du Real. Il n’en fallait pas tant pour Messi, qui claque deux nouveaux triplés et aide son équipe à remporter le Clasico à Madrid. Au passage, il remporte son troisième Ballon d’or d’affilée, égalant Michel Platini, et établit de nouveaux records : il est le premier joueur à inscrire un quintuplé en C1, il devient le meilleur buteur du Barça et de la Ligue des champions sur une édition, mais manque un penalty face à Chelsea en demi-finale. Avec 73 pions en 60 matchs, il devient le meilleur buteur de l’histoire du foot sur une saison, effaçant un record vieux de 87 ans.

    vidéo

    Le bonheur d’être riche et vexé


    Par Analie Simon, au bord des larmes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 15:30 Les joueurs de Cruzeiro stoppent leur grève 4
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:33 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !
    À lire ensuite
    Le jour où Messi est venu