Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 96 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr.G
  3. // Red Bull Salzbourg-Lille (2-1)

Lille tombe à Salzbourg

Insuffisants tant physiquement que techniquement, les Lillois se sont logiquement inclinés sur la pelouse de Salzbourg, ce mercredi (2-1), malgré un but de Burak Yılmaz. Les Autrichiens ont su faire la différence grâce à deux penaltys convertis par l'inévitable Karim Adeyemi pour s'emparer de la première place du groupe G. Le LOSC, lui, est dernier.

Modififié

Red Bull Salzbourg 2-1 Lille

Buts : Adeyemi (s.p.) (35e, 53e) pour Salzbourg // Yılmaz (62e) pour le LOSC

Avant de pénétrer dans la Red Bull Arena, les Lillois avaient de nombreux défis à relever. L’un d’entre eux était de reproduire la très bonne copie rendue face à Wolfsbourg, deux semaines plus tôt, en faisant chuter le champion d’Autriche dans son antre. Raté. Un autre, plus évident, mais pas moins anecdotique, était d’empêcher Karim Adeyemi d’obtenir un quatrième penalty en deux journées de Ligue des champions. Raté, là aussi. Au cœur de l’Europe, les Dogues n’ont pas rempli le contrat et repartent dans le Nord avec les valises vides. Plutôt logiquement, cette fois.

Adeyemi, who else ?

Contrairement aux apparences, la virée autrichienne de l’équipe de Jocelyn Gourvennec n’avait pourtant pas si mal commencé. Avec des latéraux flambant neufs - Gabriel Gudmunsson et Tiago Djaló étant préférés à Zeki Celik et Reinildo Mandava -, le LOSC met le pied sur le ballon en début de rencontre et oblige Salzbourg à jouer long. Burak Yılmaz allume même une première fusée à vingt mètres hors cadre, qui ne fera malheureusement pas de petits.

Car peu à peu, le manque de rythme et les erreurs techniques lilloises permettent aux locaux de rentrer dans le game. Profitant (ou causant) un croc-en-jambe à Gudmunsson, Adeyemi obtient puis conclut un péno causé par un tacle presque régulier de Sven Botman (1-0, 35e). Les Dogues enragent et ne sont pas loin de se faire piquer juste avant la pause, mais Rasmus Kristensen voit sa tête s’écraser sur le montant gauche d’Ivo Grbić. La mi-temps arrive, enfin.

Yılmaz, l'espoir vain

Les maux de tête s’évaporent rarement au bout de quinze minutes, et les Lillois le vérifient au retour des vestiaires. Sur une faute de main de Benjamin André, pas dans un grand soir, Maximilian Wöber voit son coup franc repoussé par le bras de Yılmaz. Oui, ce n’est pas un gag : Salzbourg inscrit son quatrième but en deux matchs toujours sur penalty, une nouvelle fois par Adeyemi (2-0, 53e).

Gourvennec cherche alors la solution pour rebooster ses troupes et fait entrer Jonathan Ikoné, Jonathan Bamba et Amadou Onana. Du sang frais bienvenu qui, indirectement sur ce coup-là, fait immédiatement son effet : sur un coup de pied arrêté excentré côté gauche qu’il a lui-même obtenu, Yılmaz profite des gants glissants de Philipp Köhn pour relancer le LOSC (2-1, 62e). Le début d’un siège lillois ? Non, même pas. Au coup de sifflet final face à Wolfsbourg, le LOSC pouvait nourrir de légitimes regrets. Ce mercredi soir, au coup de sifflet final, André reconnaissait les torts de son équipe au micro de Canal + avant de promettre : « Il y avait la place. Il reste quatre matchs, on va se qualifier. » Pour y parvenir, il y a encore du boulot.



Red Bull Salzbourg (4-4-2) : Köhn - Kristensen, Onguéné, Wöber, Ulmer - Sucic (Capaldo, 70e), Camara, Aaronson, Seiwald - Okafor (Sesko, 62e), Adeyemi (Adamu, 75e). Entraîneur : Matthias Jaissle.

Lille (4-4-2) : Grbić - Djaló, Fonte, Botman, Gudmundsson (Reinildo, 84e) - Weah (Bamba, 60e), André, Xeka (Onana, 60e), Gomes (Ikoné, 60e) - Yılmaz, David (Lihadji, 84e). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Revivez Red Bull Salzburg - Lille (2 - 1)


    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Hier à 15:15 La Ligue anglaise autorise cinq changements en Carabao Cup 2 Hier à 14:45 Le Steaua Bucarest décimé par la Covid-19 15
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:02 Entraîneur-joueur depuis dix jours, Nuri Şahin raccroche les crampons 3
    Hier à 10:29 Une étude autrichienne chiffre l'impact de la Covid sur les joueurs 6 Hier à 09:58 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot ! Hier à 09:37 Mondial tous les deux ans : Infantino défend le « droit de rêver » des petits pays 107