Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. H
  3. // Lille-Milan (1-1)

Lille tient tête au Milan

Surpris après la pause par un but de Castillejo, le LOSC a su revenir au score face au Milan grâce à Jonathan Bamba et a maintenu son invincibilité européenne (1-1). Pour la qualification pour les 16es de finale, il faudra assurer face au Sparta Prague, jeudi prochain.

Modififié

Lille 1-1 AC Milan

Buts : Bamba (65e) pour le LOSC // Castillejo (46e) pour le Milan.

Si ce n'était pas déjà fait, il fallait oublier le temps d'une soirée l'exploit de l'aller, même si on aurait aimé que le LOSC ressorte les mêmes ingrédients qu'à San Siro. Christophe Galtier voulait voir ses joueurs se présenter avec « la même application, la même concentration et la même générosité » , il a finalement vu ses soldats baisser un peu la garde et glisser dans la gestion de la profondeur jusqu'à se retrouver la tronche au sol au retour des vestiaires. Heureusement, comme face au Celtic il y a un mois, Lille a réussi à recoller au score en seconde période face à un Milan qui a progressivement tourné son esprit vers son match du week-end face à la Fiorentina. Pour poinçonner le ticket pour les seizièmes de finale, il faudra encore un effort.

Bamba lave la tache de Castillejo


Trois jours après avoir fait exploser Lorient dans tous les sens, c'est un LOSC aux paupières lourdes qui s'est pointé sur la piste jeudi soir, donnant au début de rencontre une tout autre ambiance que la tempête tropicale annoncée. On s'attendait à en prendre de nouveau plein la tronche, on a finalement vu les Lillois et les Milanais se regarder dans les yeux durant une grosse demi-heure et vingt-deux types cavaler sans grandes intentions. Alors, pas de match ? Au moment où certains ont pensé à changer de programme, la rencontre s'est finalement un petit peu emballée, et Araujo, bien décalé par Jonathan David, a alerté une première fois Donnarumma (37e), avant de le faire une seconde fois, un peu plus nettement, cinq minutes plus tard (42e), forçant cette fois le portier milanais à étendre l'un de ses deux tentacules. Avant ça, pas grand-chose, si ce n'est quelques erreurs qui auraient pu offrir une pincée de frisson : une relance plein axe ratée par Maignan (5e), une autre de José Fonte (21e), une reprise foirée de Rebić sur un centre d'Hernandez (10e) et une frappe à côté de Yazıcı à la suite d'une bonne récupération haute de Benjamin André dans les pieds de Tonali (11e). Il y a aussi eu une petite alerte lorsque Jens Petter Hauge, qui a connu face au LOSC sa première titularisation sous le maillot de l'AC Milan, a été trouvé en profondeur face à un José Fonte abandonné par ses potes et en situation de un contre trois, mais le jeune norvégien a décidé de sortir le crochet de trop pour épargner les Nordistes. Bilan aux citrons : 0-0, un Yazıcı à côté de ses pompes, un LOSC gêné dans les sorties de balle par le bon pressing milanais et un match qui a peiné à décoller.


Mais un match qui a pris un virage net dès le retour de vestiaire lorsque Tonali, libre de déclencher, a lancé Ante Rebić entre Fonte et Botman, qui n'a ensuite plus eu qu'à déposer l'ouverture du score dans les pieds de Castillejo (0-1, 46e). Puis, qui n'est pas passé loin de très mal tourner au moment où Sven Botman a envoyé, juste devant sa surface, une transversale dans les pieds de Hauge, ce qui a conduit à une grosse occasion envoyée par Çalhanoğlu dans le petit filet de Maignan (54e). Comme à Brest, on a vu la défense lilloise souffrir dans les transitions adverses, et Christophe Galtier a réagi peu après l'heure de jeu, solidifiant son milieu avec l'entrée de Soumaré et dynamisant son secteur offensif avec celle d'Ikoné. Action, réaction : soixante secondes après l'arrivée sur scène des deux hommes, le LOSC a égalisé par l'intermédiaire de Bamba après une bonne remise de David (1-1, 65e). Enfin lancés, les Lillois ? Pas vraiment, puisque malgré de meilleurs enchaînements, les Nordistes n'ont pas vraiment réussi à appuyer sur la tête du Milan, Bamba dévissant complètement une reprise (76e) et Jérémy Pied devant même quitter ses partenaires sur blessure. Alors, plutôt que de prendre le risque de voir tout s'écrouler, le LOSC s'est contenté de tenir : il faudra donc attraper la queue du Mickey face au Sparta Prague, jeudi prochain.


LOSC (4-4-2) : Maignan - Pied (Djaló, 80e), Fonte, Botman, Reinildo - Araujo (Lihadji, 75e), André, Xeka (Soumaré, 63e), Bamba - Yazıcı (Ikoné, 63e), David. Entraîneur : Christophe Galtier.

AC Milan (4-2-3-1) : Donnarumma - Dalot, Kjær, Gabbia, T. Hernandez - Tonali, Bennacer - Castillejo, Çalhanoğlu (Diaz, 61e), Hauge (Krunic, 77e) - Rebić (Colombo, 61e). Entraîneur : Stefano Pioli.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 15:02 Thierry Henry : « Je continue de regarder la L1, que ce soit Brest, Lens... »
    Hier à 15:08 Adil Rami et Yohan Cabaye en National 2 à Hyères ? 23 Hier à 15:08 El-Arabi : « Terminer ma carrière à Caen, ce serait magnifique »
    Hier à 15:05 Jordan Veretout : « Il ne faut pas fermer la porte à un retour en France » Hier à 12:11 Un joueur péruvien blessé par balle lors d'une fusillade 1
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
    Hier à 08:58 Un club espagnol réalise le premier transfert en cryptomonnaie 24
    À lire ensuite
    Les notes de Lille-Milan