Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Nice (4-0)

Lille survole les Aiglons

Sans forcer et largement supérieur, Lille s'est défait sans difficulté de Nice. Une victoire décrochée dès la première mi-temps, durant laquelle Leão et Pépé ont marqué avant d'observer Bamba les imiter en fin de rencontre. Solide dauphin du Paris Saint-Germain, le LOSC consolide sa deuxième place, tandis que son adversaire du soir pourrait voir ses concurrents à l'Europe en profiter.

Modififié

Lille 4-0 Nice

Buts : Leão (7e), Pépé (37e), Bamba (75e) et Rémy (94e)

C'est fou comme les choses peuvent changer à vitesse grand V. Surtout dans le monde du football. Phrases toutes faites ? Poncifs ? Réflexions déjà entendues ailleurs ? Peut-être. N'empêche qu'aujourd'hui, personne ne s'étonne de voir Lille exploser ultra logiquement Nice alors que tout bon pronostiqueur aurait parié un score inversé il y a quelques mois. Actuellement dauphin du Paris Saint-Germain, le LOSC est ainsi devenu une excellente équipe en un temps record, et sa large victoire (obtenue en une seule mi-temps ce vendredi soir) face aux Aiglons, pourtant fiables septièmes du championnat, en est une nouvelle preuve. Oui, il va falloir compter sur les potes de Pépé jusqu'à la fin de l'exercice pour ce qui est des places qualificatives pour la Ligue des champions.

Cauchemar contre défouloir


Si un homme devait sortir du lot pour incarner le visage de Nice en première mi-temps, ce pourrait être Atal. Aligné dans le couloir droit par Vieira, mais complètement dans le dur dès l'entame de match, l'Algérien se blesse ensuite très vite et n'a d'autres choix que de laisser sa place à la demi-heure de jeu. Bref, un cauchemar.


Sur le plan collectif, cela donne des Aiglons totalement perdus et un 2-0 en faveur de Lille (après l'ouverture du score de Leão sur un service d'Ikoné et le break signé Pépé). Sur les deux réalisations, des garçons comme Dante et Sarr sont directement fautifs. Il faut dire que le LOSC est en forme. Largement dominateurs, les locaux multiplient les offensives dangereuses : Ikoné est proche du tremblement de filets, Bamba fait flipper Benítez, Pépé touche la barre transversale et Leão manque le doublé de peu. Bref, un défouloir.

Impuissance niçoise contre supériorité lilloise


Seules (petites) frayeurs pour Lille : la tête manquée de Saint-Maximin à la 54e minute, le tir puissant de Danilo stoppé par Maignan à la 60e et le retourné de Ganago sur le portier un quart d'heure plus tard. Bien trop peu pour espérer déstabiliser le LOSC et changer les choses au tableau d'affichage. Bref, rien de nouveau.



Surtout que Pépé frôle le 3-0, les jambes de feu d'Ikoné ne veulent pas se calmer et... Bamba achève les visiteurs au moment où ces derniers le méritent le moins. Heureusement pour l'OGCN, la déviation de Dante et le poteau empêchent la raclée de se transformer en valise devant l'inévitable Pépé. Enfin, pas vraiment, puisque Rémy s'offre également son petit caramel dans le temps additionnel. Lees-Melou, lui, écope d'un sévère rouge direct pour une semelle alors qu'il n'a même pas passé vingt minutes sur le terrain. Bref, le deuxième de Ligue 1 était bien plus fort.


Lille (4-2-3-1) : Maignan – Çelik, Fonte, Soumaoro, Koné (Pied, 83e)– Mendes, Xeka – Pépé, Ikoné (Araujo, 78e), Bamba – Leão (Rémy, 73e). Entraîneur : Galtier.

Nice (5-3-2) : Benítez – Atal (Maolida, 33e), Hérelle, Dante, Sarr, Burner – Danilo, Tameze, Cyprien (Lees-Melou, 78e) – Saint-Maximin, Ganago (Makengo, 82e). Entraîneur : Vieira.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    il y a 2 heures Le nouveau Mondial des clubs prend forme 27
    il y a 4 heures Ligue des champions : les matchs à suivre en direct ce soir sur sofoot.com il y a 5 heures L'Inter Miami dévoile son futur stade, facturé près d'1 milliard de dollars 27
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 7 heures Pour Guardiola, l'Atalanta est « un adversaire coriace » 21