Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Marseille (3-0)

Lille se paye l'OM

Grâce à deux penaltys provoqués par Nicolas Pépé, Lille a facilement dominé Marseille (3-0) et prend seul la place de dauphin derrière le Paris Saint-Germain. De son côté, l'OM n'a rien montré et pointe en sixième position. Pas réjouissant pour les Phocéens.

Modififié

Lille 3-0 Marseille

Buts : Pépé (64e sp) et Bamba (86e sp et 89e)

Depuis la reprise et l'entame de cette saison 2018-2019, l'Olympique de Marseille est un habitué des caméras de fin de week-end. Quasiment toujours programmés lors des soirées dominicales, les Phocéens savent ce qu'on attend d'eux : des buts, du rythme, du spectacle et du suspense si possible. Sauf qu'à trop confier cette tâche aux mêmes protagonistes, ces derniers risquent parfois de décevoir. C'est ce qu'il s'est passé lors de ce Lille-Marseille loin d'être dingue (surtout lors de la première heure) et logiquement remporté par les locaux. Sans jus ni inspiration, les visiteurs n'ont pas réussi à dissimuler leurs manques et n'ont donc pas été à la hauteur des lumières télévisuelles. Contrairement à leurs adversaires, désormais seuls dauphins du Paris Saint-Germain.

Payet absent, spectacle quasi transparent


Des surprises et du sang. Voilà ce que les premières minutes de la rencontre nous offrent. Les surprises viennent de Garcia, qui laisse Payet sur le banc et titularise Sertic. Le sang, lui, sort du nez de Xeka, victime innocente du coude d'Ocampos. Pour le reste, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Thauvin, Mendes et Ikoné tentent bien de donner quelques miettes aux appétits les plus impatients, mais soit le cadre se dérobe, soit Maignan fait le service.


Niveau statistiques de première mi-temps, cela donne une possession de balle légèrement en faveur de Lille (un peu plus de 55%), très peu de tirs cadrés (un pour chacune des équipes), des duels majoritairement gagnés par les Marseillais et un score aussi figé que les filets. Autrement dit, le cinéma du dimanche soir a du mal à se lancer avant que la publicité ne siffle la pause, et a pour le moment Kamara comme petit héros.

Pépé, en toute logique


Dès le retour des vestiaires, Ocampos teste encore les gants de Maignan alors que Rémy n'arrive pas à viser ceux de Mandanda. Toujours dominateur, le LOSC met en difficulté la paire Gustavo-Sertic grâce à son bon pressing et sent qu'il y a un vrai coup à jouer. La triplette Pépé-Ikoné-Bamba mériterait d'ailleurs sans doute mieux qu'un résultat vierge. Mais la bande de Garcia l'a déjà prouvé en ce début de saison : avec l'OM, il faut s'attendre à tout. Notamment à la plus plate logique sportive.



C'est donc tout naturellement que Pépé, très actif, parvient à provoquer un penalty devant un Mandanda pas verni pour son retour, et le transforme à l'heure de jeu. Au passage, le buteur devient le premier joueur de son club à compter cinq réalisations en huit journées de L1 depuis Peter Odemwingie (en 2006-2007). Plus étonnant, le Dogue est le troisième homme le plus décisif des cinq grands championnats européens derrière Neymar et Lionel Messi. En fin de partie, c'est encore lui qui obtient une faute de Gustavo dans la surface. Le penalty est cette fois converti par Bamba, lequel profite quelques secondes plus tard d'un service impeccable de Ballo-Touré pour s'offrir un doublé. Dans le sillage de ces deux strikers, Lille résiste assez aisément aux Olympiens et les dépasse au classement. Rien de plus normal au regard de ce que les deux teams ont montré.


Lille (4-2-3-1) : Maignan – Çelik, Fonte, Dabila, Ballo-Touré – Mendes, Xeka – Pépé (Magalhães, 92e), Ikoné (Ié, 75e), Bamba – Rémy (Leão, 78e). Entraîneur : Galtier.
Marseille (4-3-3) : Mandanda – Sarr, Kamara, Gustavo, Sakai – Sertic, Strootman – Radonjić, Thauvin, Ocampos (Payet, 67e) – Germain (Mitroglou, 67e). Entraîneur : Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 12:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur