Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 7e journée
  3. // Lille/ETG (3-0)

Lille s'est fait plaisir

Après Sochaux samedi, c'est au tour d'Évian d'être la victime du retour en forme de Lille. À un horaire à ne pas mettre un supporter au stade, le LOSC s'impose 3-0 et se rapproche des hauteurs du championnat.

Modififié
Lille OSC 3–0 Évian Thonon Gaillard
Buts : Kalou 12e, Hansen CSC 32e, Rodelin 71e

Un match le mardi à 19h, quelle idée ! Au grand stade de Lille, soit les supporters font la grève, soit ils travaillent. Oui, ils ont aussi le droit de travailler en semaine. Un stade clairsemé, qui résonne au son des quelques voix présentes. Ce stade a au moins l'avantage d'apaiser Pascal Dupraz après son coup de gueule du week-end : «  J'avais l'impression d'avoir placé des santons sur le terrain. » Selon ses propos, il espérait simplement une réaction d'orgueil de la part de ses joueurs. Il a pourtant obtenu un match nul ce week-end. Mais bon, aujourd'hui, il a plutôt l'air détendu, Pascal, en serrant la main de René Girard et des arbitres. Ce qu'il ne sait pas, c'est que Balmont lui prépare un sale coup. Et qu'il risque bien de gueuler pendant 90 minutes, et plus encore en conférence d'après match.

Balmont Round 1

Balmont, c'est un physique de boxeur serbe, poids mouche. Pas de cheveu, sur le crâne en tout cas, on ne les a jamais vus. Ce n'est pas non plus le joueur le plus rapide, ni le plus classe, ni le plus grand, ni le plus fort. En l'absence de Mavuba, c'est lui qui prend le contrôle du milieu de terrain lillois. En première mi-temps en tout cas. Le public ne le sait pas encore et ne le verra pas des tribunes, mais c'est Florent qui fait la différence. Il est à l'origine des deux buts. Si Salomon Madjer Kalou marque à la 12e minute, il le doit à Florent. Un ballon mal dégagé, repris de demi-volée par le petit chauve et Kalou finit. 1-0. Si Nolan Roux croit marquer à la 31e, c'est aussi grâce à Florent. Quand il est envoyé à la mort, côté droit, il récupère une touche trop forte, arrive tout juste à centrer et trouve la tête de Nolan Roux qui touche la barre, puis Hansen et finit par entrer. 2–0. Ça ne sert à rien d'aller féliciter Nolan, le but ne lui est pas attribué. Hansen marque un but du cul contre son camp, grâce à Florent. Le public fait de plus en plus de bruit, on entend des « Kalou, Kalou, Kalou » ou «  Lille OSC, Lille OSC » . Florent, lui, n'a pas besoin de ça. Il savoure seul sa deuxième passe décisive. Si Nolan Roux manque de marquer un troisième but avant la mi-temps, c'est aussi grâce à un décalage de Balmont. En deuxième mi-temps, il court encore et toujours, mais Mavuba entre à la 57e. Florent s'effacera peu à peu.

Sinon les autres ont aussi joué

À la 75e, c'est Rodelin qui offre le dernier but aux Lillois. Tout juste entré en jeu à la place de Roux, il récupère un ballon mal dégagé par Hansen. Il part tout seul et marque. Facile. Il enfonce le clou du 3-0. Quant aux Hauts-Savoyards, ils ont été plutôt timides et attentistes. Ils n'ont pas forcément manqué d'envie. Ils ne sont pas si ridicules malgré les statistiques, mais sont restés très inoffensifs. Une frappe, et aucune cadrée en première mi-temps. Si Bertoglio marque à la 15e minute, ça peut tout changer : Bérigaud bien lancé centre en retrait, mais l'Argentin tire à côté. Quelques tentatives en deuxième, mais rien de bien dangereux. 5 tirs, 1 seul cadré. Pas de chance, pas de réussite, il leur manquait quelque chose. Dupraz résume à sa manière le match, de son banc : « On s'emmerde, on s'emmerde là. » Victoire finale du LOSC 3 à 0. Les Dogues s'assoient donc sur le podium, en attendant tous les autres matchs. Oui, ce n'est que la 7e journée.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Gasset tire son chapeau à Génésio 15 il y a 3 heures Golden Boy 2018 : pas de Mbappé dans les cinq finalistes 88 il y a 4 heures Plus d’un fan sur deux a déjà été témoin d’un comportement raciste au stade 73 il y a 5 heures Les Dorados de Sinaola de Maradona intéressés par Bolt ? 20

Le Kiosque SO PRESS

il y a 7 heures Prolongation imminente pour Gignac avec les Tigres 27
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 39