Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 32e journée

Lille s'accroche à son podium

Un samedi soir de gala en Ligue 1, c'est assez rare pour être signalé. Avec seize buts au compteur, deux expulsions et une minasse du droit de Djibril Cissé, ce 5 avril a régalé. Alors que les Rennais confirment les belles choses entrevues lors des dernières rencontres, les Sochaliens manquent une belle occasion de respirer après avoir mené deux buts à zéro. On a parfois frôlé la crise de nerfs, mais franchement, ça valait le coup. Compte-rendu.

Modififié
Toulouse – Lille : 1-2
Buts : Roux (26e), Kalou (40e sp) pour Lille ; Aurier (90e+3) pour Toulouse

Au pays du cassoulet et de Claude Nougaro, les Nordistes n'auront pas fait le déplacement pour rien. 900 kilomètres de route et une belle victoire à l'arrivée pour les hommes de René Girard. Bien en jambes, sûrs de leur valeur, les Lillois ont su faire la différence dans une première mi-temps maîtrisée de la tête et des épaules. Roux pour le premier, Kalou sur pénalty pour le second, et une paire d'attaquants qui retrouve de la confiance. Moins heureux en deuxième période, le LOSC perd coup sur coup ses deux latéraux Béria et Souaré, exclus à deux minutes d'intervalle. Dans les derniers instants, Toulouse pousse, mais Lille tient bon, et la réduction du score de Serge Aurier n'y changera rien. Girard finit avec la bouche pâteuse, mais rentre dans le Nord l'esprit tranquille. Ses Rouges tiennent les trois points.

Lorient – Évian Thonon Gaillard : 1-1
Buts : Aliadière (5e) pour Lorient ; Wass (70e) pour l'ETG

Soirée d’anniversaire en demi-teinte pour Christian Gourcuff. Alors que le technicien breton fêtait ce samedi ses 59 printemps, son Football Club de Lorient a dû se contenter du partage des points face à une valeureuse équipe d'Évian. Malgré une entame de match quasi parfaite avec ce but de Jérémie Aliadière dès la cinquième, les Merlus sont tombés sur un Daniel Wass une nouvelle fois intraitable. Le Moustoir, bien garni ce soir, peut faire grise mine car il y avait sans doute de la place pour autre chose qu'un match nul. Avec quatre points pris en deux matchs dont une victoire improbable sur Monaco la semaine passée, l'Évian Thonon Gaillard s'inscrit sur la dynamique du maintien. À six journées du terme, Pascal Dupraz n'est pas près de la boucler.

BordeauxRennes : 2-2
Buts : Hoarau (37e), Roland (61e) pour Bordeaux ; Doucouré (65e), Alessandrini (68e) pour Rennes

Après une première période tout simplement purgative, les Rennais ont fait en sorte que cette soirée paraisse moins longue qu'elle n'aurait dû l'être. Merci à eux. Profitant d'une belle passe en profondeur de Roland, l'ancien Parisien Guillaume Hoarau permet aux siens de prendre l'avantage à la demi-heure de jeu avant que ce même Roland se mue cette fois-ci en buteur trente minutes plus tard. Piqués au vif, les hommes de Montanier ont fait honneur à leur bonne forme du moment en revenant à deux partout en trois petites minutes. Abdoulaye Doucouré, cousin de, puis Alessandrini ensuite, permettent aux Rennais de remonter l'Atlantique avec un précieux point dans la besace. Les hommes de Francis Gillot confirment quant à eux ce que l'on pense tout bas depuis plusieurs semaines : les Girondins de Bordeaux, en 2014, c'est vraiment pas beau à voir.

BastiaSochaux : 2-2
Buts : Ayew (43e), Corchia (45e) pour Sochaux ; Bruno (53e), Cissé (68e) pour Bastia


Arrivé dans le Doubs avec pour mission de sauver le FC Sochaux-Montbéliard de la relégation, Hervé Renard pourra nourrir des regrets après ce déplacement en Corse. Rentrés aux vestiaires avec deux buts d'avance, les Sochaliens étaient loin de se douter que les hommes de Fred Hantz allaient autant les faire pleurer à leur retour sur la pelouse. Bruno réduit la marque peu avant l'heure de jeu avant que Cissé décroche une volée du droit sorti du fin fond de l'Abbé-Deschamps, salto en prime. 2-2, le Djib' danse et Renard ronge son frein. Sochaux rate le coche, les trois points, et probablement l'occasion de se voir une 67e année consécutive parmi l'élite. Dommage.

GuingampMontpellier : 1-2
Buts : Sorbon (25e), Stambouli (27e) pour Montpellier ; Yatabaré (62e) pour Guingamp

Au coup de sifflet final, Jocelyn Gourvennec sourit, mais sourit jaune. Menés logiquement à la pause par des Héraultais plus réalistes, les Bretons ont serré la vis à l'heure de jeu et ont bien failli faire péter les plombs aux hommes de Rolland Courbis. En reprenant à l'arraché un centre de Beauvue, Mustapha Yatabaré, le buteur maison, a réveillé un Roudourou somnolant après une première demi-heure compliquée. Malgré une fin de rencontre complètement folle, l'En Avant n'est guère parvenu à faire plier les champions de France 2011 qui l'ont jouée fine, ce soir. Il reste six journées aux Rouge et Noir pour montrer à l'élite française de quel bois sont fait les Costarmoricains. De son côté, Montpellier se devait de faire un résultat aujourd'hui pour assurer sa survie en milieu de tableau. C'est chose faite. Demain, Courbis et Nicollin rentreront à la maison avec le sentiment du devoir accompli.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 62
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur