Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 20e journée
  3. // LOSC/Reims (1-2)

Lille poussif, Reims en profite

Jamais vraiment dans son match, Lille s'incline à domicile contre le Stade de Reims (1-2). Souvent dominés, les Champenois ont marqué deux fois en trois minutes pour faire basculer la rencontre et empêcher le LOSC de reprendre la deuxième place du classement.

Modififié

Lille - Reims
(1-2)
A. Weber (88' csc) pour Lille , Odair Fortes (72'), G. Krychowiak (76') pour Reims.


Il y a quelques semaines, les Lillois auraient gagné ce match 1-0 grâce à un but de raccroc et aux prouesses d'Enyeama. Mais ça, c'était avant. Ce soir, les Dogues se sont longtemps montrés fidèles à eux-mêmes (solides derrière et peu inspirés devant) avant que la rencontre ne bascule sur un coup du sort. Un dégagement de Sidibé en plein dans la tête de Fortes est venu tromper un Vincent Enyeama aussi surpris que malchanceux. Le break survenu quelques minutes plus tard a fini d'assommer les protégés de René Girard. Dominateurs, mais jamais vraiment dans leur match, les Nordistes peuvent avoir des regrets, eux qui ont craqué en fin de match contre une équipe de Reims solidaire, mais peu entreprenante. Troisièmes à deux points de Monaco, les Lillois manquent l'occasion de reprendre la deuxième place et pointent désormais à sept points du leader parisien. Le Stade de Reims repart du stade Pierre-Mauroy avec une victoire de prestige et se hisse au septième rang du classement, avec le même nombre de points que Marseille, cinquième.

Non-match

Sevrés de ballons pendant les premières minutes, les Rémois refont peu à peu surface. Floyd Ayité répond ainsi aux deux premières tentatives lilloises signées Salomon Kalou. Mais c'est à peu près tout pour les hommes d'Hubert Fournier. Souvent habitués à embêter les « gros » , ils passent l'essentiel de la première mi-temps dans leur moitié de terrain. Leur plan de jeu du soir consiste à attendre une équipe lilloise en manque d'inspiration. Les Dogues ont la balle, mais ils bafouillent leur jeu. Quand ils ne s'obstinent à passer par les ailes, les attaquants semblent se marcher sur les pieds. Pape Souaré et Rio Mavuba se rentrent même dedans, tête contre tête. Le premier acte touche à sa fin et, comme l'explique un adjoint de René Girard, on a l'impression que les Lillois ne sont toujours pas entrés dans la rencontre. Ils manquent pourtant de rentrer aux vestiaires en menant au score. À la réception d'un coup franc excentré botté par Balmont, Kalou (de toute façon hors-jeu) bute sur Agassa à bout portant.

Le headshot de Sidibé sur Fortes

La soufflante de René Girard ne tarde pas à porter ses fruits puisqu'il ne faut pas attendre une minute pour voir Salomon Kalou exécuter un difficile retourné sur un service de Martin. Les Champenois reviennent avec l'intention de subir un peu moins. Nolan Roux et consorts bénéficient de plus d'espaces et se font de plus en plus pressants sur le but de Kossi Agassa, mais la dernière passe reste trop imprécise. En l'espace de trois minutes, le match piège va virer au cauchemar pour le LOSC. Après un joli une-deux entre Fortes et De Préville plein axe, Djibril Sidibé dégage de toutes ses forces (73e). Le ballon frappe le visage, puis le bras d'Odair Fortes avant de tromper Enyeama (0-1) ! Quelques secondes plus tard, Reims double la mise. Sur un corner prolongé au second poteau par De Préville, Krychowiak saute plus haut que Souaré et smashe sa tête (0-2). Le but contre son camp de Weber à deux minutes de la fin n'y changera rien, Paris peut tranquillement voir venir.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28