Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // Lille/Bordeaux (2-1)

Lille fonce vers l'Europe

Tombeur de Bordeaux grâce à une bonne deuxième mi-temps et deux beaux buts (2-1), Lille continue à grappiller du terrain et à se rapprocher de l'Europe. Pour les Girondins, le trou est fait avec le haut de tableau.

Modififié
Lille - Bordeaux : 2-1
Buts : Rodelin (59è) et Kalou (72è) pour Lille ; Plasil (31è, sp) pour Bordeaux

Un simple coup d'œil sur le calendrier suffisait à prévoir le scénario. Trois victoires pour Lille, trois défaites pour Bordeaux. Une équipe en pleine bourre, une autre sur la pente descendante. Le LOSC allait déglinguer la bande à Gillot. En fait, il a fallu attendre une mi-temps. Le temps pour les locaux de mettre la machine en route et pour les Girondins de lâcher un match qu'ils maîtrisaient jusque-là. Bien en place et dangereux sur coups de pied arrêté, Bordeaux menait logiquement après 45 minutes. Mais Plasil et ses potes ont reculé, paniqué et perdu leur solidité. Le jeu long de Pedretti et la qualité offensive du LOSC ont fait le reste, avec deux très beaux buts de Rodelin et Kalou. Lille continue à grimper au classement. Bordeaux va pouvoir se concentrer sur les coupes.

L'impuissance lilloise

Coup d'envoi fictif de Pascal Papé, et c'est parti pour de bon. Dans leur 4-3-3 avec Kalou en pointe, les Lillois prennent d'entrée le contrôle du jeu et du ballon, s'installant sans souci dans le camp bordelais. Mais le premier coup de chaud de la partie est pour Elana, tout content de voir le coup de tête de Diabaté, parfaitement servi par Obraniak, passer à côté. Le LOSC domine, mais hormis une reprise de Martin au point de pénalty, il n'est jamais dangereux. En fait, peu à peu, le match s'équilibre. Guidés par leur Franco-Polonais, les Bordelais jouent plus haut et les latéraux s'autorisent même quelques sorties. Sur l'une d'entre elles, Trémoulinas est percuté par Béria dans la surface. Pénalty logique, que capitaine Plasil, de moins en moins glamour, transforme difficilement (31è). Les locaux doivent réagir, mais ils sont sans idée. Ou sans solution. Stoppés qu'ils sont par le bloc très serré des Girondins. Privé de ballons, le trio Payet-Kalou-Rodelin parait coupé du reste de l'équipe. A la mi-temps, Lille s'en sort même très bien puisque par trois fois, les Marine et Blanc auraient pu aggraver le score. Deux caboches sur corner et un coup-franc détourné de Ludo Obraniak, sauvé de justesse par Elana.

Bordeaux et ses vieux démons

La frappe de Kalou quelques secondes après la reprise laisse présager une seconde période avec plus d'espaces pour les Nordistes. D'autant que Payet semble avoir mis la machine en route. Le seul double double d'Europe offre deux caviars à Rodelin, gâchés tous les deux. Le grand Réunionnais finit par la foutre au fond, et comme il faut. Bam, une demi-volée dans la lulu (60è). Pendant ce temps-là, Chedjou se trimballe sur le terrain avec un petit bout de papier offert par son entraîneur. Un peu comme ces mots d'amour que la copine de ta copine te filait à la récré au collège. Et puis bon, ne sachant pas quoi en faire, il se le met dans le short, avant de sortir dix minutes plus tard, blessé. Sur le pré, Bordeaux est retombé dans ses travers et a arrêté de jouer. Et il le paye très cher. Ouverture parfaite de Pedretti pour Kalou, qui s'amuse avec Trémoulinas et ajuste tranquillement Carrasso (72è). Paga se marre, Gillot beaucoup moins. Plus puissant offensivement, Lille a renversé la situation. L'ancien coach de Sochaux tente le tout pour le tout et lance Ben Khalffallah et Bellion. L'occasion de se rendre compte que Maurice-Belay jouait ce soir. Bordeaux presse, tente de revenir, et passe même tout près d'égaliser sur une superbe frappe de Ben Khalfallah, mais Elana est à la parade. Avec cette quatrième victoire consécutive, Lille n'est plus qu'à six points du podium.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6