Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Amiens (2-1)

Lille fissure Amiens sur le gong

Sans la rapidité des oiseaux, la puissance des félins est une option. Celle qui a permis à Lille de faire craquer un Amiens mal payé de sa solidité.

Modififié

Lille OSC 2-1 Amiens SC

Buts : Leão (45e+2), Xeka (85e) pour Lille // Otero (5e) pour Amiens

Comment transpercer un bloc de granit avec des flèches ? Voilà une question qui a longtemps remué le cerveau de Galtier dans son duel de Christophe avec Pélissier. Avant de se rappeler : seule une épée maniée par un roi peut réussir tel tour. La couronne étant prise en Ligue 1, le dauphin Galtier a innové, balançant un coup de massue par-ci, du poison par-là, variant les armes jusqu'à péter la pierre sur le gong. Une pierre nommée Amiens qui pourra pleurer en ramassant son cœur en miettes. Car le cœur, les Amiénois l'ont mis. Avec talent, parfois. Insuffisant, pour cette fois.

Joue-la comme l'autre


Jouer bas, jaillir fort : un combo qu'adore le LOSC depuis le début de saison. Mais qui, à force de réussite, commence à être connu. Et Amiens, non content d'en tirer les conclusions défensives, va surtout appliquer la leçon à merveille. Première balle perdue devant la surface amiénoise, Krafth remonte le ballon, emballe ses adversaires qui partent au quart de tour. Deux passes et un centre au second poteau plus tard, c'est Otero qui surgit pour jeter un froid chez les hôtes de la soirée. Les hommes de Pélissier ont trouvé le modus operandi ? Ils le répètent. Sauf que, faute de succès, c'est l'effet inverse qui se produit sur le terrain : le bloc amiénois, confiant, remonte légèrement, laissant plus d'espace aux avants locaux. Il n'en faut pas plus à la nouvelle arme lilloise, numéro 7 sur le dos, pour frapper les impertinents. Un, penalty obtenu dans un mélange de puissance et de vitesse. Deux, frappe en pivot au cœur de la surface : Leão vient d'égaliser dans les arrêts de jeu sur la seule frappe lilloise cadrée de la période. Égalisation, seulement ? Oui, car dix minutes plus tôt, Pépé avait manqué son premier penalty de la saison, après six réussites. À côté, donc.

Animaux, destin et coaching


Signe d'une sortie difficile pour l'Ivoirien et toute la bip-bip avec lui. Son Grand Géocoucou (nom binominal Geococcyx californianus) en panne, Galtier ne peut d'abord s'en remettre qu'au coup de tête de son lion portugais qui oblige Gurtner à une superbe manchette dans le soupirail. Et puis au destin, forcé par son coaching. Pied titularisé pour la première fois à Lille ? C'est lui qui, très impliqué par ailleurs, envoie le centre décisif. Xeka laissé remplaçant pour son retour ? C'est sa sortie du banc qui transforme le centre de Pied, d'une tête de tigre parfaitement ajustée. Amiens est à terre et ne se relèvera pas malgré Bodmer et le jeu des changements. Trop d'influx laissé sur le terrain en première période. Trop de beaux mouvements non concrétisés. Dommage, mais encourageant. Du côté de Lille, si tout fut loin d'être parfait, Pierre-Mauroy voit la victoire pour la première fois en Ligue 1 depuis le 27 octobre. Largement suffisant pour passer un bon week-end, le cul vissé sur sa 2e place.


Lille (4-2-3-1) : Maignan - Pied, J. Fonte, Soumaoro (c), Koné - Thiago Mendes, Thiago Maia (Xeka, 72e) - Pépé, Ikoné, Bamba (Araujo, 68e) - Leao (Soumaré, 88e). Entraîneur : Christophe Galtier.


Amiens (4-5-1) : Gurtner - Krafth, Gouano (c), Dibassy, Lefort - Gnahoré, Monconduit, Blin (Segarel, 89e) - Otero, Timité (Bodmer 74e), Mendoza (Kurzawa, 89e). Entraîneur : Christophe Pélissier.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:07 Euro Millions : 176 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 10:42 NOUVEAU : 150€ offerts chez ZEbet pour parier sur la Ligue des champions !
    Hier à 15:08 Fulvio Collovati : « Les femmes ne peuvent pas parler de tactique » 101 Hier à 14:57 Casoni quitte déjà le Qatar 24
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:41 Guangzhou Evergrande va noter ses joueurs 65