Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/2
  3. // Lille-Bordeaux (5-1)

Lille corrige Bordeaux

Lille s’est imposé (5-1) ce mardi, en demi-finale de la Coupe de la Ligue face à des Bordelais, passés à côté de leur rencontre.

Modififié

Lille OSC 5-1 Girondins de Bordeaux

Buts : Benzia (7e), Sané (41e CSC), Souamoro (45e), Bauthéac (56e), Boufal (94e) // Chantôme (33e)

L’immonde générique de la Coupe de la Ligue passé, les Girondins de Bordeaux veulent rendre hommage à Cédric Carrasso, blessé jusqu’à la fin de la saison. Un peu too much, mais why not ! Sauf que c’est son suppléant Jérôme Prior, âgé de 20 ans, qui tient entre ses mains un maillot floqué « Carrasso » , comme pour s’excuser de prendre sa place. Un beau geste soit, mais une maladresse au fond, qui n’augure rien de bon pour Bordeaux, car le fantôme de l’ancien Marseillais hante le jeune Prior dont la fébrilité contamine toute son équipe. Ce soir, les Bordelais offrent une parodie de football que les détracteurs du football français n’hésiteront pas à se remémorer.

Le fantôme de Carrasso hante Prior


Un gardien doit rassurer, parler, imposer le respect. Mais ce soir, Jérôme Prior fait tout l’inverse. Dès l’entame de match, le jeune portier se loupe. Sur un ballon en profondeur anodin à destination de Yassine Benzia, Prior juge mal la trajectoire du ballon, sort loin des cages et manque d’encaisser un but des plus ridicules. Un avertissement sans frais, mais un geste, encore un, qui démontre que Bordeaux n’y est pas. Sur un bon mouvement lillois dont il faut souligner la bonne entame de match, Éric Bauthéac placé au poste de numéro 10 décale l’excellent Sidibé. Le latéral déborde, centre, Prior et Contento se télescopent, Benzia pousse le ballon au fond. Et un but pour le zapping. 1-0

Cette deuxième claque, cette pêche, sonne le jeune gardien. Sorti de son match, Jérôme Prior reçoit une passe anodine de Cédric Yambere et manque son contrôle. Benzia le contre, on est tout proche de la catastrophe. Concentrés, les Lillois pressent haut sur le terrain et étouffent des Girondins incapables d’enchaîner trois passes. Sans être extraordinaires, les Lillois exploitent les failles de leurs adversaires, car si Prior est hors du coup, il n’est pas le seul. Positionné au poste de latéral droit, le milieu défensif André Poko prend le bouillon, un tel brouet qu’il est remplacé dès la 24e par Lamine Sané.

Lille sirote la piquette bordelaise


Trop tranquilles à la demi-heure de jeu, les Lillois se relâchent. Le défenseur central Adama Soumaoro s’enflamme à hauteur de sa surface de réparation, tente une feinte sur Khazri, perd le ballon, Chantôme tire. Deuxième but pour le zapping (1-1). Les mouches ont-elles changé d’âne ? Non. Alors que Lopes et Benzia combinent bien à hauteur des 16m50 girondins, Lamine Sané se précipite pour dégager et lobe son propre gardien. 3e but gag de la partie (2-1). Dépassé, humilié, Bordeaux encaisse un troisième but par… Soumaoro qui s’évite une des légendaires soufflantes de son entraîneur Frédéric Antonetti (3-1).

En deuxième période, Willy Sagnol fait enfin entrer un joueur de foot en la personne du jeune Adam Ounas. Grâce à son talent et à l’énergie du désespoir, les Bordelais se créent quelques occasions, mais Vincent Enyeama veille. Sidibe, Enyeama et… Bauthéac sont les grands hommes de la rencontre. L’ancien Niçois s’est mué en chef d’orchestre, s’offrant même un but à la 56e (4-1). Soulignons, au passage, de nouveaux errements défensif de Sané. Enfin, à la dernière minute, Sofiane Boufal, tout juste entré en jeu, corse l’addition d’un petit piqué. Score final 5-1. Ce soir, Bordeaux n’a pas fait honneur à son terroir. Une vraie piquette.

Par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Le Milan bien parti