Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Présentation

Ligue 1 : La fiche du FC Metz

Deux montées coup sur coup, et voilà que le club grenat retrouve la Ligue 1, avec un effectif essentiellement composé de joueurs formés au club et d'anciens de retour au bercail. Started from the National now we here, comme dirait l'autre.

Modififié
  • Le bilan de l'été


    On ne change pas une équipe qui gagne. Champion de Ligue 2 l'année de sa remontée, le FC Metz s'est surtout appliqué à conserver son ossature. Si le départ du buteur maison Sakho semble inéluctable, l'essentiel du 11 grenat type a rempilé, pour le plus grand bonheur d'un public en froid avec son équipe depuis presque 10 ans. Le président Serin entend bien continuer à reconquérir sa belle, lui faire oublier les années Molinari, mais si possible sans jouer les Richard Gere de service. En gros, le FC Metz sera près de ses ronds, échaudé par les déboires de Mans, de Gueugnon ou de Valenciennes. La recette ? Les anciens de retour - Cartier, Rocchi, Marchal, Proment, Nsor, Vion, ainsi que le nom d'Obraniak qui agite les forums cet été - pour flatter le chauvinisme, une dose d'exotisme avec Falcon ou Palomino venus d'Amérique du Sud, en attendant les fruits du tout nouveau partenariat avec River Plate - et surtout, surtout, du joueur libre. Rivierez (Le Havre), Doukouré (Lorient) ou le revenant Ndaw (ex Sochaux, Saint-Étienne). Parce que non, le FC Metz ne s'est pas tapé des matchs au Poiré-sur-vie ou Orléans pour se faire envoyer bouler par la DNCG. En attendant donc quelques joueurs estampillés Ligue 1 pour solidifier le tout, la bande à Cartier fait bloc, apprend dans le dur et la défaite en amical, colle une pile à l'UNFP, se satisfait de l'adaptation rapide de Falcon en pointe (3 buts) et croque avec envie dans la pomme de la Ligue 1.

  • Le portrait-robot


    - 25% fricadelle. Ex-directeur sportif du Standard de Liege, Dominique D'Onofrio officie depuis 2 saisons à Metz. Avec le rachat du club satellite de Seraing, l'ADN belge se mêle au sang grenat.
    - 10% engouement retrouvé. 10 comme le nombre de milliers d'abonnés, pas refroidis par le second plus cher sésame de France derrière le PSG ( 249€ ).
    - 30 % poulet mafé. L'académie Génération Foot au Sénégal porte ses fruits, et cette année 5 joueurs pro sont issus du pays de la Téranga.
    - 10% Bear Grylls… Avec une école de foot au Quebec, en Chine et bientôt en Inde,le FC Metz tente de survivre dans la jungle de la Ligue 1 en mangeant tout ce qui passe autour.
    - 25% acier trempé, car si la SOLLAC a disparu des maillots, le président Serin reste un capitaine d'industrie du secteur métallurgique.

  • Coefficient de résistance aux nouveaux riches


    10%. Le FC Metz revient par la petite porte cette saison. Ancienne place forte du football français, la capitale mosellane doit aujourd'hui s'attacher à dépoussiérer le lustre d'antan. La dernière fois que Metz a joué le PSG, le club francilien se pointait avec une attaque Diane-Luyindula-Arnaud… Autant dire que le choc va être rude quand Zlatan, Cavani ou encore Falcao vont venir chatouiller les côtes de la défense Marchal - Choplin. Mais 10%, c'est ce petit rêve de pré-saison qui pousse toujours à croire dans les chances du petit poucet, qui serait bien inspiré d'imiter Nantes ou Reims. Ne nous leurrons pas, depuis 1870, quand les grosses écuries allemandes ou françaises ont voulu faire de Metz leur jardin, on n'a pas pesé lourd par ici. On a vu passer trois guerres et changé de langue une paire de fois, et pourtant on est toujours là.

  • Le type à suivre


    Yeni Ngbakoto. Le petit ailier supersonique de Metz n'a peur de rien. À 19 ans, il goûte à la Ligue 2, du bout de la langue, descente à la clef, vers une saison en National qui lui ouvrira les portes de l'équipe première. Responsabilisé par Cartier et fer de lance de la génération vainqueur de la Gambardella 2010, Ngbakoto va surfer sur le buzz de la saison dernière, avec 14 buts et 5 passes depuis son aile, soit à peu près le copier-coller de sa saison en national. Alors, Yeni, la même en Ligue 1 ? À voir. En attendant, l'international U17 et U18 prolonge à Metz quand on l'annonce du côté de Porto, porte le brassard à l'occasion, devient papa, a le bon goût d'ouvrir la marque dans le derby contre Nancy, n'a rien à envier aux digressions capillaires à la Pogba et enchaîne les buts spectaculaires. De quoi en faire l'idole de Saint-Symphorien version 2014 /2015.


  • Qui es-tu, la recrue type ?


    Tu viens de l'autre bout du monde, plutôt coté Amsud ? Tu es de retour au club après quelques infidélités ? Tu veux revenir en Ligue 1 par la porte de derrière ? Peu importe, tant que tu es gratuit. À l'affut des bon coups, le FC Metz a su te chipper au nez et à la barbe des autres écuries. Les autres, ces salauds, ne voulaient plus de toi ? Tardaient à te prolonger ? Peu importe, viens, nous on t'aime.

  • Tribune VIP


    Grand Blanc. Les nouveaux hérauts de la scène française sont de Metz, ne cherchez plus. Post-Bashung Core, cold wave, les Messins qui montent « viennent de cet Est froid. Où il ont grandi il y avait de grandes cathédrales, à côté de hauts fourneaux. » Avec à peine 25 ans au compteur, sûr qu'ils n'ont pas connu les PP Flingueurs, et c'est tant mieux. Viscéralement attachés à la région et la ville, le foot version tribune popu dans le sang, qui de mieux pour symboliser les club au Graoully que les Grand Blanc ?


    À écouter ici.


  • Tu sais que Metz va être la nouvelle hype parce que…


    - Parce que Albert Cartier, quand tu le vois jouer son propre rôle dans « le monde nous appartient » , tu comprends que les mecs vont jouer le remake de 300 chaque samedi.

    - Parce que si t'es tombé amoureux de Griezmann et Pogba au Brésil, tu ne pourras qu'apprécier les coupes de cheveux de Sakho ou Ngbakoto.

    - Parce que Metz est le seul club de l'Est en Ligue 1 cette année. Strasbourg, Nancy et Sochaux bloqués plus bas, la seule équipe de Bundesliga à jouer en France sera grenat. Toi-même tu sais.

    - Parce que Seraing, D'onofrio, Jeunechamps… Désormais, ça sent la frite en interne. La seule équipe de Jupiler League à jouer en France sera grenat. Toi-même tu sais.

    - Parce que Juan Manuel Falcon. Il y a certains mecs qui débarquent avec des blazes qui valent tous les surnoms. On ne peut pas s'appeler le Faucon et finir à moins de 20 cachous.

    Vidéo

  • Et si le FC Metz était… ce bon vieux pote perdu de vue


    Ce bon vieux FC Metz, tu te souviens ? Ah merde, oui, je l'ai retrouvé sur Copain d'avant ! Et bien qu'est-ce que tu deviens ?? Je me souviens de toi, la vache, ça remonte. Je te voyais tous les dimanches sur Téléfoot, quand tu traînais avec Rodríguez et Meyrieu. Mais t'étais où alors ? On n'a jamais été hyper hyper proches, c'est sûr, mais je t'ai toujours bien aimé. Le bon pote quoi, celui qui est toujours là, tranquille, pas chiant. Tu vois encore Auxerre ? Non ? Moi non plus, plus de nouvelles. Pff, ça rajeunit pas, tout ça. T'as bien changé, dis donc. T'avais revendu ton Pjanić, ton Adebayor, ton Cissé et même ton Mané et ton Saha, on n'avait pas trop compris pourquoi t'avais arrêté d'un coup ta collec. Mais attends, à l'époque, t'avais pas fricoté avec la petite Newcastle en voyage scolaire ? Et finalement tu t'es marié avec Clermont ?!? Je savais pas. Félicit… Ah c'est fini ? Ok. Bien oui, mec t'as raison, profite de ta liberté hein, fais-toi plaisir. Tu vas voir, la Ligue 1, c'est cool. Y a de quoi se faire plaisir. Bon, je te laisse, on va se prendre une bière à l'occase ?

    Vidéo

  • C'est écrit : Albert Cartier va prolonger son bail à vie en fin de saison


    Viré comme un malpropre à l'hiver 2002, Albert va passer le bonjour en Belgique et en Grèce pendant presque 10 ans, pour revenir dans le scepticisme général attaquer le National. Et alors ? Deux ans, 2 montées, un public à donf, des décisions de coach courageuses, le coach Cartier n'a peur de rien, prend le taureau par les cornes et impose sa patte. Rigueur, intransigeance et exigence, le coach ne laisse rien passer. 50% Guy Roux, 25% Müller, 25% Courbis, Cartier a tout pour devenir le patron pour les 20 ans à venir après avoir maintenu le club en 2015 et 2016 et accroché une coupe nationale. Ici c'est Metz, keskia ?

  • La chanson


    Noir Boy George // Messin plutôt que français

    Vidéo


    Par Marlon Brandão
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 3 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 59

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21