Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // France – Ligue 1 – Présentation – Rennes

Ligue 1 : la fiche de Rennes

La saison dernière devait être celle de transition pour le Stade rennais, elle fut plus pénible et crispante que prévu. Conséquences : encore des changements dans l'organigramme du club et de nouvelles arrivées dans l'effectif, qui ressemblent à des paris. Les supporters s'accrochent à la réputation du nouvel entraîneur Philippe Montanier, un diesel censé mettre toujours deux saisons pour carburer.

Modififié
  • Le bilan de l'été


    Une nouvelle défaite en Coupe de France contre Guingamp. Un budget de 44 millions d'euros, en net recul. Romain Alessandrini qui signe à l'OM, Julien Féret qui part à Caen, Jonathan Pitroipa qui se fait la malle à Abu Dhabi. Sans parler de Foued Kadir, Nelson Oliveira, John Boye et compagnie, tous priés d'aller voir ailleurs. Pour pallier les défections, Rennes a recruté du haut de gamme : l'international macédonien Gjoko Zajkov, le défenseur ajaccien Benjamin André, l'attaquant autrichien Philipp Hosiner et le gardien Olivier Sorin. Les résultats ne se sont pas fait attendre : en match de préparation, Rennes s'est fait manger par Caen (2-0), bouger par Angers (1-1) et taper par le Borussia M'Gladbach (1-0). Jolie gueule de bois. Reste une victoire originelle sur Orléans (2-1) pour se consoler. Le nouveau président René Ruello (déjà en poste dans les années 90) ne s'inquiète pas pour autant et dit vouloir « construire sur le long terme » avec un Philippe Montanier aux responsabilités élargies (de simple entraîneur de l'équipe première à directeur sportif en charge de tout le sportif du club). « J'espère que la saison qui arrive sera une année de consolidation, a-t-il annoncé à la reprise fin juin. Il faut être humble, le premier objectif, c'est le maintien. L'ambition viendra après. On ne peut pas dire à l'avance à quelle place on terminera. » Du côté du ventre mou étant quand même le plus probable.

  • Le portrait-robot


    90% lose
    10% hermine

  • Le coefficient de résistance aux nouveaux riches


    Les deux derniers déplacements au Parc des princes se sont soldés par deux improbables victoires pour les Bretons. Le 17 novembre 2012, ils l'emportent héroïquement en disputant presque toute la deuxième période à 9 contre 11. Puis le 7 mai dernier, juste après avoir perdu – sans la jouer – la Coupe de France face à Guingamp, ils gâchent la fête du titre des Parisiens en gagnant encore 2-1. Qu'on se le dise : Rennes est un club déroutant, capable parfois de jolis exploits entrecoupés de désillusions lors de matchs à sa portée. Coefficient de résistance estimé à 40%, porté à 60 en cas de présence de Salma Hayek en tribune.

  • Le joueur à suivre


    Son nom ne fait pas (encore) trembler les honnêtes gens mais Philipp Hosiner est sans conteste l'atout charme du mercato breton. Du haut de ses 25 ans et de ses cinq sélections en équipe d'Autriche, l'ancien attaquant de l'Austria de Vienne est un finisseur de standing, qui reste sur 47 buts en 81 matchs toutes compétitions confondues, dont une incroyable saison 2012-2013 à 32 buts et 10 passes décisives. Buteur brillant, son entraîneur Philippe Montanier l'a aussi présenté comme un attaquant « très généreux et combatif dans le harcèlement et le replacement défensif  » . Redouté en Autriche, où il a remporté le championnat en 2013 devant le Red Bull Salzbourg, il pourrait former un duo de choc avec Ola Toivonen, si le Suédois venait à rester.


  • Tribune VIP


    Salma Hayek se fait discrète ces temps-ci, mais Mme François-Henri Pinault est sans conteste l'atout charme du SRFC. Elle était présente au Parc des princes lors de l'exploit de novembre 2012 et n'avait pas manqué d'aller fêter la victoire face au PSG avec les supporters ayant fait le déplacement. Les autres fans célèbres et revendiqués du club breton sont Charles Bietry, PPDA, Patrick Le Lay ou encore Alan Stivell. C'est déjà moins glamour.

    Vidéo

  • Pourquoi Rennes peut finir européen


    - Parce que son effectif l'est : sa ligne offensive titulaire est composée d'un Autrichien, d'un Suédois, d'un Polonais et d'un Français. On dirait le début d'une blague.
    - Parce que c'est l'objectif inavoué du club et de l'entraîneur Philippe Montanier.

    - Parce que voir le voisin guingampais disputer la Ligue Europa va motiver l'équipe à reprendre le leadership de la Bretagne.
    - Parce que la galette-saucisse est un plat qui mérite une reconnaissance internationale pour ses vertus nutritives et gustatives à peu de frais.

  • Si Rennes était un personnage de fiction


    « Encore raté » . Si Rennes était un personnage de fiction, il serait Coyote, de « Bip-Bip et Vil Coyote » . En guest-star, dans le rôle de Bip-Bip, la Coupe de France. Mais bon, comme tous les fans du cartoon, on espère bien que la prochaine sera la bonne.

  • La chanson


    Il était une fois – J'ai encore rêvé d'elle

    Vidéo


    Par Christophe Gleizes et Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur