Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Atlético
  2. // 50 ans de Simeone

Lettre au Cholo

Comme Pedro Miguel Pauleta, Penélope Cruz et Jessica Alba, Diego Simeone est né un 28 avril. Nouvelle preuve, s'il en fallait une, que l'Argentin est une personne fabuleuse. Et son 50e anniversaire est l'occasion de lui écrire pour lui avouer notre amour.

Hola,

Pour commencer, je vais paraphraser l’immense Victor Hugo qui un jour a dit : « Quarante ans, c’est la vieillesse de la jeunesse, mais cinquante ans, c’est la jeunesse de la vieillesse. » Et il n’y a qu’à te voir gambader le long de la ligne de touche dans ton célèbre costume noir, les cheveux plaqués vers l’arrière (merci les implants) pour comprendre que tu es encore un jeunot. Et tant pis si 50 ans est un âge qui répugne à Yann Moix. Alors joyeux anniversaire monsieur Diego Pablo Simeone González.

J'aurais pu parler de ta carrière de joueur, mais pour tout te dire, aussi belle soit-elle, cette période de ta vie ne m’intéresse pas. Ou du moins, elle ne m’intéresse plus. Car dorénavant, je te vois comme un entraîneur. Un vrai. Et non pas comme un ancien joueur qui a profité de son statut pour s’asseoir sur un banc comme a pu le faire Willy Sagnol. Toi, tu as très vite montré que tu avais l’étoffe d’un vrai coach en remportant le championnat d’ouverture d’Argentine avec Estudiantes de La Plata – 23 ans après leur dernier titre de champion, quand même – et de clôture avec River Plate. Mais surtout pour ce que tu as réussi à faire avec l’Atlético.


Quand tu es arrivé sur le banc de l’Atlético en 2011 pour remplacer Gregorio Manzano dont tout le monde a oublié l'existence, les Colchoneros venaient de remporter la Ligue Europa un an plus tôt. C’est vrai. Mais ils n’avaient plus terminé sur le podium de la Liga depuis 1996 et leur titre de champion. Hasard ou non, tu étais alors un joueur de l’Atlético et tu as fait ta meilleure saison en carrière en plantant notamment douze pions. Arrivé en milieu de saison, tu as récupéré un Atlético dixième pour l’emmener à la cinquième place tout en gagnant une Ligue Europa au passage face à l’Athletic Bilbao de Marcelo Bielsa. Un pseudo loco qui a vite compris que le plus fou d’entre vous c'est bien toi. La suite ? Sept saisons durant lesquelles tu n’as jamais fait pire que troisième du championnat. Une Liga que tu as d’ailleurs remportée en 2014, mettant fin à dix ans de règne sans partage du Real Madrid et du Barça. Sans oublier les autres trophées remportés (C3, Coupe du Roi, Supercoupe d'Espagne et d'Europe). C'est un fait, avant ton arrivée, l'Atlético des années 2000 n’était que le Sochaux d’Espagne. Un club sympathique que tout le monde connaît, mais qui ne gagne rien. Grâce à toi, l’Atlético a retrouvé son lustre d’antan et s'est confortablement assis à la table des cadors du football européen.

Alors oui, tout le monde ne t’apprécie pas. De mon côté, je te porte en très haute estime. Pas seulement pour avoir prononcé cette phrase fabuleuse : « Jouer, c'est amusant, mais pour défendre, il faut avoir des couilles.  » Et force est de constater que toi, tu en as des grosses, comme tu nous l’as montré lors de la victoire de ton Atlético contre la Juventus. Car non, le football de possession n’a pas le monopole de la beauté. Et en aucun cas Pep Guardiola ne devrait venir te choper le statut de GOAT pour la simple et bonne raison que ses joueurs se font des passes à 80 mètres du but adverse. Le football est aussi fait de contre-attaques et de victoires 1-0 sur un coup de boule sur corner. Dans les années 1960, la défense était un art. Alors si le monde entier s’est paluché sur le catenaccio, il devrait en faire de même avec le Simeonaccio. À savoir une équipe qui défend ensemble, qui gratte des secondes dès qu'elle mène au score et dont les joueurs s'arracheraient un bras pour leur chef. Ou leur Cholo comme ils disent. En d’autres termes, une équipe insupportable à jouer lors d’un match aller-retour. Et ce n’est pas le Barça et Liverpool qui diront le contraire.


En réalité ce que j’aime le plus chez toi, c’est que tu assumes ce que tu es. Finalement, ils sont nombreux les entraîneurs à jouer de manière défensive, mais ils sont peu nombreux à le dire fièrement. N'est-ce pas Aimé Jacquet, René Girard, Frédéric Antonetti et la majorité des coachs français de Ligue 1 ? Toi, tu aimes voir tes joueurs défendre, courir comme des morts de faim, mais aussi charrier l’adversaire et les actes d’anti-jeu. Et contrairement à tes homologues, toi tu ne critiques pas une équipe qui use de ses pratiques face à toi. Car tout ceci fait partie du football. Quand Jürgen Klopp chouine, que René Girard adresse un doigt d'honneur ou que Raymond Domenech refuse de serrer la main, toi, tu félicites Federico Valverde lorsqu'il a taclé Álvaro Morata qui filait seul au but. Et tu as compris le geste de Cristiano Ronaldo lorsqu'il a, à son tour, montré ses parties génitales après son triplé lors du match retour avec la Juventus, éliminant ainsi ton Atlético de la Ligue des champions l'an dernier. En parlant de CR7, la plupart des gens préfèrent se moquer du fait que tu ne gagnes jamais face à lui. Mais moi, je préfère voir le fait qu'il est le seul à t'avoir éliminé en confrontation directe de C1. Et que sa retraite arrive bientôt, te laissant ainsi le champ libre pour remporter enfin cette fameuse Ligue des champions. Rappelle-toi, tu entames la jeunesse de ta vieillesse. Et elle s'annonce victorieuse.

Je te souhaite encore un joyeux anniversaire.


Besos.

PS : Si tu peux dire à ton fiston Giovanni de muscler un peu son jeu et d'arrêter de se prendre pour un esthète en claquant des dribbles et des frappes en lucarne. Car ce n'est pas ça, être un Simeone.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 21:00 Pirès compte passer ses diplômes d'entraîneur 15 Hier à 20:35 Les joueurs de la Liga demandent au gouvernement un délai supplémentaire avant la reprise 7
Hier à 20:15 Papin va bien redevenir entraîneur à Chartres 9
Hier à 16:49 Trois joueurs de Charlton refusent de reprendre 2 Hier à 15:17 Jaume Roures rejoint Aulas et s'inquiète pour la Ligue 1 39
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 15:12 Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye 15
Hier à 12:25 Hommages à George Floyd : la FIFA demande du bon sens 52 Hier à 09:16 La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !