Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Dijon

Les ultras dijonnais menacent de faire grève lors des matchs à domicile

Modififié
Les dindons de la farce.

Le groupe ultra dijonnais des Lingon's Boys ne goûte pas vraiment la nouvelle attribution des places au stade Gaston-Gérard pour la saison prochaine. Ce premier a en effet été déplacé du cœur de la tribune nord, son emplacement habituel, pour être décalé sur la droite dans un espace moins visible. Un changement qui serait dû aux travaux dans la partie visiteur de l'enceinte.



Mécontents de cette décision, les Lingon’s Boys ont publié un communiqué sur Facebook, menaçant de ne plus animer la tribune la saison prochaine si les dirigeants maintenaient ce réaménagement : « Si le club souhaite tuer le supportérisme à Dijon, il s'engage dans la bonne voie. Qu’il n'oublie pas cependant que sans ses supporters, il n'aurait sans doute pas réussi à se maintenir. »



Pas d'entraîneur et des supporters en colère, l'intersaison de Dijon aurait pu mieux commencer. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article