Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Les souvenirs de Raúl

Modififié
Quand un grand joueur parle de grands joueurs.

Attaquant du Real Madrid durant 16 saisons, Raúl González Blanco a vu passer de grands footballeurs. Au micro de beIN Sports, l'homme aux 323 buts sous le maillot merengue a évoqué ceux qui l'ont particulièrement marqué : « Si je devais ressortir trois joueurs très professionnels, ce serait Fernando Hierro, Fernando Redondo et Luís Figo, je crois. Lui, il était incroyable, car à chaque match, il tentait, qu’il soit dans un bon ou un mauvais jour. Cela lui était égal, il revenait toujours en un contre un. En plus, j’avais beaucoup de feeling avec lui. » Enfin, Raúl est revenu sur le Français Zinédine Zidane qu'il a côtoyé de 2001 à 2006 : « Zidane, c’était l’élégance incarnée. Tu te disais : "Mais d’où il sort lui ?" Dans le passé, j’avais déjà vécu ça avec Michael Laudrup. Tout lui semblait facile. Faire un toro avec lui, c’était perdu d’avance, tu savais que te serais obligé de courir comme un dératé pendant toute la séance. »


Raúl, Hierro, Redondo, Figo, Zidane... Déjà une décennie qu'ils sont partis. FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:58 Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
Hier à 17:42 Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 12 Hier à 15:43 Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 55
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:12 Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 59 dimanche 19 août Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25