Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Espgagne
  2. //

Les souvenirs de Mendieta

Modififié
L’empreinte qu’il a laissée à Mestalla demeure indélébile. Pas seulement pour cette sublime reprise de volée entrée dans l’histoire. Mais parce que le nom de Gaizka Mendieta coïncide avec les heures glorieuses du FC Valence. Avant que son ancienne équipe n’en découse ce soir face au Real Madrid, en Coupe du Roi, Mendieta est revenu sur l’un des souvenirs les plus marquants de sa carrière.

Le 9 juin 1999, les Múrcielagos fessent le Real en demi-finales de Coupe du Roi (6-0). « À l’époque, Valence pouvait concourir avec Madrid et le Barça, a-t-il raconté dans un entretien accordé à El Pais. Il n’y avait pas les différences de maintenant. Malgré l’avantage que nous avions, le Real nous a mis la pression. C’était une belle équipe avec Raul, Morientes, Guti… Je suis arrivé très jeune à Valence et j’ai vécu plusieurs années sans titre. Cette finale a été le début de nos succès. Aujourd’hui, les différences économiques sont abyssales. Les recettes devraient être plus équitables, car désormais, le Real et Barcelone ont un avantage certain pour signer un joueur » .

Sans titre majeur glané avec la Roja, Mendieta s’est également attardé sur le succès rencontré par la sélection espagnole : « Il y a toujours eu de grands joueurs, mais ces dernières années, il y a eu un pas en avant en tant qu’équipe. À partir du style du Barça, tous les joueurs savent comment jouer  » .


Elle aurait encore plus de gueule cette sélection avec Gaizka, hein. RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 45
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 31 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65