Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Les rockstars de Mayence

Modififié
L'Allemagne a son nouveau boys-band. Ils se font appeler les « Bruchweg Boys » ou pour l'export les « Take Mainz » .


Le groupe est composé d'Adam Szalai à la batterie, de Lewis Holtby au chant et d'Andrea Schurrle à la guitare. Le premier est le meilleur buteur du leader de Bundesliga, l'équipe de Mayence. Le second est milieu de terrain du même club tandis que le dernier y joue aussi comme attaquant. Les trois représentent la surprise de ce début de saison: six victoires en six matches.


Et comme à chaque fois qu'ils marquent, les trois espoirs vont au poteau de corner pour mimer un groupe de rock, l'équipe de Sportstudio s'est dit: « Pourquoi ne pas les faire vraiment jouer de l'instrument et leur foutre des lunettes de soleil sur le nez ? » . Et ça donne à l'arrivée cette séance d'humiliation collective.










MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié