Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe I
  3. // HNK Rijeka/OL (1-1)

Les remplaçants lyonnais s'en contenteront

Dans un match fort peu intéressant, l’OL bis a assuré le minimum du minimum en ramenant un point de Croatie (1-1). Dans ce groupe où le Betis a pris l'avantage, la qualification pourrait se jouer entre l'OL et Guimarães lors de la dernière journée.

Modififié
HNK Rijeka - Olympique lyonnais : 1-1
Buts : Kramarić (21e) pour les Croates. Pléa (14e) pour l'OL.

Il y avait au moins deux bonnes raisons de suivre ce Rijeka-Lyon. La première, c’était le retour de Gourcuff dans le onze de départ. La deuxième, le brassard de capitaine autour du biceps de Jimmy Briand, lui le banni de l’intersaison. Malheureusement pour l’OL, ni l’un ni l’autre n’a été capable d’offrir les trois points aux 12e de la Ligue 1, malgré une énorme occasion pour chacun d’entre eux. Alors que Garde avait laissé presque tous ses titulaires à Lyon en vue du derby du week-end, les jeunes ont assuré le minimum et les prétendants au onze (Lopes, Danic, Gourcuff) n’ont pas marqué beaucoup de points, même s’il faudra (encore) être patient pour l’ancien Bordelais. Ce tout petit point permet néanmoins aux Lyonnais de prendre la deuxième place du groupe I, mais la qualification est loin d’être acquise.

L’opportunisme de Plea, le bijou de Kramarić

L’équipe bis de l’OL, faut le voir pour le croire. Du Sarr, du Zeffane et du Plea, avec en bonus Briand comme capitaine. Quant au gardien, c’est Mathieu Gorgeli, le remplaçant du remplaçant, qui est aligné par défaut. Après les glorieuses années, c’est tristounet à première vue, mais dans le contexte actuel, ça a le mérite d’apporter un brin de fraîcheur. Très remuant, le jeune Plea teste d’abord les réflexes de Vergic, avant d’ouvrir le score en vieux renard (14e). Tout se passe bien pour les jeunes Lyonnais, jusqu’à ce que Kramarić envoie sa frappe de 30 mètres dans la lucarne de Gorgeli (21e). Le petit mais bouillant stade Kantrida rugit de plaisir et porte ses héros, qui entrent soudainement dans leur match et dans la surface lyonnaise avec grande facilité, surtout sur l’aile droite, où Kvrzic fait joujou avec Zeffane. L’OL veut réagir mais est lâché par ses « cadres » : Miguel Lopes est décidement peu convaincant, Gourcuff est absent des débats et Danic est trop brouillon. Seul Briand emmerde un peu la défense locale. Et encore.

Les « cadres » maladroits

Enfin intéressant, du moins offensivement, Miguel Lopes lance la seconde période avec une série de débordements et de centres de qualité, dont un que Yoyo Gourcuff aurait dû mettre au fond, mais qu’il a préféré envoyer dans les nuages. Lyon a le contrôle du ballon, mais n’en fait pas grand-chose. Garde lance du sang neuf : le dénommé Tolisso prend la place de Danic. Le match est lent et brouillon, il ne se passe presque rien, aucune des deux équipes n’est dangereuse. Gourcuff a un bon coup franc à l’entrée de la surface, mais il l’envoie joliment à côté. Les Rhodaniens tentent une combinaison à la OM-Newcastle. Mais Briand n’est pas Drogba. Le capitaine de la soirée montre sa face la plus maladroite et rate le ballon, alors que toute la défense croate était tombée dans le panneau. Incapable de faire plus, la bande à Aulas se contentera du nul, qui aurait pu lui échapper sans un arrêt décisif de Gorgelin en toute fin de match. Place au derby.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 4

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 10