Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Inter-Barça (1-2)

Les protège-tibias de Cristiano Biraghi font polémique

Modififié
Les protège-tibias de la discorde.

Éliminé de la Ligue des champions après sa défaite contre le FC Barcelone - et la victoire du Borussia Dortmund contre le Slavia Prague dans le même temps -, l'Inter a dû faire face à une polémique après la rencontre. La faute à son latéral gauche, Cristiano Biraghi, qui a baissé ses chaussettes et laissé apparaître des protège-tibias qui ont fait débat.


Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs ont rapidement souligné la présence de symboles fascistes sur les protège-tibias de l'ancien joueur de la Fiorentina. À savoir, une flamme aux couleurs de l'Italie, ce qui ressemble au logo du MSI, parti d'extrême droite italien. Devant cette flamme, on remarque le visage d'un soldat romain portant un casque de combat, sans oublier l'inscription latine « Vae Victis » , une maxime régulièrement associée au fascisme.


En réalité, d'après le Corriere della Sera, il s'agit d'une citation du film Trecento sur la bataille des Thermopyles, une adaptation cinématographique du roman graphique éponyme de Frank Miller. Donc, a priori, aucune référence à l'extrême droite, mais un simple clin d'œil aux Spartiates. MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 13:58 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 20:37 Véronique Rabiot : « Monsieur Le Graët est un menteur »
Hier à 16:33 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 6
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 09:47 L'UEFA aurait truqué son équipe type 2019