Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // 8es
  3. // Pays-Bas-Japon (0-0)

Les Pays-Bas résistent au Japon et foncent en quarts de finale

Supérieures en première période, retranchées dans leur moitié de terrain après la pause, les Hollandaises ont dominé le Japon sur le fil, grâce à un penalty tardif de Martens (2-1), qui les envoie tout droit en quarts de finale du Mondial français.

Modififié

Pays-Bas 2-1 Japon

Buts : Martens (17e, 90e, sp) pour les Pays-Bas // Hasegawa (43e) pour le Japon

Elles n'auront pas tout à fait dominé leur sujet. Seulement les 45 premières minutes, le tout assaisonné d'un penalty inespéré en seconde mi-temps. Secouées comme un punching-ball par les Japonaises après la pause, les Bataves ont cependant assuré l'essentiel, arrachant une victoire grattée en toute fin de match, synonyme de ticket doré direction les quarts de finale du Mondial.

Nippon ni mauvais


Zou, nous y voilà enfin à ce huitième de final royal, entre les Japonaises, championnes du monde 2011 et vices championnes du monde 2015, et les Bataves, vainqueurs de l'Euro 2017. Un duel de princesses, où les Lionnes orange ont envie de poser très vite leur fessier sur le trône. Asphyxiées en début de rencontre, les Japonaises coulent sur les côtés et notamment à gauche, où les dribbles de Martens sont souvent assortis d'un centre pour Miedema, qui manque d'un rien d'ouvrir le score dès la 3e minute de jeu. Mais c'est finalement Martens, encore elle, qui va briser la glace : l'ailière grille la priorité à tout le monde sur corner et s'en va claquer une magnifique talonnade aérienne dos au but, pour planter la première banderille de la partie.


Dans le dur, les Nippones se font croquer physiquement, mais s'en remettent à leur jeu à une ou deux touches de balle pour garder la caboche hors de l'eau. Après une série de passes éclair, Sugasawa envoie même un tir du droit qui s'écrase sur le poteau. Pas de pot, mais surtout pas grave : Iwabuchi caresse une passe millimétrée pour Hasegawa dans la surface, qui s'en va égaliser, d'une frappe à bout portant. Globalement dominé, le Japon n'en reste alors pas moins parfaitement dans le coup à la pause.

La main qui fâche


Le premier virage d'un match où les Nippones reprennent ensuite autoritairement le volant du camion. Nakajima, d'un gros cachou du gauche, oblige d'abord Van Veenendaal à se coucher. Puis c'est Sugita, à la conclusion d'un superbe mouvement collectif, qui envoie une grosse galette qui s'écrase sur la barre batave. Les Hollandaises sont complètement aux fraises et ne devront leur salut qu'à une autre parade de Van Veenendaal, qui sort un nouveau tir signé Momiki. Sauf que le Japon ne plante pas et, évidemment, va se prendre en pleine tronche son manque de réalisme : peu avant la fin du temps réglementaire, Kumagai utilise une de ses mimines pour contrer une frappe adverse. L'arbitre siffle penalty et Martens, impitoyable, transforme la sentence. Cruel pour un Japon franchement séduisant, alors que les Hollandaises, elles, s'offrent un quart de finale face à l'Italie qui s'annonce néanmoins tout à fait appétissant.


Pays-Bas (4-3-3) : Van Veenendaal - Van Dongen (Van Es, 85e), Bloodworth, Van Der Gragt, Van Lunteren - Groenen, Van De Donk (Roord, 87e), Spitse - Martens, Miedema, Van De Sanden (Beerensteyn, 68e). Sélectionneuse : Sarina Wiegman.

Japon (4-4-2) : Yamashita - Sameshima, Ichise, Kumagai, Shimizu - Miura, Sugita, Hasegawa, Nakajima (Momiki, 72e) - Iwabuchi, Sugasawa. Sélectionneuse : Asako Takakura.


  • Résultats et classements de la Coupe du monde


    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    dimanche 7 juillet Emmanuel Macron : « Pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes » 70 dimanche 7 juillet Revivez États-Unis - Pays-Bas (2 - 0) 255
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 5 juillet Infantino veut une Coupe du monde féminine à 32 équipes 22 mercredi 3 juillet Revivez Pays-Bas - Suède (1 - 0) 177 mardi 2 juillet Valenciennes bat des records d'affluence aux buvettes du Mondial 36 lundi 1er juillet Les stations de métro de Lyon rebaptisées au nom des capitaines du Mondial 16 samedi 29 juin Dhorasoo : « J’espère que la France ne sera pas la dernière à réagir » 195 vendredi 28 juin Revivez France - Etats-Unis (1 - 2) 493 jeudi 27 juin Pierluigi Collina défend la VAR 94 mardi 25 juin La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 39
    À lire ensuite
    L'Italie sort la Chine