Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Qualifs Euro 2020
  2. // J4
  3. // Allemagne-Pays-Bas (2-4)

Les Pays-Bas renversent l'Allemagne

Au terme d'une rencontre ultra spectaculaire, les Pays-Bas refont surface dans ce groupe C en allant s'imposer contre l'Allemagne à Hambourg (2-4). Ensemble, Memphis Depay et Georginio Wijnaldum ont rendu folle la défense allemande.

Modififié

Allemagne 2-4 Pays-Bas

Buts : Gnabry (9e) et Kroos (73e sp) pour l'Allemagne // De Jong (59e), Tah CSC (65e), Malen (79e) et Wijnaldum (91e) pour les Pays-Bas.

La dernière fois que l'Allemagne et les Pays-Bas avaient croisé le fer à Hambourg autour d'un match de football, c'était à l'Euro 1988. Les Bataves, futurs champions en terres germaniques, s'étaient imposés grâce à deux buts signés Marco van Basten et... Ronald Koeman. Ce soir, le légendaire stoppeur à la frappe de mammouth était assis sur le banc des Oranje. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le spectacle dont il a été témoin était plus prolifique, mais tout aussi heureux que celui vécu trente et un ans plus tôt. En guise de cerise sur le gâteau, Georginio Wijnaldum offre le but décisif à son équipe sur un service parfait de Memphis Depay. 2-4, la messe est dite.

Gnabry sert le café


Féroce dès le coup d'envoi, l'armée orange est la première à se mettre en œuvre face au but de l'inusable Manuel Neuer, mais la frappe de Depay trouve les bras du capitaine de la Nationalmannschaft. Un avertissement bien reçu par les protégés de Joachim Löw, puisque Joshua Kimmich parvient à trouver Lukas Klostermann d'une somptueuse ouverture en profondeur. Face au but, le milieu latéral bute sur Jasper Cillessen, mais son coéquipier Serge Gnabry suit habilement pour trouver le chemin des filets (9e, 1-0).


Par sa célébration tasse à café, le Bavarois démontre que rien ne doit être offert à cette formation allemande prête à aller composter son billet pour l'Euro 2020 à grandes enjambées. Moins maîtresse de la balle, mais parfaitement en place tactiquement avec son système en 3-4-3 pour gêner la machine hollandaise, l'Allemagne se met dans les meilleures dispositions pour inscrire le deuxième but de la rencontre. Toni Kroos manque d'abord le cadre sur un coup franc bien placé, puis Marco Reus oblige Cillessen à réaliser une superbe parade avant la pause. Dans un fauteuil, la sélection allemande démontre son envie de sortir vainqueur du quatrième affrontement entre les deux nations en moins d'un an.

De Jong, Depay et Malen s'occupent de l'addition


Sur la lancée de sa fin de première période, l'Allemagne en remet une couche par les biais des ailes, mais la charnière centrale néerlandaise est là pour tenir la baraque. Gnabry envoie un centre tendu devant le but vide ? Matthijs de Ligt est là pour dégager en corner. Nico Schulz fait de même depuis le côté gauche ? Virgil van Dijk éloigne aussi le danger. Les Pays-Bas sont seulement à un but de leur adversaire malgré sa domination, et cela va se payer à la longue. Si Neuer est impérial sur le tir de Wijnaldum, le portier ne peut rien sur l'égalisation de Frenkie de Jong (1-1, 59e). Devenue spectatrice, l'Allemagne concède même un autre but à la suite d'un centre de Depay dévié dans son propre but par Jonathan Tah (65e, 1-2).


À terre, l'Allemagne ? Pas encore, puisque la main de De Ligt permet aux quadruples champions du monde d'obtenir un penalty sur une action confuse. Toni Kroos transforme, plein de sérénité (73e, 2-2). Rivalité historique oblige, les deux équipes ne souhaitent pas du tout en rester là et enchaînent les phases d'attaque. Sur l'une d'elles, Depay trouve Wijnaldum dans la profondeur. Le milieu des Reds mime la frappe avant de servir l'entrant Donyell Malen d'un habile extérieur du pied. Pour sa première sélection, l'ailier du PSV offre un but important à sa sélection (79e, 2-3), avant que Wijnaldum ne tue définitivement le suspense. Et voilà comment les Pays-Bas relancent complètement l'intérêt de ce groupe C, en revenant à trois points de l'Allemagne, avec un match en moins. Et tout ça pendant que l'Irlande du Nord, adversaire des Allemands dans trois jours, caracole en tête du groupe, avec quatre victoires en autant de rencontres.




Allemagne (3-4-3) : Neuer - Tah, Süle, Ginter (Brandt, 84e) - Schulz, Kroos, Kimmich, Klostermann - Gnabry, Reus (Gündoğan, 61e), Werner (Havertz, 61e). Sélectionneur : Joachim Löw.

Pays-Bas (4-3-3) : Cillessen - Blind, Van Dijk, De Ligt, Dumfries (Pröpper, 58e) - Wijnaldum, De Jong, De Roon (Malen, 58e) - Promes, Babel (Aké, 81e), Depay. Sélectionneur : Ronald Koeman.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom

Hier à 18:30 Bagarre après le but de Nketiah face à Barnsley 12
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons