Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Qualifs

Les Pays-Bas cartonnent, le Portugal s'accroche

9 matchs, 22 buts : cette soirée des éliminatoires européennes pour le Mondial 2018 en Russie a manqué de folie. Si la Belgique, la Suisse et le Portugal ont assuré l'essentiel, la Hongrie a sombré en Andorre.

Modififié

Groupe A

Suède 2-1 France

Buts : Giroud (37e) pour la France // Durmaz (43e) et Toivonen (90e+3) pour la Suède

Pays-Bas 5-0 Luxembourg

Buts : Robben (21e), Sneijder (34e), Wijnaldum (60e) Promes (70e) et Janssen (84e sp) pour les Pays-Bas

Peu de suspense au coup d’envoi de Pays-Bas–Luxembourg ce vendredi à Rotterdam, et les Oranje l’ont vite confirmé en écrabouillant 5 à 0 un adversaire décimé. Les papys Robben et Sneijder ont d’abord guidé les leurs en portant le score à 2-0 après seulement 35 minutes de jeu. Un joli cadeau pour Wesley Sneijder, qui a non seulement fêté ses 33 ans, mais aussi son statut de joueur le plus capé de la sélection avec 131 apparitions, devant Edwin van der Sar. À un âge où d'autres décident de tirer le rideau les bras en croix, Wesley a envoyé une frappe au premier poteau à l’entrée de la surface. La jeunesse a ensuite pris le relais pour aggraver la marque. Sans convaincre, les Hollandais reviennent à trois points de la France et de la Suède dans le groupe A, en profitant de la défaite des Bulgares en Biélorussie.

Biélorussie 2-0 Bulgarie

Buts : Sivakov (33e, sp) et Savitski (80e) pour la Biélorussie // Kostadinov (90e+1) pour la Bulgarie

La Bulgarie manque le coche. Troisièmes du groupe A, les Bulgares n'ont pas su faire ce qu'il fallait pour remporter un match capital. La faute à de vaillants Biélorusses toujours à la recherche de leur première victoire dans ce groupe A. Dans un match équilibré, ce sont eux qui ouvrent le score en fin de première période sur un penalty obtenu par Laptev. Lucide, Sivakov transforme en puissance dans l'axe du but. Malgré la poussée bulgare, la Biélorussie tient son avantage toute la seconde période, et même mieux que ça, puisque Savitski marque le but du break en fin de rencontre d'un superbe lob sur lequel Totti n'aurait pas craché. La réduction de l'écart de Kostadinov en toute fin de rencontre ne changera rien. À cause de cette défaite, la Bulgarie perd sa troisième place au profit des Pays-Bas et voit le Mondial en Russie s'éloigner.


Groupe B :

Lettonie 0-3 Portugal

Buts : Ronaldo (41e et 63e) et André Silva (67e) pour le Portugal

C'est toujours la même histoire. Dans un match qu'ils devaient absolument remporter face à la lanterne rouge du groupe, la Lettonie, les Portugais s'en sont une nouvelle fois remis à Cristiano Ronaldo. La rencontre s'est décantée à cinq minutes de la pause. Démarqué dans la surface, Gomes est à la réception d'un centre côté gauche, mais sa tête touche le poteau. Opportuniste, Ronaldo ouvre le score dans le but vide. La deuxième période est largement meilleure pour les Lusitaniens. CR7 s'offre le doublé le plus facile de sa carrière d'une nouvelle tête dans le but vide après un centre dévié. C'est encore lui qui profite des largesses de la défense lettone moins de cinq minutes plus tard pour trouver André Silva qui conclut d'un joli plat du pied. Le Portugal est deuxième de son groupe et dispose d'un bon matelas d'avance sur la Hongrie.

Îles Féroé 0-2 Suisse

Buts : Xhaka (36e) et Shaqiri (59e) pour la Suisse

L’horloge tourne dans le bon sens pour la Nati. La Suisse se devait de l’emporter pour conserver son avance de trois points sur le Portugal et continuer son sans-faute dans ces éliminatoires : six victoires en six matchs. Pour cela, les Helvètes se sont sereinement débarrassés des Féroïens grâce à leurs cadres. Xhaka a d’abord ouvert le score à la trente-sixième minute au terme d’un super enchaînement une-deux crochet intérieur frappe croisée, avant que Shaqiri ne double la mise à la cinquante-neuvième. Une victoire typiquement suisse : sereine, nette et sans en rajouter.

Andorre 1-0 Hongrie

But : Rebés (26e) pour Andorre

Andorre plonge la Hongrie en plein cauchemar. Les Hongrois, qui restaient sur trois défaites de rang dont deux en amical, venaient en Andorre pour reprendre confiance et garder le contact avec la Suisse et le Portugal. Ils ont fait tout l’inverse. En s’inclinant en Andorre, les héritiers de Puskás ont probablement dit adieu à la Coupe du monde 2018. À l’inverse, les locaux ont décroché une victoire historique grâce à une tête lobée de Marc Rebes à la vingt-septième sur un centre de Rubio Jesus. Divin. Grâce à ce pion inespéré, et après avoir tenu une heure, les Pyrénéens décrochent leur première victoire en compétition depuis un match contre la Macédoine en 2004. Andorre en plein rêve.



Groupe H :

Estonie 0-2 Belgique

Buts : Mertens (31e) et Chadli (86e pour la Belgique

Déjà leader de son groupe, la Belgique a encore un peu plus assuré son emprise sur le groupe H. Face aux stars d'outre-Quiévrain, les Estoniens ne faisaient pas le poids et ont été dominés toute la rencontre. Sans forcer, les Belges ont marqué un but par période. Dries Mertens s'est chargé de l'ouverture du score à la demi-heure de jeu, profitant de l'erreur de main d'Aksalu, le gardien balte, qui relâche un centre de Kevin De Bruyne dans les pieds du Napolitain. Le calvaire sera encore plus pénible en deuxième période pour l'équipe locale puisqu'elle a été réduite à dix après l'expulsion de Dmitrijev juste avant la mi-temps. Aksalu a beau retarder longtemps l'échéance, il ne peut rien faire face à un Chadli, parfaitement lancé par le génial Kevin De Bruyne en fin de match. La Belgique est plus que jamais en tête de son groupe.

Bosnie-Herzégovine 0-0 Grèce



Parce que l'aller avait été tendu, le retour était forcément attendu. Dans un cadre nerveux et une grosse ambiance à Zenica, les Bosniens ont légèrement dominé les débats malgré quelques contres grecs dangereux. Un match dans l’ensemble pauvre en occasions et surtout très physique, avec de gros contacts et sept cartons jaunes distribués. Quoi d'autre ? Rien du tout.

Gibraltar 1-2 Chypre

Buts : Hernandez (30e) pour Gibraltar // Chipolina (10e csc) et Sotiriou (86e) pour Chypre

Les Chypriotes pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant rapidement le score par Charalambidis. Parfaitement lancé côté droit, le capitaine chypriote repasse dans l'axe avant de piquer son ballon pour trouver Sotiriou dans la surface. Sur la trajectoire, Roy Chipolina, le latéral gauche de Gibraltar, tente de dévier le ballon de la tête, mais lobe en fait son propre gardien. Mais loin de se laisser abattre, les Gibraltariens réagissent. À la demi-heure, Hernandez est parfaitement lancé en profondeur et part au duel face à Kostas Panayi qu'il trompe d'un joli petit enroulé. Longtemps, Gibraltar croira tenir son premier point de ces qualifs, mais Pieros Sotiriou réduit tous ses espoirs en fin de match d'une tête parfaite sur un centre côté droit de Demetriou. Cruel scénario pour Gibraltar, qui peut compter ses points sur la main de Jamel Debbouze.

Par Adrien Hémard et Paul Thuault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 27 minutes La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 4 il y a 1 heure Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 9

Le Kiosque SO PRESS

il y a 6 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 37 il y a 7 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 139 il y a 7 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 23
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 8