Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Real Madrid (2-2)

Les notes du Real Madrid

Porté par un duo Kroos-Modrić de gala et un Keylor Navas des grands soirs, le Real Madrid repart de Barcelone avec un point. Bon pour le moral.

Modififié

Real Madrid




Navas (7,5) : Match après match, Keylor continue de prouver qu'il est armé pour guider le Real Madrid vers la route du succès. Jesús Navas.

Nacho (4) : Des interventions en retard et une détente de poussin sur l’ouverture du score de Luis Suárez. Mauvaise idée de manger des nachos durant sa convalescence. Remplacé par Lucas Vázquez (68e), une nouvelle fois venu jouer au pompier.

Varane (6) : Une prestation solide où seul un manque de malice est venu lui jouer un tour face à Luis Suárez sur le but de Lionel Messi. Raphaël Var âne.

Ramos (5,5) : « Je ne rêve plus je ne fume plus. Je n'ai même plus d'histoire. Je suis sale sans toi je suis laid sans toi. Je suis comme un orphelin dans un dortoir. » Sergio Lama, malade de n'avoir terminé le Clásico sans son rouge habituel.

Marcelo (5) : À force de lui dire qu’il pourrait jouer numéro 10 dans 99,9% des équipes du monde, Marcelo en oublie encore et toujours son travail défensif. La solution ? Prendre une patate de son bourreau pour ne plus avoir besoin de défendre. Marcelo Cerdan.

Casemiro (6) : Pas assez beau pour le Real Madrid ? Peut-être bien, mais tellement utile dans la récupération et l'équilibre de cette équipe. Casemiro del Madrid.

Kroos (7) : Si Tony Montana avait besoin d'une arme pour abattre ses ennemis, Toni Kroos, lui, n'a besoin que de son pied droit magique qui fait des merveilles. Comme quoi, on peut partager le même regard menaçant, mais préférer l'amour à la haine. Remplacé par Kovačić (84e), venu dire bonjour.

Modrić (6,5) : Comme à son habitude, Luka Modrić a régalé avec ses passes de l'extérieur du pied, ses longues ouvertures et ses passes laser en profondeur afin d'offrir au téléspectateur le meilleur spectacle possible. George Luka.


Bale (5,5) : Le moral en berne depuis quelques semaines, le Gallois s’est caché la majeure partie du temps, sortant de sa cachette seulement pour donner deux-trois coups à l’ennemi, avant de le punir d’un coup de pied du gauche. Christian Bale dans Batman.

Benzema (6,5) : À l'image de sa remise de la tête sublime sur le but de Cristiano, Benzema a tout bien fait dans ce match, avant de lever un peu le pied en fin de match. Appelez vite Henri Leconte qu'il joue les médiateurs entre lui et Deschamps avant la Coupe du monde.

Ronaldo (6) : Que le coiffeur de CR7 se rassure, ses mèches blondes – inefficaces face au Bayern – ont retrouvé de leur magie puisque le Portugais s’est offert son 18e but dans un Clásico. Le médecin de CR7 peut, en revanche, s’inquiéter puisque le Madrilène y a laissé sa cheville. Blessé, Ronaldo a préféré quitté le terrain au moment où le ton s’est élevé. Cristiano Angot. Remplacé par Asensio (46e, 6), venu montrer qu'il avait tout pour remplacer réellement Cristiano Ronaldo un jour ou l'autre.

  • Résultats et classement de Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 3 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    il y a 1 heure Neymar lance son propre jeu de foot 33 il y a 4 heures La statue de Falcao 24 il y a 4 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 30 il y a 7 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Les notes du Barça