Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real-PSG (2-2)

Les notes du PSG

Si certains pensent que l'arbitre a sorti un match exécrable, Keylor Navas leur répondra qu'il est loin d'être le seul. Car dans son équipe, très peu de joueurs de champ se sont montrés à la hauteur de la soirée... jusque dans les dix dernières minutes. Au contraire du portier, de retour chez son ex et à son meilleur niveau durant l'intégralité de la rencontre.

Modififié

Paris Saint-Germain



Keylor Navas
Note de la rédaction
7.5
Note des lecteurs
8.9Moyenne de 1197 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Deux pions encaissés pour faire plaisir à son ancien public, et de nombreux sauvetages pour lui rappeler qu'il n'était pas devenu un tocard. Un philanthrope qui aime faire plaisir à tout le monde, en somme. Y compris à lui-même.


Presnel Kimpembe
Note de la rédaction
3.5
Note des lecteurs
2.9Moyenne de 1011 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Trop court, trop imprécis, trop jeune, trop tendre, trop faible, trop juste, trop frileux... Et 0,5 point par adjectif, c'est déjà très généreux.


Les notes du Real

Thiago Silva
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.8Moyenne de 937 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L'histoire retiendra qu'un 26 novembre, le défenseur aura inventé la soirée Halloween inversée où le Monstro a peur des gens chez qui il se rend pour demander des bonbons. En même temps, beaucoup de ses copains l'ont abandonné à Madrid et les hôtes Eden Hazard-Karim Benzema avaient de vraies têtes de tueurs. Courageux, donc.


Juan Bernat
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 903 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Toujours à gauche, l'Espagnol a préféré bûcher sur la grève du 5 décembre prochain plutôt que défendre ses partenaires. Avant d'intervenir au meilleur moment. Harold Bernat.



Thomas Meunier
Note de la rédaction
0 clean-sheet
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 925 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
C'est bien beau de vouloir se transformer en gardien sur une action de but, mais encore faut-il aller jusqu'au bout de son envie. En plongeant par exemple, au lieu de rester immobile sur la ligne de but. Quitte à se sacrifier en mettant les mains, à l'image d'un certain Luis Suárez. Pas besoin de parler du reste, au risque de créer une nouvelle polémique.


Vidéo

Marquinhos
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.1Moyenne de 885 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ce mardi soir, un Brésilien a donné la leçon à un autre Brésilien. En lui rappelant qu'on naît milieu défensif, on ne le devient pas. Et tant pis pour les larmes. Marquinhos Calimero, pas Casemiro.


Idrissa Gueye
Note de la rédaction
0 penalty
Note des lecteurs
3Moyenne de 866 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le PSG croyait avoir recruté M. Propre. Sauf que quand il passe le balai pour dégager l'ordure Marcelo, le Sénégalais laisse de la poussière visible jusqu'à trente mètres. Manque de bol, les caméras ont filmé tout son travail. Ce qui lui vaut un penalty refusé, pour LE fait de jeu du match. En défaveur de son équipe, évidemment. Remplacé à la pause par Neymar, inventeur de déchets. Scènes de ménage.


Neymar
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.1Moyenne de 878 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Déçu de ne pas être titulaire et d'avoir voyagé à Madrid plutôt qu'à Barcelone, la star entrée à la mi-temps a fait la gueule. Rien de plus.


Marco Verratti
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 858 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il n'était pas à 100%, et ça s'est vu. Quoi de plus normal, quand on affronte un Real Madrid en forme ? Marco Verrattionnel.


Kylian Mbappé
Note de la rédaction
0 passe décisive
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 921 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
« Le Ballon d’or ? Je ne mérite même pas le podium. » Mauvais choix, vision de jeu étriquée, manque de générosité envers Icardi... On peut reprocher tout ce que l'on veut au Français, mais pas sa lucidité. Ni ses statistiques. Et pan, un but de plus dans sa collection !


Ángel Di María
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 800 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le seul Parisien ravi de sa performance s'appelle Neymar. Ce qui signifie que l'Argentin n'a pas brillé, et ne s'est pas montré décisif. Allez hop, sur le banc ! Suppléé par Draxler (75e), qui connaît déjà les fauteuils de touche et semble les trouver inconfortables.


Mauro Icardi
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 754 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le seul Parisien ravi de sa performance s'appelle Edinson Cavani. Ce qui signifie que l'Argentin n'a pas planté, et ne s'est pas montré décisif. Allez hop, sur le banc ! Suppléé par Sarabia (75e), qui connaît déjà les fauteuils de touche et semble les trouver inconfortables.






Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi

Hier à 08:59 EXCLU : 10€ GRATUITS à récupérer sans sortir votre CB pour parier !
Hier à 16:32 Les votes anticonformistes du journaliste sri-lankais pour le Ballon d’or 56
Hier à 13:55 Les agents et intermédiaires n'ont jamais reçu autant d'argent sur les transferts 61 Hier à 11:50 Čeferin se lâche sur la VAR 74
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 08:45 Un leak audio met le PDG de la Serie A dans la tourmente 51