Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Uruguay-Portugal

Les notes du Portugal

Après s’être fait peur contre l’Iran, la Selecção n’a jamais su vraiment effrayer une équipe d’Uruguay solide derrière et efficace devant. La faute à un Cristiano Ronaldo à côté de son short pour son probable dernier match de Coupe du monde, et un Cavani des grands soirs. De quoi ressentir un peu de saudade de 2016...

Modififié

Portugal



Rui Patrício
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.1Moyenne de 245 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un but de la joue et une enroulée petit filet du Matador auront suffi à plomber la soirée de Rui Patrício qui, à part ça, n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Il pourra toujours se targuer d’avoir été numéro un du pays qui a formé le plus de gardiens au monde.


Les notes de l'Uruguay

Ricardo Pereira
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
3.6Moyenne de 239 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ricardo pourra dire ce qu’il veut, il était comme l’ex de Vianney sur le deuxième but de Cavani : pas là. En même temps, il s’appelle Ricardo Domingos Pereira, et le match avait lieu un samedi...


Pepe
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.9Moyenne de 255 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En plus d’un match solide en défense, il a montré qu’une coupe de cheveux en bonnet de hipster remonté au-dessus des oreilles n’empêche pas de mettre un gros coup de casque au fond des filets. De quoi s’assurer encore quelques pepettes.


José Fonte
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
4.1Moyenne de 239 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Sans avoir forcément grand-chose à lui reprocher, il semble ne s’être jamais vraiment habitué au climat russe et on sent que les saisons qui s’accumulent ne lui font pas que du bien. José Fonte des glaces.


Raphaël Guerreiro
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.3Moyenne de 247 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Malgré sa passe décisive pour Pepe, Raphael, complètement largué sur le premier but uruguayen, nous a rappelé qu’il est né dans cette caravane et que partout il la traîne.


Adrien Silva
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
3.7Moyenne de 223 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme un essuie-glace sur un pare-brise déjà propre, Adrien Silva a enchaîné les allers-retours sans faire avancer les choses ni laisser de traces. Remplacé par Quaresma (65e), à qui le ballon a dit « Ricardo, caresse-moi » .


William Carvalho
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 251 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pendant que ses coéquipiers enchaînaient les grigris devant, lui a couru partout pour rattraper leurs erreurs. Sans jamais dire le moindre mot. La bonne poire, William.


João Mario
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
4.2Moyenne de 255 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Comme ce pote seul en train de se trémousser au milieu du dancefloor de la salle des fêtes, il a essayé de motiver ses partenaires et de mettre un peu d’ambiance. Sans grand succès. Quitte à le faire passer pour João mariole. Remplacé par Manuel Fernandes (84e), que vous pourrez appeler Manu quand vous aurez passé vos diplômes et appris à vous nourrir seul.


Bernardo Silva
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6Moyenne de 262 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des caviars par-ci par-là, quelques passements de jambes par là, une prestation plus que correcte ternie par une frappe au-dessus du but vide sans grande influence sur le résultat. Et oui Bernardo, ainsilva la vie.


Gonçalo Guedes
Note de la rédaction
2.5
Note des lecteurs
2.1Moyenne de 248 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Guedes, c’est un peu comme un humoriste que vous voulez faire découvrir à vos potes. Tous ses sketchs que personne n’a vus sauf vous sont hyper drôles, mais dès que vous en regardez ensemble, y a plus personne. Gonçalo gue-dèche. Remplacé par André Silva (73e), histoire de prouver que le proverbe jamais deux sans trois marche aussi avec les Portugais.


Cristiano Ronaldo
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
3.2Moyenne de 357 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un match relativement transparent qui laissera des regrets pour lui, pour son équipe, pour son pays, et pour toutes celles et ceux qui auraient pu, d’ici deux trois coups francs, apercevoir son entrejambe. De quoi lui donner enfin du temps pour se reposer, bien bronzer, et raser ce bouc dégueulasse.




Par Nicolas Fresco
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo
FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE ! FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON ! FC Thouroude #28 - Les Anglais à la maison, Enzo raconte France 98 FC Thouroude #27 - ON EST EN FINALE !!! FC Thouroude #26 - Une histoire belge, la chatte à DD, la chanson de La Pioche FC Thouroude #25 - It's coming home, la Belgeance et Thierry Henry FC Thouroude #24 - Enzo le footix, les vacances et l’eliminacao du Brésil FC Thouroude #23 - Le secret de Kylian et de l'Uruguay, l'artiste Neymar FC Thouroude #22 - Le giga best-of des chansons FC Thouroude #21 - Valérie Damidot, Grizou, Chuck Norris, l'astrologie FC Thouroude #20 - le hit de Kylian, la perf de Neymar, les Suèdoises FC THOUROUDE #19 - Le grand Raí, Hiroki Sakaï, le prono mysterio FC THOUROUDE #18 - Kylian, Benjamin et Enzo, notre footix préféré FC THOUROUDE #17 - Kanté va bouffer Messi, Quaresma icone fétichiste, Enzo le footix FC THOUROUDE #16 - Pas de match alors que faire aujourd'hui ? FC THOUROUDE #15 - bye bye les Allemands, Kevin de Bruyne, le prono Balec FC THOUROUDE #14 - Quel Brésilien va chialer ce soir ? FC THOUROUDE #13 - Enzo un supporter un peu lourd, le prono Thauvin, la mutinerie argentine FC THOUROUDE #12 - Où est le vrai Suarez, la pilosité de Ronaldo et Joachim Löw FC THOUROUDE #11 FC THOUROUDE #10 - Neymar, Kanté et Thomas VDB FC THOUROUDE #9 - Florian Thauvin, invité exclusif FC THOUROUDE #8 - Le gars sûr Ngolo, le pansement Giroud et l’incroyable Cristiano FC THOUROUDE #7 - Le marché noir des pénos, Tonton Pat, Da Costa FC Thouroude #6 - Harry Happy Kane, Lukaku et le dilemme de Lewandowski



Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Les notes de l'Uruguay