Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Barça-Liverpool (3-0)

Les notes du Barça

Une défense toujours aussi impressionnante, Messi qui n'en finit plus d'engloutir tout ce qui passe. Ce Barça-là sait-il encore nous surprendre ?

Modififié

FC Barcelone




Marc-André ter Stegen
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
8.2Moyenne de 1316 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’infarctus d’Iker Casillas n’avait pas de quoi rassurer ses confrères gardiens ce mercredi. Mais comme d’habitude, le portier allemand du Barça s’est chargé de faire régner l’ordre et la sécurité sur le pré, avec des relances léchées au pied et des parades à la clé. Et quand son dégagement du poing est parti en cloche dans le ciel du Camp Nou, on y a vu un bel hommage : à Andreas Köpke.


Sergi Roberto
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 1058 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
S’il s’est pris une soufflante par Robertson et un courant d’air par Mané, le latéral droit a proprement tenu sa voie, toujours sur les bons rails. La routine du RER A qui arrive à son terminus sans incident ni retard. Cergy-le-Haut Roberto. Remplacé par Aleña, pourquoi pas.


Gerard Piqué
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7Moyenne de 1044 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Quand on lui a récemment demandé combien de fois il avait fait l’amour en mars, Piqué avait répondu : « En comptant la fois au Bernabéu ? » Pas le temps pour les préliminaires cette fois, le défenseur central ayant atteint l’orgasme dès les premières minutes en bon éjaculateur précoce qu’il est. À peine le mois de mai entamé et déjà tout un stock de préservatifs vidé. « En comptant le prochain rendez-vous galant à Anfield ? »


Clément Lenglet
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 1066 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il s’est pris une fois une bourrasque par Salah, l’occasion de montrer sa frimousse à Didier Deschamps en prenant une biscotte. Sinon, on le remarque toujours aussi peu tellement il est efficace et toujours bien placé. Le patient Lenglet, mais jusqu’à quand ?


Jordi Alba
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.8Moyenne de 1081 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il y a peu, le magazine Time classait Mohamed Salah parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde. De toute évidence, Jordi Alba ne lit pas le Time.


Sergio Busquets
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 1009 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il pratique son sport en marchant tout en restant à chaque fois maître de la situation. Un Yohann Diniz sous Smecta, en somme.



Ivan Rakitić
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 1078 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
« Il faut apprendre de nos erreurs des années précédentes » , tonnait Ivan Rakitić avant la rencontre. Visiblement, le milieu croate avait soigneusement rouvert ses livres d’histoire de la Russie en apprenant par cœur les mécanismes du règne d’Ivan le Terrible, premier tsar du pays. Sans surprise, la torture et la terreur furent le secret de la longévité du souverain. Des instruments de pouvoir repris à merveille par Rakitić pour blesser le dissident Naby Keïta d’un tacle vicieux et gouverner sans opposition sur le milieu. Un futur président de Catalogne en puissance, cet Ivan.


Arturo Vidal
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7Moyenne de 1078 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Titulaire au détriment de son quasi-homonyme Arthur, Arturo Vidal a brillé dans tous les domaines. Avec une bonne dose d’expérience en plus pour sucrer le tout. Comme quoi, les fondamentaux, ça a du bon. C’est dans les plus vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, et celle de Tonton Arturo est un régal.


Lionel Messi
Note de la rédaction
9
Note des lecteurs
9.3Moyenne de 1396 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Jürgen Klopp avait prévenu tout son monde avant le match : « Il n’y a pas que Messi à Barcelone. » Probablement vexé comme un pou, la Pulga a tout fait pour rappeler son existence à l’impertinent Allemand. Un amour de petit piqué en sombrero, des tours sur lui-même avec le ballon, une vingtaine de slaloms percutants, 3 tonneaux, des passes dans le bon tempo... Mais surtout un deuxième but de renard des surfaces et un extraordinaire coup franc de jaguar pour dépecer ce qu’il restait d’Alisson... Ce n’est pas une réponse que Klopp a eue, c’est un rugissement. Lion-el Messi.


Philippe Coutinho
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
4.4Moyenne de 995 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une bonne frappe enroulée, mais Alisson était là. Une bonne frappe tendue, mais il était hors jeu. Une bonne action collective du Barça à conclure, mais il y avait un défenseur pour le contrer. Petit couteau qui coupe mal. Remplacé par Semedo.


Luis Suárez
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 1011 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Thelma et Louise est un film de Ridley Scott où deux femmes décident de partir s’évader de leur quotidien morose pour passer un week-end à la montagne. En cours de route, Thelma se met minable en abusant de l’alcool et manque de se faire violer. Heureusement que sa pote Louise est toujours là au bon endroit pour pointer un gun sur la tronche du violeur et le buter pour la peine, avant de s’enfuir en cavale. Un génial compagnon de larcin ce Luis Suárez, jamais le dernier pour créer de l’esbroufe et appuyer sur la détente quand il le faut. Remplacé par Dembélé, qui a officiellement lancé la saison des vendanges.


Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:00 Gignac et les Tigres en finale du tournoi de clôture du Mexique 9
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:09 Le flop du brassard arc-en-ciel de la LFP 174