Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // Demies
  3. // Angleterre-États-Unis (1-2)

Les notes des États-Unis

Fragiles derrière, les Américaines ont assuré une troisième finale consécutive grâce à leur efficacité offensive et un péno arrêté par Naeher en fin de match. Buteuse le jour de ses 30 ans, Alex Morgan peut aller faire la bringue l'esprit tranquille.

Modififié

États-Unis



Alyssa Naeher
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 61 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Une grosse parade sur une frappe de Walsh en première période, un penalty stoppé en fin de match pour sauver la patrie. Nahaer a certes encaissé un deuxième but en deux matchs et fait un peu de cinéma, mais elle a montré qu’elle était bien la patronne de cette défense américaine.


Kelley O'Hara
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.9Moyenne de 48 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La précision de Ronan O'Gara sur le centre menant à l’ouverture du score. Également adepte des chandelles et des dégagements en touche quand ça chauffait dans ses 22 mètres, elle a encore dominé son adversaire dans le combat ce soir. Petit bémol : en retard pour plaquer Mead sur le but anglais. Remplacée en fin de match (87e) par Ali Krieger.


Abby Dahlkemper
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.9Moyenne de 47 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
« Comme si, je n’existais pas, elle – White – est passée à côté de moi, sans un regard, reine du Groupama, j’ai dit Alyssa, prends, tout est pour toi. » Raté, l’Anglaise a trouvé le poteau rentrant et la pauvre Nahaer n’a rien pu y faire. C’est encore elle qui laisse sa gardienne se débrouiller face à Houghton en provoquant le penalty.



Becky Sauerbrunn
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4Moyenne de 45 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour faire oublier la mauvaise soirée de sa jeune partenaire de la charnière centrale, elle a tenté une volée dans sa propre lucarne. Sympa, mais c’est passé juste à côté. Pas franchement impériale.


Crystal Dunn
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
5.9Moyenne de 49 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dunn, elle défend bien dans ses 30 derniers mètres, sauvant même son équipe à deux reprises grâce à un retour in extremis dans sa surface. De deux, l’ancienne ailière de Chelsea est souvent allée presser haut sa vis-à-vis pour l’empêcher de sortir de son camp. Un match complet.


Rose Lavelle
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.6Moyenne de 59 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un petit pont sur Bright pour lancer sa soirée dignement. Un ballon habilement laissé passer entre les jambes pour l’ouverture du score. Une jolie demi-volée boxée par Telford. Au-dessus du lot techniquement grâce à un délicieux pied gauche, la cadette du onze US a fait la loi au milieu de terrain pendant une grosse heure. Touchée, elle a été remplacée par Mewis (65e), beaucoup plus discrète.



Julie Ertz
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 51 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pas trop embêtée au milieu de terrain où les Américaines étaient en supériorité numérique, Ertz est venue apporter ses bonnes ondes au cœur d’une défense centrale en difficulté. Elle confirme son rôle de pierre angulaire du système défensif de la bande à Ellis.


Lindsay Horan
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6.1Moyenne de 57 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Surprise du onze de départ, elle est venue renforcer la team chaussettes baissées du côté droit américain, soufflant le chaud et le froid toute la soirée. Beaucoup de ballons rendus facilement à l’adversaire, mais aussi un gros travail au milieu de terrain et un caviar pour Alex Morgan. Ça suffira largement.


Tobin Heath
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
5.3Moyenne de 47 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À la regarder trottiner d’un côté à l’autre du terrain les coudes levés et les yeux rivés au sol, on se demande si elle ne devrait pas se reconvertir dans le 50 kilomètres marche. En attendant de taper le record du monde de la Chinoise Liu Hong (3h 59min 15s), elle a battu celui de touches de balle ce soir. Remplacée par le vétéran Carli Llyod (80e), ovationnée par le Groupama Stadium.



Alex Morgan
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 64 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
De retour sur des terres qu’elle connaît bien, la star américaine a passé sa soirée à emmerder la paire anglaise, à motiver ses coéquipières dans les coups de moins bien, à gagner du temps au sol et à provoquer des fautes et des cartons, dont l’expulsion de Bright. Pour ses 30 ans, elle s’offre son sixième but de la compétition et une troisième finale de Coupe du monde. Ne reste plus qu’à aller fêter ça sur une péniche.


Christen Press
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7.1Moyenne de 53 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Positionnée sur l’aile gauche de l’attaque à la place de Rapinoe, elle a fait oublier la best friend de Donald Trump en alliant fougue et efficacité. Cette équipe est décidément pleine de ressource.


Par Léo Ruiz, au Groupama Stadium
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


dimanche 7 juillet Emmanuel Macron : « Pour le sport féminin, les choses ne seront plus jamais les mêmes » 70 dimanche 7 juillet Revivez États-Unis - Pays-Bas (2 - 0) 255
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
vendredi 5 juillet Infantino veut une Coupe du monde féminine à 32 équipes 22 mercredi 3 juillet Revivez Pays-Bas - Suède (1 - 0) 177 mardi 2 juillet Valenciennes bat des records d'affluence aux buvettes du Mondial 36 lundi 1er juillet Les stations de métro de Lyon rebaptisées au nom des capitaines du Mondial 16 samedi 29 juin Dhorasoo : « J’espère que la France ne sera pas la dernière à réagir » 195 vendredi 28 juin Revivez France - Etats-Unis (1 - 2) 493 jeudi 27 juin Pierluigi Collina défend la VAR 94 mardi 25 juin La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 39
À lire ensuite
Le don de Morgan