Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Top Chef

Les notes de Top Chef

Une soirée spéciale chocolat. Est-ce bien raisonnable, après cinq semaines de confinement à se blinder le bide de pâtisseries maison et dix jours à se goinfrer de lapins de Pâques ? Peu importe, à vrai dire : on a vu Adrien faire de la magie, un cuisinier entreprendre de brûlants préliminaires avec une tablette de chocolat et Philippe Etchebest terroriser les cuistots de sa brigade. Que demander de mieux ?

Modififié
Mory
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
7.1Moyenne de 681 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
On commençait à croire qu’on s’était trompé. Que Mory n’était peut-être, finalement, qu’un Marvin Martin en puissance. Que son saumon-chocolat était bien sympa, hein, mais pas vraiment décisif. Qu’on ne va pas cinq fois en Dernière Chance par hasard. Et puis Mory envoie son habituel plat du pied sécurité pour franchir l’obstacle. Mouais. Pas sûr que ça prouve grand-chose. Comme chaque semaine, on doit attendre la Dernière Chance et on voit le vrai Mory tard, alors qu’on préfère le Mory tôt.


Martin
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6Moyenne de 643 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Tu te souviens de ces gens, à l’école, qui te disaient en sortant d’un contrôle « Pfff, j’ai complètement raté ! » et qui repartaient tout sourire avec un 18 sur 20 ? Martin est de ceux-là. Après avoir expliqué qu’il n’était pas trop cacao et qu’il n’avait pas beaucoup d’inspiration, le Martin envoie un plat complexe et technique, composé de gambas et d’une sauce mole en fusion qui a ravagé le tube digestif de Philippe Etchebest. Et histoire d’être sûr de ne pas avoir à goûter de nouveau un truc aussi abrasif en Dernière Chance, le chef Etchebest a préservé Martin. Le coup parfait.


Adrien
Note de la rédaction
9
Note des lecteurs
9.3Moyenne de 743 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
On ne va pas se mentir : quand on a découvert le thème de la première épreuve, on s’est dit que c’était le moment ou jamais pour Adrien de nous révéler enfin la recette de ce space cake qui l’a fait décoller pour de bon il y a de cela quelques années. Du coup, on a presque été déçu de voir Adrien envoyer une frappe pleine lucarne avec son aubergine/saté/jus de tête/chocolat, « très simple » pour reprendre ses mots. Cet homme est aussi génial que pas coiffé.



Jean-Philippe
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.5Moyenne de 597 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a l’air de douter de tout ce qu’il dit et de tout ce qu’il fait, et il lâche les punchlines les plus gênantes de l’histoire de Top Chef (mention spéciale à « Je suis le Anakin du Skywalker. Et ça, c’est mon père ! » en montrant Philippe Etchebest, qui a préféré faire semblant de ne pas entendre). Et ses assiettes sont à son image : c’est joli, c’est sympa, ça présente bien, mais ça n’a aucun relief. Et puis, soudain, un coup d’éclat, une audace : Jean-Phi fait le fifou et balance une chips de citron complètement carbonisée dans son assiette de Dernière Chance. Insuffisant pour rester dans l'aventure. Et dès mercredi prochain, on aura de nouveau oublié son existence. Et quand on le verra revenir en tant que commis pour la guerre des restos, on se dira « Mais c’est qui celui-là ? »


Paul Pairet
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.6Moyenne de 573 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le fuoriclasse Pairet était confronté à un sacré défi. Et Paulo, comme d’habitude, l’a jouée avec décontraction et finesse, envoyant des petits « Attention à ne pas oublier la petite touche d’acidité ! » parfaitement ajustés, et faisant finalement triompher le beau jeu et la créativité grâce à son maestro Adrien. Le meilleur entraîneur est souvent celui qui a les meilleurs joueurs. Paul et Adrien, Pairet fils.


Philippe Etchebest
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 550 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Maintenant qu’il a perdu son poulain Gratien, suspendu jusqu’à la fin de saison, le coach Etchebest a décidé de se consacrer corps et âme à son doppelgänger Martin. Et à Jean-Philippe, aussi, un peu, quand il se rappelle que Jean-Philippe existe. Du coup, on sent bien que les deux jeunes cuistots sont tendus et craignent de se prendre une mandale au moindre mot de travers. Et c’est là que Philou donne le meilleur de lui-même : quand il règne en maître sur des esclaves terrorisés et les félicite avec des grandes tapes dans le dos qui leur déplacent des vertèbres. En tout cas, nous, c’est comme ça qu’on l’aime.


Stéphane Rotenberg
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 487 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Les émissions étant de plus en plus courtes, on a de moins en moins de Rotenberg à l’écran. Mais à un moment donné, pendant les arrêts de jeu, il a lâché : « La semaine prochaine, c’est la guerre des restos. » Le genre de geste décisif qui transforme une prestation anonyme en masterclass.


Alexandre Mazzia
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.3Moyenne de 487 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Si tu rencontres un jour quelqu’un qui te parle comme le chef Alexandre Mazzia parle à une tablette de chocolat, et si ce quelqu’un te câline comme Alexandre Mazzia câline sa tartelette anguille-chocolat, tu pourras dire que tu as réussi ta vie. De l’amour amer.


Par Julien Mahieu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
il y a 51 minutes Suspendu pour avoir touché… un pénis 9
il y a 5 heures Valencia poursuit sa carrière au Mexique 6
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 7 heures Al Ahly s’offre une neuvième C1 africaine 11
Hier à 17:26 Botafogo vire son entraîneur trois semaines après son arrivée 7