Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Top Chef

Les notes de Top Chef, épisode 10

Des candidats éliminés qui espèrent réintégrer le concours, la mythique épreuve de la Boîte noire, des chefs qui se chamaillent et qui mangent avec les doigts, et des favoris qui se retrouvent en dernière chance : malgré un montage un brin frustrant, l’édition hebdomadaire de Top Chef s’est avérée pleine de rebondissements.

Modififié

Adrien
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
8.6Moyenne de 749 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Allez, barrez-vous les tâcherons, Adrien a décidé de se retrousser les manches et de retrouver son meilleur niveau. Le résultat : un coup de cœur grâce à une putain de salade verte.


David
Note de la rédaction
9
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 665 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le grand favori – et seul étoilé – du concours continue d’enchaîner les épreuves sans trembler, sans perdre une goutte de sueur ni sa bonne humeur. Il faudra beaucoup plus qu’un tourteau et de la betterave pour le sortir de là. Comme quoi les Reds restent indétrônables, même pendant le confinement...

Diego
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.3Moyenne de 649 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il déborde de confiance en lui, il envoie des clins d’œil à la caméra, il se surnomme « Diego Terminator » , il crie « Vamos ! » quand il réussit une sauce... Diego, il est presque aussi bon cuisinier qu’il est insupportable. Et pourtant, il est vachement bon cuisinier.


Gratien
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
5.4Moyenne de 648 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
« Je peux pas rivaliser sur la technique. Moi, mon atout, c’est la gourmandise. » Le Petit Poucet de la coupe a donc décidé d’envoyer une flaque de salade au fond d’une assiette pour sauver sa tête dans le concours en espérant « que le goût fasse la différence » . Le petit comptable s’arrête ici, mais s’est sans doute découvert une nouvelle vocation en cours de route. N’est-ce pas là l’essentiel ?



Mallory
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 647 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Excité comme un épagneul de participer à l’épreuve de la Boîte noire et de rencontrer Pierre Gagnaire, il a plus sautillé sur place que cuisiné.


Martin
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
5Moyenne de 622 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
C’est pas encore cette semaine qu’on parviendra à découvrir si Martin est un vrai candidat ou un PNJ qu’on a installé au fond de la cuisine pour faire illusion.


Mory
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 624 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il s’est sauvé ric-rac d’une dernière chance avec son plat iodé sans iode, avant d’y retourner directement à cause de ses coéquipiers incapables de reconnaître une foutue crème au maïs. Alors que tout le monde le sait : quand on a dans son équipe un artiste comme Mory, on lui file la gonfle et on le regarde faire sa magie.


Jean-Philippe
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 588 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Jean-Philippe avait été éliminé dès la troisième semaine du concours. Si, si. Pas étonnant que personne ne s’en rappelle, parce que Jean-Philippe a moins de charisme que sa laitue. Laquelle a néanmoins assez de personnalité pour lui permettre de réintégrer le concours.



Justine
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
3.9Moyenne de 590 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il y a des gens dont l’enthousiasme et la joie de vivre sont tels qu’ils irradient comme des rayons de soleil auprès de leur entourage. Justine, elle, irradie comme le cœur en fusion d’une centrale nucléaire. Et sa salade blindée de sel a affolé les compteurs Geiger du jury.


Nastasia
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.8Moyenne de 570 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Nastasia n’est pas un vrai être humain. Nastasia est un personnage de cartoon. La moindre émotion s’affiche sur son visage comme sur un écran 16/9e. Et quand elle a appris qu’elle devait préparer une salade, Nastasia, elle a tiré une tronche de douze mètres de long. Du coup, elle a foutu un demi-kilo de mascarpone dans son assiette pour rendre le plat plus gourmand. C’était bien tenté. C’est raté.


Hélène Darroze
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
5.7Moyenne de 559 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Hélène Darroze a trois ennemis dans la vie : le céleri, les plats sans graisse de canard et les espaces confinés. Autant dire que l’épreuve de la Boîte noire, pour elle, c’est une saloperie de cauchemar en cuisine.


Paul Pairet
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 588 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Toujours aussi humble et heureux d’être là, le fuoriclasse Pairet se rappellera avec émotion sa première fois dans la Boîte noire : il a mélangé tous les ingrédients, il a expliqué à Pierre Gagnaire ce qu’il avait raté dans l’assiette et il s’est fait engueuler par Etchebest. Mais à la fin, il était toujours aussi heureux d’être là.



Michel Sarran
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.9Moyenne de 608 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Dans les ténèbres de la Boîte noire, Michel Sarran s’est métamorphosé, et il est devenu la Machine Sarran, identifiant en quelques coups de langue toutes les saveurs, toutes les odeurs, le nom du bateau qui a pêché les huîtres et le groupe sanguin du mec qui a gavé les oies. Il y a au moins un Toulousain qui aura dominé le game cette saison.


Philippe Etchebest
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.4Moyenne de 569 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Le bouledogue Etchebest est parvenu à entrer puis ressortir de la Boîte noire sans renverser la table, dévorer l’assiette ou planter une fourchette dans l’œil de Paul Pairet. Considérons cela comme une épreuve réussie.


Stéphane Rotenberg
Note de la rédaction
5
Note des lecteurs
6Moyenne de 494 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il n’a pas son pareil pour passer les plats, mais ce serait quand même chouette qu’il pense à expliquer les règles d’une épreuve avant qu’elle se termine. Parce qu’un entraîneur qui envoie ses mecs sur la pelouse sans leur expliquer le plan de jeu, il ne fait que la moitié du boulot.


La boîte noire
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
9Moyenne de 524 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La guerre des restos, la baston contre Philippe Etchebest, le défi consistant à faire manger des machins infects à des gamins : les « épreuves phares » ne manquent pas chez Top Chef. Mais aucune d’entre elles n’arrive à la cheville de la Boîte noire, qui en appelle à toutes les qualités d’un bon cuisinier et qui met tout le monde, même les chefs, en difficulté. Surtout quand le plat qui s’y cache est une composition de Pierre Gagnaire, avec environ 476 saveurs à identifier dedans. C’est ultra dur, ça s’achève dans l’urgence et le chaos, et c’est particulièrement gratifiant pour les cuistots. L’épreuve des héros.



Par Julien Mahieu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

Hier à 21:00 Pirès compte passer ses diplômes d'entraîneur 19 Hier à 20:35 Les joueurs de la Liga demandent au gouvernement un délai supplémentaire avant la reprise 12
Hier à 20:15 Papin va bien redevenir entraîneur à Chartres 9
Hier à 16:49 Trois joueurs de Charlton refusent de reprendre 2 Hier à 15:17 Jaume Roures rejoint Aulas et s'inquiète pour la Ligue 1 39
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Hier à 15:12 Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye 16
Hier à 12:25 Hommages à George Floyd : la FIFA demande du bon sens 52 Hier à 09:16 La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !