Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. E
  3. // Serbie-Brésil (0-2)

Les notes de Serbie-Brésil

Thiago Silva retrouvé, Coutinho qui continue de briller sur les gazons russes, Casemiro maître du milieu de terrain devant Matić et Milinković-Savić. Neymar s'est montré plus à son avantage que lors de ses deux premiers matchs, le Brésil est prêt pour son huitième face au Mexique.

Modififié

Ils ont guidé le Brésil



Thiago Silva
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.1Moyenne de 226 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’Allemagne éliminée, Thiago Silva ne se cache plus. Très solide derrière aux côtés de Miranda, son accolade avec Neymar après son but montre que leur bisbille est terminée. Ordre et progrès.


Philippe Coutinho
Note de la rédaction
7.5
Note des lecteurs
7.7Moyenne de 214 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
L’homme fort de cette Seleção pendant ce Mondial a encore frappé. Une ouverture millimétrée pour Paulinho sur l’ouverture du score, une vision du jeu parfaite et des enchaînements réussis. Petit couteau tranchant.


Et ça passe pour le Brésil

Paulinho
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 199 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
À force de multiplier les courses vers l’avant, Paulinho a fini par marquer son but et conforte du même coup sa place de numéro un des Paulin du foot devant Paulin Puel.


Casemiro
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 202 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Ne laissez rien traîner chez vous, Casemiro pourrait tout récupérer. Comme ce soir.



Ils ont fait leur match



Neymar
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
5.6Moyenne de 276 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Des fantaisies, comme toujours, mais le Ney s’est montré plus efficace ce soir. Une passe dé pour Thiago Silva et seulement deux roulades sur le gazon en 90 minutes. Ça fait quand même deux tournées de shots offertes au Brésil.


Alisson Becker
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 161 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
La dernière fois qu’un Serbe avait rencontré un Becker, la balle était jaune et plus petite. Boris Becker était devenu le coach de Djoković, mais le mariage avait tourné court. Boom boom, ce soir Alisson Becker a repoussé toutes les tentatives serbes.


Fagner
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.1Moyenne de 151 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Danilo blessé, Fágner assure l’intérim au poste d’arrière droit avec brio. Le peuple auriverde redécouvre le Fágner Love.


Vladimir Stojković
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
6.7Moyenne de 124 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Auteur d’une belle parade sur un missile de Filipe Luís, il a gagné le match dans le match des joueurs avec un bandeau dans les cheveux ce soir et a multiplié les parades devant Neymar en fin de match.


Gabriel Jesus
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
4.8Moyenne de 161 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Précieux dans la conservation de balle, il aurait pu se montrer plus juste devant le but pour crucifier encore un peu plus la Serbie.


Ils sont passés à côté




Sergej Milinković-Savić
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.2Moyenne de 111 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Trop discret en première mi-temps, il s’est réveillé durant le temps fort serbe après la pause. Il aurait pu danser la javanaise sur les pelouses russes, mais ce soir, « il est venu nous dire qu’il s’en va. » Sergej Gainsbourg.


Nemanja Matić
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
4.3Moyenne de 120 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En difficulté au milieu de terrain devant les vagues offensives brésiliennes et la percussion de Neymar et Coutinho, Matić est passé à côté sans jamais réussir à s’imposer dans l’entrejeu. Une prestation énigmatić.


Dušan Tadić
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.5Moyenne de 87 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il pensait avoir un rencard avec Marcelo qui l’a finalement laissé avec Filipe Luís après seulement huit minutes. Et son date ne s’est pas forcément mieux passé.


Aleksandar Mitrović
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.7Moyenne de 102 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il aurait pu égaliser en seconde période avec deux têtes consécutives, mais il est tombé sur un Alisson en grande forme. Mitroglou > Mitrović.


Antonio Rukavina
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3.7Moyenne de 74 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a titubé quelques secondes après avoir ramassé le corner de Neymar dans la poire comme s’il avait bu quelques verres de rouge en trop. Rukaviné.


Marcelo
Note de la rédaction
En larmes
Note des lecteurs
6.3Moyenne de 83 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il est sorti du terrain en pleurs, mais cette fois, l’Allemagne n’y est pour rien.




Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Brésil assume et file en huitièmes




Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
À lire ensuite
Jesus crispe