Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Rennes-Arsenal (3-1)

Les notes de Rennes-Arsenal

Rennes a bossé son match de Coupe d'Europe, Arsenal s'est contenté de faire acte de présence. Et à la fin, ça se voit sur le bulletin de notes. Forcément.

Modififié

3-5 c'est la Champions League



Benjamin Bourigeaud
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.4Moyenne de 308 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il a flingué une contre-attaque. Il a pris un carton jaune. Il a manqué le cadre. Il a mis un plat du pied dans les gants de Čech. Mais franchement, tout ça, on s'en cogne complètement. Parce que ce jeudi soir, Benjamin Bourigeaud a vendu du rêve avec son premier but européen. Et rappelé de très bons souvenirs à tous ceux qui ont un jour allumé un second ballon au fond des filets. Remplacé par Léa-Siliki (88e). Qui n'a aucun problème avec la transversale précise et sans contrôle, merci pour lui.


Ismaïla Sarr
Note de la rédaction
2 puis 9
Note des lecteurs
7.1Moyenne de 291 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En première période, il n'a réussi qu'une seule chose : faire expulser Sokrátis en passant à gauche le temps d'un contre. Sauf que, les fondations posées, Sarr a pu construire son œuvre faite d'accélérations, d'arabesques et de débordements. Avant de peaufiner les finitions d'une tête sublime. Le maçon du cœur.


Benjamin André
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 271 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Iwobi ne l'a pas respecté sur l'ouverture du score et ça, le capi' n'a pas apprécié. Alors il a fait régner la terreur au milieu de terrain, en souverain absolu. Ici, c'est le Roazhon. Et lui, c'est André.


Petr Čech
Note de la rédaction
78 matchs
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 248 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Parce que Čech à Rennes, c'est 2002-2004. Et rien d'autre.


Europa League of Legends



Tomáš Koubek
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 242 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Zéro frappe tentée, un but encaissé. Tomáš a commencé le Koubek dans l'eau. Puis le portier a refait surface, maintenant son équipe à flot avant de la laisser surfer sur les Gunners. Et sans brassard, s'il vous plaît.


Hatem Ben Arfa
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
7.5Moyenne de 309 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour ses 32 ans, ses partenaires lui ont offert un joli cadeau : un match largement dominé face à une équipe réduite à dix. Conséquence, HBA a pu se régaler en provocations. Le problème, c'est qu'il a tendance à bouffer la nappe en papier avec.


Alex Iwobi
Note de la rédaction
5.5
Note des lecteurs
5.1Moyenne de 195 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Un hommage à Lukaku pour commencer, beaucoup d'ennui causé à Zeffane et André pour continuer. Mais une alerte enlèvement quand il fallait contenir l'allant rennais, pour terminer. Remplacé par Guendouzi (53e), venu donner des cauchemars aux Parisiens avec sa touffe à la Tahith Chong.

Et là, c'est la Première Ligue



Nacho Monreal
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
2.7Moyenne de 184 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
On aurait pu choisir à peu près toute la défense d'Arsenal, mais Nacho a réussi la performance de faire le seul geste qui ne peut pas finir autrement que contre son camp.


Henrikh Mkhitaryan
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
2.4Moyenne de 183 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Özil a des défauts. Mais au moins, on les a vus. Mkhitaryan a, lui aussi, des défauts. Mais on ne sait pas lesquels, il n'était pas là.


Pierre-Emerick Aubameyang
Note de la rédaction
2
Note des lecteurs
1.7Moyenne de 192 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour son retour en France, on a vu l'Auba moyen époque lilloise ou monégasque. Les sprints en moins. Les Gunners auraient préféré l'Auba meilleur de Saint-Étienne, les autres ont apprécié ce coup de jeune à peu de frais.

On appelait ça l'Intertoto



Sokratis Papastathopoulos
Note de la rédaction
défenseur à Arsenal
Note des lecteurs
1.1Moyenne de 193 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En juillet 1996, Rennes terminait quatrième de son groupe derrière le Segesta Sisak, Örgryte IS et le FC Lucerne. Sokrátis Papastathópoulos, huit ans, faisait alors des couilles au poteau à ses petits camarades avant de se faire gauler pour deux malheureux petits croche-pied. Tout se paie.


Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


À lire ensuite
Lose is over