Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Saint-Étienne (4-0)

Les notes de PSG-ASSE

Porté par un grand Julian Draxler et un Marco Verratti retrouvé, le PSG n'a fait qu'une bouchée de l'AS Saint-Étienne (4-0). En face, Stéphane Ruffier a une nouvelle fois vécu une soirée infernale au Parc.

Modififié

Ils sont prêts pour Liverpool



Julian Draxler
Note de la rédaction
8
Note des lecteurs
8.1Moyenne de 275 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En Ligue des champions, le PSG portera un maillot sponsorisé par Jordan. Du coup, le numéro 23 parisien a voulu rendre hommage à His Airness en montant au alley-oop pour reprendre une passe de Marco Verratti, avant de faire vivre un cauchemar aux défenseurs adverses. Julian Dragster.


Marco Verratti
Note de la rédaction
7
Note des lecteurs
7.2Moyenne de 227 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Blessé depuis le Trophée des champions, Verratti a pu se ressourcer en discothèque avant de revenir et prouver qu’avec lui l’alcool est vraiment de l’eau. Comme le prouve son ouverture délicieuse sur le but de Draxler. Camro Verratti, qui pourra regarder le match face à Liverpool un whisky à la main en raison de sa suspension.
Le PSG matraque les Verts
Vidéo


Edinson Cavani
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.5Moyenne de 219 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Cavani adore la pêche. Une activité qui lui permet d’attendre patiemment son heure dans la surface en attendant que son adversaire s’accroche à son hameçon. Et pour la douzième fois depuis son arrivée à Paris, le poisson Ruffier s’est fait attraper.


Ángel Di María
Note de la rédaction
6.5
Note des lecteurs
6.8Moyenne de 218 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il existe deux Di María. Celui qui manque ses passes à trois mètres. Et celui qui cavale comme un dératé pour revenir défendre et qui s’amuse de temps en temps à briser les filets adverses. Une fois n’est pas coutume, les deux étaient présents au Parc des Princes. Angel et Démons.


Moussa Diaby
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
6.6Moyenne de 217 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Entré à la pause, Moussa Diaby n’a pas voulu laisser passer sa chance et a passé son temps à courir partout sur le front de l’attaque, avant d’être récompensé par un premier but en pro en mode renard des surfaces. « Il m’entraîne au bout de la nuit, c’est Moussa Diaby. »
Vidéo



Ils peuvent rentrer la tête haute



Yann M'Vila
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.4Moyenne de 133 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Toujours bien placé, rarement dépassé, précis dans ses transmissions, M’Vila a rendu une jolie copie et rappelé à la France entière la raison de ses 22 sélections avec les Bleus. Ce n’est pas le PSG qui cherchait activement une sentinelle ?


Wahbi Khazri
Note de la rédaction
6
Note des lecteurs
5.3Moyenne de 129 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Alors oui, parfois Wahbi Khazri a tendance à en faire un peu trop. Mais vu sa qualité technique et sa capacité à déstabiliser les défenses adverses, difficile de lui en vouloir. Wahbi Khaz des reins.



Ils vont devoir élever leur niveau à Liverpool



Thomas Meunier
Note de la rédaction
4.5
Note des lecteurs
5Moyenne de 182 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Thomas Meunier l’a dit et répété, il préfère jouer en piston droit dans une défense à cinq. Et vu ses errements défensifs et la place laissée dans son dos aux Stéphanois, on comprend pourquoi.


Juan Bernat
Note de la rédaction
4
Note des lecteurs
4.3Moyenne de 189 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Pour sa première avec Paris, le latéral espagnol s’est montré timide offensivement et a souffert sur le plan défensif face à Salibur et Monnet-Paquet. Heureusement que Salah et Mané sont moins rapides que les deux Stéphanois. Juan Berné.



Ils n’ont pas été à la hauteur de l’évènement



Stéphane Ruffier
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
3Moyenne de 132 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
En voyant Zlatan Ibrahimović quitter le territoire français, Ruffier pouvait espérer vivre de meilleurs moments face à Paris. Sauf qu’en voyant le maillot bleu parisien, le portier stéphanois a pris peur et n’a pas voulu s’approcher de Draxler sur le premier but, avant de baisser les bras devant Cavani, Di María et Diaby.


Loïs Diony
Note de la rédaction
3
Note des lecteurs
2.8Moyenne de 120 notes
Votre note
Modifier la note
Donner une note
Il aurait pu devenir le super-héros des Verts, mais il est venu rappeler que dans Loïs et Clark, ce n’est pas Loïs qui a des super pouvoirs, et a envoyé sa frappe à bout portant à gauche des buts d’Alphonse Areola (14e).




par Steven Oliveira au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

Le Kiosque SO PRESS

À lire ensuite
Nice retourne Rennes